Hadj 2019 : L’ONI se déploie à Bobo-Dioulasso pour les passeports des pèlerins

LEFASO.NET | Par Haoua Touré

Publié le vendredi 12 avril 2019

Hadj 2019 : L’ONI se déploie à Bobo-Dioulasso pour  les passeports des pèlerins

Dans le cadre du Hadj 2019, l’Office national d’identification (ONI) a entamé, depuis le 11 avril 2019, une opération d’établissement de passeports à Bobo-Dioulasso. Cette opération décentralisée, qui se poursuivra jusqu’au 21 avril prochain, profitera aux pèlerins issus des régions des Cascades, du Sud-Ouest, de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins.

JPEG - 103.7 ko
Des bénéficiaires

Pour le Hadj 2019, les pèlerins du Grand-Ouest n’auront pas besoin de se rendre à Ouagadougou pour établir leurs passeports. En effet, la direction générale de l’Office national d’identification (ONI) a déployé, pour dix jours, soit du 11 au 21 avril 2019, une équipe à Bobo-Dioulasso pour établir des passeports au profit des pèlerins issus de la partie ouest du pays. Des équipes seront aussi déployées à Ouahigouya et Fada N’Gourma pour la même tâche.

JPEG - 127 ko
Aristide Beré Directeur Général de l’ONI

Cette déconcentration du système d’enrôlement est partie d’un constat : durant la période d’enrôlement du Hadj, il y a une affluence inégalée au centre unique d’enrôlement situé à Ouagadougou. Cette série d’opérations permettra donc à l’ONI et à la Direction générale de la police nationale de se rapprocher des pèlerins du Hadj 2019, a souligné le directeur général de l’ONI, Aristide Béré.

Pour pouvoir enrôler, durant ces 10 jours, les 1 500 pèlerins attendus, l’équipe de l’ONI entend procéder à au moins 100 enrôlements par jour. Des dispositifs d’accueil ont été déployés pour faciliter l’attente des pèlerins (nattes, nourriture). Aussi, des dispositifs sécuritaires ont été prévus pour éviter les fraudes de documentation.

JPEG - 99.5 ko
Ladji Compaoré Bourahima, porte-parole de la Coordination des encadreurs des pèlerins de Bobo-Dioulasso

Pour Ladji Bourahima Compaoré, porte-parole de la Coordination des encadreurs de pèlerins de Bobo-Dioulasso, cette opération est la bienvenue. « Elle nous a facilité les choses car, avant, on acheminait nos pèlerins à Ouagadougou pour se faire enrôler. On a beaucoup fait et grâce à Dieu, l’ONI nous a envoyé une équipe et le premier enrôlement s’est bien passé. Nous souhaitons que cela se poursuive avec l’ouverture officielle de l’antenne de Bobo-Dioulasso pour que ce soit une opération continue », a-t-il confié.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Messages

  • Très belle initiative ;
    Veuillez-penser à décentraliser les services de production des passeports à Bobo-Dioulasso définitivement et peut-être dans certaines régions ;
    Vous pouvez initier régulièrement ces genres d’actions dans chaque région pour l’établissement des passeports à l’approche du Hadj et du pèlerinage catholique.
    En plus, créer dans chaque région une Direction de l’ONI (Office National d’Identification) en plus des centres de Ouaga et de Bobo.
    Je me rappelle que c’est Taiwan qui a fait un don de 5 milliards FCFA au Burkina pour la "naissance/appui" de l’ONI et le prix de la CNIB (Carte Nationale d’Identité Burkinabé) était de 2500FCFA ; Après le prix a baissé (500FCFA) pendant une période et a été rétabli à 2500FCFA.

    Beaucoup de courage
    Bon management de vos hommes surtout à vous.

  • Quand il s’agit du passeport des pelerins on deploie les grand moyens jusqu’a ce deplacer ou lis se trouvent pour islamiser a outrance le Faso. Mais concernant les passeport et les cartes d’electeur de la diaspora c’est un autre son de cloche.

  • MERCI A L’ONI POUR CETTE MOBILISATION.ÇA REDUIT LES DEPENSES DE TRANSPORT ET ÇA PERMET AUSSI AUX PELERINS DE POUVOIR GERER LEUR AFFAIRES EN MEME TEMPS CAR CES PAS FACILE DE SE DEPLACER

    SI YA PAS QUELQU’UN DERRIERE POUR GERER LEUR COMMERCE... MERCI A ONI

  • Ce serait une action regalienne pour rapprocher l ONI des usagers, j’aurais aupplaudi des deux mains.Mais le faire parce que il ya des musulmans qui veulent aller jeter 2millions FCA dans les caisses déjà pleines de l’Arabie saoudite...L’africain et sa foi infantile des religions dites révélées ; et le gouvernement qui fait la cour aux musulmans ....et après on s’étonne après que très bien bientôt les cheikh vont les tirer par le bout du nez comme au Mali.
    Religion et politique : le néfaste rapport incestueux.

    Ce qui est dit est dit.

    #MOLOTOV

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.