Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Journées Indabaxfaso : L’intelligence artificielle au cœur des échanges

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • jeudi 6 juin 2019 à 20h00min
Journées Indabaxfaso : L’intelligence artificielle au cœur des échanges

L’Université Joseph-Ki-Zerbo de Ouagadougou abrite les journées Indabaxfaso depuis ce 6 juin 2019. Prévu pour trois jours, l’événement consistera en des conférences et des tables-rondes pour discuter et traiter des usages et de la sécurité de l’intelligence artificielle.

C’est la première fois que le Burkina Faso est retenu parmi 25 pays africains pour organiser les journées Indabax. Le deep learning « Indabax » est un réseau de conférences au cours desquelles des spécialistes du domaine de l’informatique se réunissent pour plancher sur les questions fondamentales comme la sécurité informatique. À cet effet, la version domestique est appelée Indabaxfaso. Elle se tient sous le thème « Données et intelligence artificielle au cœur de l’interdisciplinarité pour le développement ».

Dr Zouma Bernard, directeur de l’UFR SEA

L’intelligence artificielle est le fait de donner des outils à une machine de pouvoir prendre des décisions. Et ce sont ces préoccupations qui réunissent les chercheurs à l’Université Joseph-Ki-Zerbo. Ainsi, les thématiques liées à la transdisciplinarité de l’intelligence artificielle, les usages de l’intelligence ainsi que les mythes et réalités autour de cette intelligence artificielle devront être abordées au cours des communications. Et « nos étudiants auront à cette occasion un grand champ d’investigation », s’est réjoui le directeur de l’Unité de formation et de recherche en Sciences exactes et appliquées (UFR/SEA).

La projection de la démo de Issaka Ouattara sur l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les différents domaines

Terrorisme, cyberattaques et sécurité informatique

Cette conférence des experts du domaine de l’informatique entend également se pencher sur l’apport du numérique dans le domaine de la sécurité nationale en vue d’apporter un soutien au forces de défense et de sécurité burkinabè. Car « le monde numérique est l’espace de préférence où se prépare tout ce qui est délit exécuté dans le monde physique. La sécurité de ce cyberespace est l’élément fondamental pour faire face à la sécurité de manière générale », a expliqué Michael Folané, directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information.

Une vue des participants

Au-delà du volet sécuritaire, cette première journée jette également le regard sur les opportunités que pourraient offrir les technologies dans l’agriculture. Pour l’ingénieur aéronautique et spatial Issouf Ouattara, l’intelligence artificielle peut être utilisée dans la détection des espèces de plantes et pour permettre aux agriculteurs d’optimiser l’achat des intrants et autres produits. Cela, grâce à une application de vidéosurveillance.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Africa Digital Space : La 2e édition se penche sur la protection des données personnelles
Médias publics burkinabè : 3 heures d’arrêt de travail pour réclamer le passage à l’EPE
Carte de presse et laissez-passer : Le processus d’établissement expliqué aux journalistes à Dori
Béatrice Damiba au masterclass de l’ISCOM : « Sur le plan professionnel, être femme ne doit pas être considéré comme une faveur ou un inconvénient »
Numérique : Vers une connexion entre entrepreneurs sénégalais et burkinabè
Publication de messages publicitaires des produits pharmaceutiques, de la pharmacopée traditionnelle et des établissements sanitaires : Le CSC interpelle les médias
Journées Indabaxfaso : L’intelligence artificielle au cœur des échanges
Lutte contre le terrorisme : La partition des médias de l’espace UEMOA
Facebook : Lefaso.net, premier média en ligne certifié au Burkina
11e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) : Le Conseil scientifique installé
"Faso Civic", une application mobile burkinabè pour lutter contre l’incivisme au Pays des Hommes intègres
Médias publics : Le SYNATIC accuse le gouvernement de « mépris » et de « roublardise »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés