Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • jeudi 9 mai 2019 à 00h07min
Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

Le Syndicat des travailleurs de la poste tire une fois de plus la sonnette d’alarme. En effet, depuis le 6 mai 2019, il observe un sit-in pour interpeller la direction sur le nouveau statut du personnel et dénoncer le mépris dont sont victimes les travailleurs. Dans la matinée du mercredi 8 mai 2019, les employés ont expulsé leur premier responsable, Nabi Issa Coulibaly, de la société. Ils prévoient dès demain une grève de 48 heures pour se faire entendre.

Depuis début 2018, le torchon brûle entre les travailleurs de la Poste et leur directeur général. « En plus d’exiger qu’on relise notre statut, nous nous sommes plaints de la mauvaise gestion du DG. Beaucoup de frustrations interviennent de sa gestion. Les collègues étaient sous les nerfs. C’était devenu insoutenable. C’est ce qui a conduit aux mouvements d’humeurs pendant l’année écoulée. Après ce malentendu, il y a eu la médiation des collègues à la retraite et ça a contribué à calmer le climat social », a déclaré Gilbert Goh, le secrétaire général (SG) du Syndicat des travailleurs de la poste (Syntrapost).

A ce niveau, une commission a été mise en place. Les travaux qui devraient finir au plus tard en juillet dernier ont connu un retard. Après explication du SG, il est ressorti que c’est finalement en septembre qu’ils ont pu tout peaufiner.

« À partir du mois de septembre, nous avons remarqué que le dossier avait été plus ou moins classé, parce que ce n’était plus une priorité pour le directeur général qui s’occupait d’autres projets qui lui tenaient à cœur. Nous avons dû l’interpeller à plusieurs reprises et c’est à partir de ce moment que la promesse a été faite que le document sera adopté. Malheureusement, cela n’a pas été fait en 2018. C’est courant avril 2019 que le conseil d’administration s’est réuni pour examiner le dossier. Une première fois, le dossier a été rejeté, puis une seconde fois », a expliqué un SG tout vert de colère. C’est ainsi, qu’ils ont tenu à user des moyens nécessaires pour se faire entendre et être pris au sérieux. Ils ont donc entamé un sit-in depuis le lundi 6 mai 2019, au sein de la direction.

Afin de mieux comprendre les motivations réelles du conseil d’administration, le syndicat a sollicité et obtenu une rencontre avec le premier responsable sous le coup de 14 h. « Mais grand fut notre étonnement, parce que tel que le mouvement est parti, nous avons pensé que le DG allait nous recevoir pour qu’on discute et voir comment résorber cette question. Il a délégué son secrétaire général et le directeur pour nous recevoir. Lui-même, il est allé à une rencontre quelque part. Il y a un mépris des travailleurs », a fait savoir M. Goh. De quoi mettre en colère les travailleurs.

« Un mouvement d’humeur, on sait comment ça commence mais on ne sait pas comment ça se termine. Depuis hier, il y a eu un certain nombre d’actes posés et c’est ce qui a énervé davantage les travailleurs. Non content de mépriser les travailleurs, on voit que le DG ne s’inscrit pas dans la logique de l’apaisement et c’est ce qui a fait que les uns et les autres ont décidé à l’unanimité et en toute responsabilité de s’en débarrasser et vaquer maintenant à notre activité, parce qu’il ne faudrait pas que les mouvements d’humeur entrainent des difficultés dommageables à l’entreprise », a ajouté Gilbert Goh.

Les agents comptent-ils travailler sans un DG ? « Je crois que nécessairement, il faut un DG. Même si ce n’est pas un DG confirmé, il faut avoir un DG intérimaire. Les autorités sauront gérer cette question. Toujours est-il que nous allons travailler mais notre mouvement se poursuit, parce que le statut n’est pas encore évacué », a rétorqué le SG du Syntrapost, qui annonce une grève de 48 heures à partir de ce jeudi 9 mai 2019.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 mai à 20:30, par burkinbilla En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Le pays la devient une jungle, chacun reclamme. Comment peut-on chasser un DG comme ca ? A la longue il faudrait privatiser le pays on va quitter

    Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 21:34, par Timbila En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Et celui qui viendra sera pire que celui que vous avez chassez. Il vous arrivera certainement de regretter l’ancien patron. Sans rancunes.

      Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 22:28, par Henriette kouassi En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Burkinbilla,vous aviez aidé à faire partir Blaise avant fin mandat !!!Ok !Ça été le début du commencement. Attention les autres.Ils faudrait donc conseiller les autres..les mouta mouta et les yada yada. Je passais...

      Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 23:05, par Zitai En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Donc faut quitter.
      Un DG c’est fait pour apporter à chaque fois un plus managérial dans la gestion des ressources humaines d’abord ensuite les ressources matérielles et financières. Pas pour être arrogant, abusant de sa position dominante. Comment peut-on penser que l’adoption d’un statut du personnel est chose sans importance pour un DG ? A contrario comment admettre qu’un statut de personnel ou l’organigramme d’un ministère peuvent être banalisés par un ministre ? Mieux, il est obligé meme de les présenter en conseil des ministres.
      J’approuve pas la manière de jeter ce type dehors mais il l’a bien cherché et en a été comblé au delà de ses espérances.
      On peut ne pas avoir de solution à un problème du personnel mais faut avoir avoir l’humilité d’en discutér tout le temps qu’il faut avec ce personnel. Ça s’appelle de la considération et une hauteur d’esprit que les gens savent reconnaître. Et finalement, cet ex DG megdeux pensait "régner" sur quel personnel ?
      Finalement le cas de Rosine n’inspire même pas. Et Voila ce qui arrive.

      Quelle megd.

      Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 23:18, par Substance Grise En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Il faut plutot chercher les causes d’un tel comportement parmis de milliers tant d’autres au Burkina.
      Au fait le pays a eu une generation (celle des années 50) qui a échoué et devrait tout faire pour corriger leurs erreurs et transmettre quelque chose de mieux à la generation montante
      Ils ont tous échoué à construire un modèle de société (hommes politiques comme religieux et coutumiers)
      Ils sont très pay à meriter leur place ;qu’il soit homme politique ;agent public ;homme d’affaire.... c’est la promotion des hypocrites méchants idiots des gens sans valeur morale depuis des decennies
      Au lieu de trouver ensemble les solutions ils passent tout le temps à s’accuser alors qu’ils sont tous responsables:parti au pouvoir comme opposition et tous les reponsables coutumiers et religieux
      Pire il y’en a qui aujourd’hui sont aux commandes oublient qu’on connait leur passé et leurs mauvais actes posés avant
      L’appartenance à un parti au pouvoir ne fait pas de vous in homme intègre digne et patriotique.
      C’est ce que RMCK doit comprendre et savoir que le travail doit commencer dans son propre entourage car c’est ce qu’ils ont fait à tous les présidents precedents avec mort de certains deux.

      Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 21:18, par RV En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    C’est le chant du cygne !
    Un aimé il y a quelques temps et maintenant foutu.
    On verra l’autorité de lEtat.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 22:06, par Ka En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Comme je le dis très souvent dans ce forum depuis plus dix ans quand il s’agit de la lutte de classe, pour moi toute lutte de classe est une lutte politique : Car, la lutte des classes constitue une force motrice de développement de la société divisée en classe antagoniste. Et je cautionne ici votre lutte qui est légitime pour rectifier les imparfaits.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 22:13, par tanga En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Les temps ont changes avant le regime du CDP ont change jamais un directeur detournement abut de pouvoir aujourd huit faut ecouter tes travailler et non compter sur une protection du pouvoir vive la democracy,

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 22:26, par sidbala En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Internaute 1 vous avez beaucoup offensé à vos ancêtres, tant vous n’allez pas demander pardons rien n’ira dans ce pays encore, tu vois les balais sont ressortis rien que pour chasser un DG.

    La chasse aux premiers responsables a commencer attends de voir, ceux qui refusent de regarder les choses en face n’auront que leurs yeux pour pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 23:31, par armel En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Mon frère burkimbila,si on peut chasser un président ,on peut chasser un dg.C est pas parce qu il est proche du nouveau petit président qu il peut gérer la poste comme la boîte a son père.il doit un minimum de respect aux travailleurs.C est un avertissement a tous ceux qui se croient tout permis parce qu ils sont proches de x ou de y haut placés

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 23:36, par wendtouin En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Je pense que le Syndicat est allé très loin. Déléguer quelqu’un de recevoir ses membres pour un échange n’est pas forcement signe de mépris.
    L’autorité doit prendre ses responsabilités parce que ce n’est pas à ses agents que le DG rend compte. Dommage mais le burkinabè est devenu très incivique. Vous récolterez ce que vous semez.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 21:56, par INTEGRE En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Jai entendu parler de ce dg . Tout son comportement c’est le mépris des postiers depuis qu’il est venu ; puisque lui il vient d’une banque . Comme on l’a dit une fois la gestion d’une administration , d’une entreprise c’est tout une déontologie qu’on peut pas apprendre dans "la défense en ligne "de nos universités actuelles . La gestion d’une entreprise comme la POSTE ca ne se décrète pas . Le pouvoir de RMCK doit se démarquer de cette affaire de parenté et de camaraderie et mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Les burkinabès sont sur leurs nerfs ; moindre chose les rend agressifs et ce dg à ce qu’on dise ne ménageait aucun effort pour humilier, frustrer ses collaborateurs . C’est Dieu qui lui a rendu la monnaie de son arrogance . Mr RMCK ouvrez l’œil et le bon Tout jeune n’est pas ce que vous croyez .

      Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 23:54, par wendtouin En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Dommage, il faut craindre le pire à venir. Pour une des rares fois au pays on voit des syndicats qui s’érigent en décideurs politiques. Pitié pour mon pays.
    On reconnait un syndicat par la capacité de ses membres à argumenter pour défendre leur travail et l’exemple de l’abnégation au travail. Aujourd’hui, on ne voit que des fainénants, des paresseux et des voyoux qui portent les toges des syndicats de renom pour poser des actes d’incivisme et de vandalisme.
    Il y a quelques années le Burkina Faso ne connaissait pas ces genres d’attitudes alors que ces périodes passées ont connu les meilleurs syndicats du pays, travailleurs et respectueux qui ont su défendre la cause du travailleur.
    Ah oui ! Une génération sans notion de sacrifices qui veut s’identifier à Thomas SANKARA ; Dommage !
    Rien d’étonnant, on finira par donner raison à certains.... Une jeunesse sans éthique et avide d’argent, il ya de quoi douter de son BURKIMDI

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 02:22, par Que Dieu aide notre pays En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    J’ai de la pitié pour ce monsieur qui s’est laissé utiliser par les politiciens :

    En son temps, il ya un crack de la SONAPOST qui avait été proposé pour être nommé comme DG.

    Mais les politiciens ont refusé, avec pour raison, que cette personne est proche d’un opposant.

    Si vous refusez de placer la personne qu’il faut à la place qu’il faut, ce genre de situation ne doit étonner personne !

    Si les burkinabé continuent à dormir laisser le pays dans les mains de ces politiciens, tout le monde sera responsable de la chute du pays !

    Faites votre politique ; mais laissez notre pays avancer !

    Nous sommes fatigués de vous !

    Honte à vous !

    Honte à la jeunesse qui se laisse utiliser par les politiciens !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 03:12, par Le FAso d’Abord En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Ce pays est dans la merde ! Des travailleurs qui se comportent comme de simples voyous ! Vous agissez ainsi parce qu’il s’agit d’une société publique ? Si c’était ma société je vous foutrais tous à la porte et aller chercher des jeunes compétents ! A y voir de près les gens qui crient sont des coquilles vides qui n’ont d’arguments que celui de la force. Vous croyez que c’est dans cette chienlit que les pays développés se sont développés ? J’ai pitié pour ce pays vraiment. Et les autorités sont dans le mouta mouta comme système de gestion ! Les travailleurs paresseux ont pris le pays en otage et font leur règne ! Une poignée de travailleurs attirés par les avantages, le gain facile et la sinécure ! Impossible pour un DG d’implémenter de nouvelles choses, d’innover pour faire évoluer sa structure ! Les gens veulent avancer sans bouger, sans changer, sans faire des sacrifices ! Ce DG peut partir mais vous en ferez partir d’autres encore tant que votre mentalité de fonctionnaires aux antipodes de la rentabilité, de l’innovation et du développement prévaudra ! Quel gâchis ce pays ! De vieux renards qui cachent mal leur incompétence derrière un syndicalisme débridé et destructeur ! Si c’est cela le syndicalisme, nous ne sommes pas sortis de l’auberge ! Il fallait un Sankara pour extirper ses hiboux au regard gluant des rangs et les congédier comme des malpropres ! Est ce qu’au moins on peut laisser ce pays avancer un peu là ? C’est quoi tout ce désordre des travailleurs ? Minoritaires d’ailleurs dans la population !

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 22:16, par INTEGRE En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Mr le Faso d’abord , vous avez déjà entendu parler d’une crise à la POSTE-BF jusqu’à aller chasser le DG ? Vous avez déjà entendu que LA POSTE est en faillite et il faut le secourir ? Quand des jeunes attirés par le gain facile , et incompétents de surcroit se mêlent , par le biais des politiciens, d’une société tranquille dans son coin comme LA POSTE , ça ne peut que se terminer comme on le sait . Les travailleurs de LA POSTE ne sont pas des paresseux comme vous le dites , ils ont tout simplement une culture exceptionnelle , en ce que je vois , allergiques aux incompétents et aux arrogants .

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 05:52, par Tourah En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Internaut KA je te tire mon chapeau. Il faut prendre soin de ceux qui sont en bas. Parce que ta hauteur se repose sur eux. S’ils tu les malmenes à l’extrême, ils n’ont pas d’autre choix que de te lâcher. Et quand ils te lâchent tu tombes. C’est ce que ce type n’avait pas compris.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 11:16, par Ka En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Internaute Tourah : Merci de me lire. Si je dis que toute lutte de classe est une lutte politique, c’est que tous les responsables syndicaux de notre pays depuis notre indépendance ne me diront pas le contraire. Très jeune, et ayant vécu a plus de 70 piges, je peux confirmer que dans la société Burkinabé, cette luttes de classes a toujours existé pour défendre les opprimés dominer par la minorité dirigeante. Avec l’introduction dans notre pays du capitalisme ou la lutte des classes est vive, tout le monde y compris le vieux Ka qui était jeune en 1966, nous avons vu cette lutte entre patrons et ouvriers, entre les gouvernements réactionnaires et les travailleurs : on se souvient des du 3 Janvier 1966 contre Maurice Yaméogo, de 1975, de 1980, surtout la grande lutte des travailleurs de Bravolta contre leur patron en Avril 1983. Ecxct. Pour mener cette lutte, les travailleurs se sont se sont organisé en syndicats comme maintenant. Car, lutter individuellement contre un patron ou un gouvernement égoïste qui ne voit que ses intérêts, ne peut pas déboucher sur la moindre victoire, car, la simple raison est que le patron ou son DG comme c’était le cas à la poste est plus puissant et dispose des moyens efficaces de pression : ‘’Comme des menaces verbales, suspension, coupure de salaire licenciement excet.’’ Et si je cautionne la lutte de nos pauvres fonctionnaires qui se transforme en syndicat, ce syndicat devienne un instrument ou les travailleurs s’entendent pour défendre leurs intérêts de classe. Et je cautionne cette lutte qui est légitime pour les opprimés contre les puissants. Encore une fois, merci de me lire internaute Tourah.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 06:10, par Hazi En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Je retiens une chose inoubliable de cet ex_DG : LE MÉPRIS.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 07:14, par Babloss En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Bonjour cher travailleurs de la SONAPOST

    J’ai lu vos motivations mais vous avez fait une grave erreure. Vous avez chasse le DG a cause de decisions prises par le conseil d’administration. Pas bon ca.
    De quel droit pouvez chasser un DG nomme par le gouvernement. Si vous voulez gagner il faut utiliser des voies legales. Il faut etre stratege les gas. La force ne marche pas.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 07:17, par Titi En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Wentoin...sankara etait dans l exemple du sacrifice et dans l action. Si la tête se sacrifice, le corps et les pieds suivront certainement. C est aussi simple que ça. La vie chère n épargne personne. Donc, si vous parlez de sacrifice, que tout le monde s y mette. C est aussi ça la justice sociale. En passant pourquoi le DG a t il pu laisser pourrir cette situation à ce point ? Que cela serve d exemple ailleurs car le Burkina n a pas besoin de ce genre de comportement jusqu’au boutiste. C est lamentable !!!

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 23:24, par wendtouin En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Mon frère. Je ne supporte pas forcement le DG. Mais le syndicat a toutes les forces de l’argument. Et SANKARA s’illustrait non seulement dans la force de l’argument mais aussi dans l’exemple. Il ne prenait pas le mauvais exemple parce que l’autre n’est pas juste. Et cette jeunesse est pire que ce que vous voyez. Que reprochent-elle au DG dans l’écrit ? Simplement parce qu’il a délégué quelqu’un venir les rencontrer pour aller à une autre rencontre !!!! Pour qui se prennent-ils. Je ne pense pas que ce sont des jeunes qui veulent le bien de la Nation mais seulement des Voyoux

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 08:07, par lapatriote En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Les mots manquent pour qualifier ce genre de comportement. avec ça on s’étonne que nos enfants s’adonnent à la drogue, l’alcool, prostitution etc..
    Imagine que tu vois ton père se comporter comme un gamin, une mère courbée sur son lieu de travail avec un balai. Franchement, vous avez le droit de réclamer mais pas de cette façon. on comprend maintenant le comportement des enfants. vous quitterez ce monde mais la génération à venir subira les conséquences de vos agissements et la qualité de l’éducation reçue. Après ça, vous serrez les premiers dans les rangs de l’église, la mosquée, temple pour faire la comédie. C’est pathétique et monstrueux !!!!! vous ne méritez rien

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 08:37, par Q B En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Il ne faut pas perdre de vue que votre boite est sur une pente très raide financièrement parlant à cause des NTIC donc il faut aller doucement. Changer 10 DG par jours ne résoudra pas le probleme, c’est mondial au niveau de toutes les sociétés postales.
    Et puis, il faut admettre que chacun ait son tempérament propre à lui, dieu ne nous a pas créé identique ; peut-etre que le DG n’a pas le contact facile ou n’est pas jovial je n’en sais rien mais ce n’est pas forcement qu’il est hautain, c’est son boulot kil faut juger au lieu de s’appesantir sur du subjectif. Si c’est son boulot aussi, je ne sais pas si votre syndicat est habilité à juger par ce que n’étant pas son supérieur hiérarchique

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 08:49, par Labagnon En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Où allons-nous ? Si les travailleurs se mettent maintenant à démettre leurs D.G manu militari, où est le civisme ? Où est la légalité ? Quel pays allons-nous laisser à nos enfants avec cette nouvelle forme de lutte syndicale où les arguments ne sont plus la règle mais les muscles ? Pauvre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 09:08, par Nouvelle Génération En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Un DG arrogant qui ne respectait même pas son ministre de tutelle tout simplement parce qu’il a des affinités avec le président du Faso, comment voulez vous qu’il respecte les travailleurs ? C’est pas nouveau dans ce pays, mais il faut des actions osées pour mettre ce type de responsables à leur place. Il a fait preuve d’incompétence managériale et il a été mis à la rue. -point-barre-

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 09:27, par Lita En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Où va mon pays ? Quelqu’un disait tout recemment que le Burkina va tout droit dans l’abime, eh oui cela se confirme de jour en jour.
    Ce sont là les effets de la ruecratie et il est impérieux que la fin de la récréation soit rapidement sonnée.
    Je propose que tous les accords conclus avec les syndicats soient tous annulés, que les différents statuts en cours de relecture soient suspendus et que les travaux sur la remise à plat des remunérations se poursuivent avec diligence et transparence.
    Tout contrevenant et autres mouvements qui s’insurgeront contre, s’exposent purement et simplement à des sanctions voire licenciement. Et la vie continue.
    Il n’ya que la fermeté qui pourra nous sortir de cet impasse actuel dans notre cher pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 09:27, par sidbala En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    La poste ? La pluie vous bat et vous vous battez. Qui d’entre nous a les cinq dernières années posté une lettre. Au lieu de ous chercher vous voulez faire comme les autres

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 10:04, par Le rebel En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Votre lutte est legitime, mais la methode est d’une autre epoque que leBF ne connaissait pas. Tous les jours on se refere on pere de la revolution burkinabe et pourtant notre comportement trahit notre integrite

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 10:06, par Zangoté En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Les arguments avancés par ces travailleurs sont tout aussi fallacieux que légers : arrogance, accointance avec les autorités, et blablabla…Que des appréciations subjectives. En quoi cela peut-il constituer un blocage ? Il va falloir vous ressaisir car ça peut vous arriver un jour. Vous pouvez ne pas être d’accord avec votre DG mais de là à exiger son départ, c’est tout de même osé. Tout comme vous ne vous êtes pas auto-recruté, le DG est nommé par une autorité qui représente son employeur, votre employeur. Il revient donc à l’employeur, au vu des résultats du DG de le maintenir ou de le relever de ses fonctions pour résultats insuffisants. C’est vraiment dommage que l’employé en vienne à donner des ordres à l’employeur. On n’est vraiment pas loin de l’hécatombe…

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 11:41, par sphinx En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Un précédent grave dans une société d’état.
    Attention que ça ne contamine pas le privé et l’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 11:46, par saam En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    HONTE A VOUS !!!!
    HONTE A VOUS !!!!
    HONTE AUX SIFFLEURS ET AUX BALAYEUSES DE PAVES !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 11:57, par saam En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    C’est chez vous des dames se sont crêpées le chignon y’a pas si longtemps pour une affaire de postes si je ne me trompe et on a condamné. C’est vous encore qui vous illustrez aujourd’hui de façon irresponsable et lamentable. C’est ça lutter ??? Dans la jungle, la lutte est physique et force pour la survie, mais dans le monde des humains, lutter c’est avec la tête, c’est intellectuel et c’est fait avec intelligence !! Ou vous classez-vous dans ce cas ??? LA HONTE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 12:16, par kap En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Continuer a lutter dans cet esprit , c’est apprendre à nos propre enfants de nous chasser de chez nous au moindre malentendu avec eux ;

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 12:25, par marie ange En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Un tel comportement est vraiment une honte pour notre pays. Je dis bien quelque soit ce qu’il a fait, je pense que personne ne mérite une telle humiliation. Ce que nous oublions aujourd’hui, ce DG est notre frère, notre fils, notre père, notre époux et j’en passe. Quel exemple nous pouvons donner à nos enfants si nous même nous agissons de la sorte ? Faisons en sorte que cela ne se reproduise plus jamais dans notre Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 13:24, par nei En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    J’ai honte de ce qui arrive à mon pays. Voici une occasion à laquelle toute l’opinion burkinabé attend de voir si réellement l’Etat possède un minimum d’autorité. Voilà un comportement à bannir à jamais dans ce pays. Si non c’est une porte d’enfer ouverte à toutes les sociétés d’Etat. Le cri de cœur est lancé pour éviter ces types de barbaries dans nos services.
    A écouter Goh Gilbert le SG SYNTRAPOST sur une antenne de la place (WATT FM), vraiment c’est ridicule. Cette structure Syndicale doit être suspendue pour voir clair sur ces comportements inacceptables commises . Tout au long de son intervention ,il s’est contredit plusieurs fois sur les raisons évoquées. Lui-même regrette les actes posés , et dit tantôt que c’est les travailleurs , tantôt que c’est des élément incontrôlés. Il a commencé à se dissocier des actes de barbaries commandités. Qu’il s’assume monsieur l’insurgé de LA POSTE.BF. Mais la question est de savoir si un travailleur a le droit d’aller dans le bureau de son directeur lui demander de démissionner et remettre les clés de son bureau et de son véhicule de fonction ? Le bureau syndical est complice et beaucoup de montages auprès de ces travailleurs délinquants ont été opérés pour résulter à ce que ns avons connu. Il faut une enquête profonde du service judiciaire pour mettre la main sur les commanditaires. Ils sont plein à la Poste les anciens , nouveaux, et retraités postiers qui avaient fait du patrimoine de l’entreprise leur propriété. J’ai quelques points a vous citer qui sont à l’origine des ces mouvements d’humeur :
    1- Une haine qui ne dit pas son nom.
    2-Le fait que DG n’est pas un postier
    3 -Son jeune age et les compétences qu’il possède et sa réussite en si peu de temps l’exploit incroyable que ces prédécesseurs n’ont pas réussi.
    4- Sa rigueur dans la gestion de la chose publique à l’occurrence le patrimoine de la poste.
    5- La mise en arrêt des faveurs et avantages que certains directeurs , et leurs proches bénéficiaient est né une frustration inégalée.
    6- La nomination d’un nouveau Secrétaire général et d’un nouveau DFC a occasionné le mécontentement général aux côtés des partisans de l’ancien SG et de l’ancien DFC dont fait parti la majorité du bureau nationale du syndicat de la poste.
    Pour conclure cette structure syndicale doit être dissoute ou la moindre mesure suspendue pour mettre la lumière sur tout ces évènements.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 13:45, par citoyen lambda En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    on vous soutient, seule la lutte libère ! Des responsables qui méprisent leurs collègues d’entent, on veut pas.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 14:02, par Burkindique En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Vieux Ka, trop fier de vous. Continuez a eduquer la jeunesse. Travailleurs de la SONAPOST, la SONAPOST, c’est votre outil de travail. Si un DG aventuriewr vient pour tuer votre outil de travail, vous n’ etes pas des enfants pour vous asseoir il va tuer ca et continuer ailleurs etre nomme par accointance politique et autres nepotiques et tuer encore la meme boite et au suivant. Trop fier d’ etre burkindique. Plus rien ne sera comme avant. Les DG incompetents et arrogants, vos couvertures politiques ne suffisent plus pour vous proteger. Fini le moment ou vous faites des bilans negatifs et puis on coupe l’ argent des pauvres travailleurs pour fermer les trous. Le changement viendra de la SONAPOST. le changement a deja commence a la SONAPOST. Soutien total. Vivent les femmes aux balais. Balyaer moi ca ces ordires qui tuent les organismes d’ etat la. Ceux qui pensent que c’ est la pagaille,n’ ont tien compruis a la lutte des classes. la lutte des classes, c’est pas depasse deh ! Le Burkina est le plays le plus politiquement mur de l’ afrique. C’est pas un debat !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 16:11, par dem En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Honte aux agents de la poste responsable du" Lynchage " du DG

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 16:17, par L’Enquêteur En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Lu à quelque part :
    "Lui le DG réclamait une augmentation :

    un salaire net de 2.390.000 FCFA/mois

    _une indemnité/dotations pour relations publiques 495.000 fcfa/mois

    _une dotation forfaitaire en eau, électricité à domicile 350.000 fcfa/mois.

    une couverture sanitaire à 100% pour lui et sa famille (pharmacie, hospîtalisation, verres correcteurs, évacuation...)

    _une gratification annuelle correspondant au dernier salaire brut de l’année.

    Une prime annuelle de productivité basée sur le taux servi au personnel + 5%.

    Tandis que sur les bulletins de paie de la majorité des agents de la SONAPOST voici ce qui suit :

    _indemnités de logement 15000 francs. Quel genre de logement décent pourrait-on avoir pour quelqu’un qui a une femme et des enfants ?

    _indemnités de guichet 15000 francs pour un agent qui manipule de l’argent d’un montant pouvant atteindre 150 à 200 millions de FCFA le mois

    _indemnités de transport : 12000 FCFA. Avec cette vie très chère comment voulez-vous que vos agents joignent les deux bouts et être efficacement rentables avec de telle rémunération ? Pourtant ce sont eux qui s’acharnent chaque jour afin de remplir les caisses.

    Alors que la majorité des agents peinent à avoir, ne serait-ce que 120 000 fcfa comme rémunération mensuelle."

    A bon entendeur !!! Salut.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 18:39, par Sidnoma En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

      Monsieur L’Enquêteur, vous dites tout le contraire de ce qu’est ce DG. Sachez que les travailleurs sincères de la SONAPOST reconnaissent la rigueur et l’honnêteté du DG. C’est pourquoi d’ailleurs, par manque d’arguments, ses détracteurs n’ont autre grief contre lui que "le mépris".
      Attention donc à ne pas "boire" inutilement son sang !
      Dieu bénisse le Burkina !

      Répondre à ce message

      • Le 10 mai à 12:09, par SOMKA En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

        Mon cher SIDNOMA , ne vous fier pas à ce que ces chercheurs de poste de directeur disent .Il n’y a aucune rigueur dans la gestion de Nabi Issa . Les missions au Maroc dont ils parlent , ce ne sont pas les directeurs , mais les agents même qui y partaient . Actuellement avec ce dg , lui seul fait les missions . Avant même de rentrer d’une mission, il fait préparer une autre . C’est pillage organisé . Il a tout ce qui est contraire à la rigueur . C’ est la rapacité voilà pourquoi il veut pas démissionner. Les chercheurs de poste de directeur , sans expérience comme lui dotés de diplômes souvent par DEL (défense en ligne) ,qui veulent se remplir les poches et circuler dans des caisses , font des pieds et des mains pour qu’il reste . Ils n’ont aucun sens de l’honneur ,ils n’ont que la cupidité dans leur corps et amé . Quand ils disent que les anciens pensent que LA POSTE leur appartient , je dirai que LA POSTE appartient à nous tous burkinabés . Ces anciens ont travaillé avec science et art pour lever le défis depuis 1987 . La science et l’art c’est pas porter des pantalons serrés et des verres de hibou et dire" je suis directeur " et volé de mission en mission , c est un travail de fond que personne ne voit faire mais qui a un gros impact à la surface . C ’est quand même honteux de dire qu’on est à la poste depuis seulement 2013 et on est directeur XXXX . Quelle expérience avez-vous de plus que les anciens que vous voulez bousculer ? Vous pouvez soutenir votre" rigoureux" sans mentir

        Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 18:07, par la force révolutionnaire En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    travailleurs de la SONAPOSTE . félicitations et courage. ne vous laissez pas faire.votre acte doit interpeller le gouvernement pour le sérieux dans les nominations.
    nous venons dune insurrection et le peuple veut un changement.ne croyez pas que ce serait des récompenses à des amis frères ou petits frères des copines.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 20:36, par TOERE En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Il est 20h 15 et je viens d’écouter le Président du CA de la Poste Burkina invité au journal télévisé de 20heures . D’abord ,ce monsieur semble très jeune et n’a pas l’expérience pour être le PCA d’une grosse boite comme La Poste BURKINA . Voilà effectivement une preuve de la banalisation des hautes fonctions de l’Etat . Un PCA doit être un fonctionnaire d’expérience de la conduite et de la gestion des grands services de l’Etat .
    Ensuite, à l’écouter et le suivre attentivement, le PCA sans le savoir ,dédouanent totalement les agents de la Poste, même si on peut regretter la tournure des évènements hier pour d’autres causes liées à la désinvolture du DG .
    Comment des résolutions et recommandations consensuelles ,nées d’une crise depuis 2018, soit plus de 8 mois après, que vous êtes entrain de dire "oui on était entrain de faire ci ,de faire ça" parce qu’il y a encore une nouvelle crise ?
    Quand est ce que, le président RMCK va se décider à virer en plein midi des ministres ,des DG pour leur négligence ,leur irresponsabilité etc. Et c’est toujours comme ça . C’est quand des syndicats se lèvent pour crier au non respect des engagements pris par une autorité et sont poussés à l’action ,que l’on sort avec des boniments pour se justifier . Vraiment il faut virer les DG PCA ,ministres qui sont à l’origine de crises parfaitement évitables .Le pays a assez de problèmes comme ça

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 21:12, par Sidnapouki En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    J’ai juste une chose à dire : les revendications sont légitimes mais les moyens utilisés pour la lutte ne sont pas appropriés. Aujourd’hui c’est lui que vous chassez mais sachez que demain vous subirez le même sort si cet état d’esprit se maintient. Nous savons tous que cette réaction est née du fait de la suppression de certains avantages qui n’étaient pas bon pour la santé financière de la maison. Dans ce pays quand tu essaies de faire ce qu’il faut pour redresser une situation tu deviens l’ennemie de tous. À la poste c’est pareil (surtout si tu n’est pas postier pur sang). À quand le changement de mentalité ? Et puis une chose est de revoir la grille salariale et l’autre est d’avoir les moyens de payer ces nouveaux salaires. Essayez donc de trouver le juste milieu sans avoir à balayer le pavé (la honte)

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 07:56, par Ka En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Mon jeune internaute Burkindique : Merci de lire ton vieux Ka. Rare sont mes interventions sur les sujets dont je ne maitrise pas. Mais ici presque 90% de ma génération savent que la lutte des classes dans notre pays est bien connue par tout le continent. Et les naïfs DG et autres qui veulent prendre les opprimés ou leurs employés pour les tapettes s’y trompent.

    Malgré la démocratie aveugle galopante de notre pays dont nos dirigeants qui ont le rôle d’un pouvoir fort dit de l’état, placé en apparence au-dessus de la société pour estomper les antagonismes et maintenir l’ordre dans tous les domaines, quelques responsables placés par magouilles par un parent ministre, et qui se prennent pour des dieux, oublient une chose : C’est que dans notre société depuis notre indépendance, la lutte des classes a toujours existé, et même je peux dire depuis la société esclavagiste qu’a connu notre société.

    Dans nos mémoires, les régimes comme celui de Maurice Yaméogo avec ses cousins dans les postes les plus stratégiques, et lui-même avec arrogance disait que la Haute-Volta est sa natte dont il peut la plier et la déplier comme il veut, ou le régime de S.Lamizana, ce sont les luttes des classes qui ont aidé les politiciens aux petits pieds dits opposants à se débarrasser de ces régimes. Et si Roch Kaboré ne fait attention, c’est ce qui va lui arriver avec les incompétents qui occupent des postes de responsabilité.

    La lutte des classes devienne vives et légitime comme ce qui se passe à la poste, quand la classe ou les classes exploitées prennent conscience de leur exploitation et se donnent la volonté politique de mettre fin à cette exploitation en s’organisant ensemble pour lutter et écarter celui qui veut les exploiter comme c’est le cas.

    Ici beaucoup de ma génération qui ont vu défiler les régimes de notre pays me diront que les syndicats n’ont jamais fait et défait les régimes dans notre pays : Mais ce qui est certain, ces syndicats ont toujours facilité les opposants et la société civile à prendre le pouvoir comme en 1966, une fraction dissidente du RDA avec Joseph Ouédraogo dit JO Weder à sa tête, réfugié dans la CATC (Confédération Africaine des Travailleurs Croyants) qui a mené la lutte avec le MLN clandestin à renverser Maurice Yaméogo. Et ce sont les mêmes syndicats avec des multiples grèves qui ont fait chuté le régime de S. Lamizana. Pour te dire mon jeune internaute Burkindique, que la lutte des classes dans notre pays est vive, et peuvent renverser les tendances. Que les jeunes se souviennent de ce que j’écris.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:55, par Saw En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    TOERE. C’est vraiment dommage de penser que les jeunes sont incompétents. Par ce qu’il est jeune il est incompétent ????

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 21:32, par nekrenoma En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Bonjour Chers internautes ! Les écrits sont riches et diversifiés et permettent d’éclairer les uns et les autres. Cette affaire est triste ! Mais, elle est révélatrice aussi d’un changement d’attitude, de comportement ! Et c’est cela la nouvelle dynamique qui vient innover dans les rapports sociaux et que le gouvernement se doit de prendre en compte, non pas dans le sens de condamner uniquement, mais de trouver un traitement diligent et approprié , pour ne pas laisser proliférer de tels actes, mais aussi pour montrer en quoi, cet "acte" quoi qu’on le dise , est aussi de la nouveauté, qui dérange mais est aussi porteur de développement.
    A ceux qui vilipendent les syndicats, je dirai ceux-ci : méfiez vous ! dans tout système, il faut un contre pouvoir. Au Burkina, seul le syndicat a toujours su trouver les forces réelles pour constituer ce contre-pouvoir. En cela, je félicite les syndicats et je les encourage à ne pas du tout se laisser divertir. Qu’ils gardent le cap et jouent toujours leurs rôles. J’ai été un travailleur, je n’ai pas milité, surtout par peur, mais j’ai toujours envié du fonds de moi-même, tous ceux qui se risquent à donner d’eux-mêmes pour le développement social et pour autrui. j’ai vu des syndicalistes licenciés, tandis que les couards ont gardé leur poste. Heureusement, comme ils sont des combattants, ils s’en sont sortis même dans le licenciement. Dans une entreprise où j’étais, le directeur a été nommé. Il est arrivé avec un plan de démolition des syndicalistes. Il a mis son plan en oeuvre, nous avons lutté, nos écrits envoyés dans les journaux ne sont pas sortis, nous avons fait appel au ministère de tutelle, le DG nous a appelé pour nous dire que celui que nous sommes allés voir vit de lui, c’est lui qui le nourrit car avec son salaire de SG, il ne peut rien faire. Il a volé l’entreprise, nourrit le ministre, le secrétaire général, en réunion, il disait qu’il en a jusqu’à la fin de sa vie et qu’il va nous rendre la vie impossible. L’Etat n’a rien fait, les créances sont montées à 2 milliards en 3 ans, ces créances étaient des montages mafieux pour bouffer. Il en donnait au ministre, des chèques étaient donnés au ministère, sous couvert d’informatiser le ministère sans que l’on sache ce qu’est devenu l’argent. Finalement, l’entreprise est tombé. Trois mois après la chute, les travailleurs licenciés meurent (15). Six mois après, plus de 30 morts. Qu’avons-nous gagné ? Voilà pourquoi, bien que trouvant que le geste de chasser le DG est fort, je me garde de condamner ces travailleurs. je les félicite même. je sais qu’ils ont été poussé à terme. Sinon, ils n’allaient pas arrivés à cette extrémité. BRAVO chers travailleurs et que rien ne vous arrive !

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 05:13, par R. Ibra En réponse à : Crise à La Poste : Après avoir chassé le DG, les agents en grève de 48 heures

    Il est irresponsable pour un responsable que l’on vienne lui rappeler sa responsabilité !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « Les revendications sociales portent un coup dur à l’administration » (Premier ministre)
Mouvement d’humeur des transporteurs : Vers le réaménagement de certains points de l’arrêté municipal
École polytechnique de Ouagadougou : L’Institut du génie informatique et télécommunications ouvre ses portes en octobre
L’énurésie nocturne chez les jeunes filles : Silence, elles souffrent !
Crise à la Poste Burkina : La signature du protocole d’accord est annulée
Université Joseph Ki-Zerbo : Les violences dans les langues au centre d’un colloque
Projet SONGO LAM : Les partenaires de mise en œuvre accordent leurs violons
Grève des syndicats de la santé : Les « profondes inquiétudes » de la Ligue des consommateurs
Grève dans le secteur de la santé : Le dialogue n’est pas rompu avec les partenaires sociaux, selon le ministre de la santé
Conflit foncier : « Le retrait d’un site au profit d’une confession religieuse est une injustice qui porte les germes d’une crise », CDAIP
Sahel : Les collectivités engagées dans la promotion du dialogue inclusif
L’association "Les racines de l’espoir" organise une soirée de collecte de fonds au profit de l’orphelinat AMPO
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés