Roger Lemerre, entraineur de l’Etoile sportive du Sahel : « Nous sommes là pour en découdre avec Salitas »

Publié le mercredi 13 février 2019

Roger Lemerre, entraineur de l’Etoile sportive du Sahel : « Nous sommes là pour en découdre avec Salitas »

Salitas rencontre ce mercredi 13 février 2019 au Stade du 4 Août, à partir de 16h, pour le compte de la deuxième journée de la phase de poules de la Coupe CAF, le club tunisien de l’Etoile sportive du Sahel. Face à la presse, Roger Lemerre, entraineur du club tunisien, a affiché ses ambitions : « Notre objectif est la qualification. Pour cela, nous allons en découdre avec Salitas ».

Ce mercredi 13 février 2019, lorsque les montres afficheront 16h, Salitas, le seul représentant burkinabè toujours en lice en campagne africaine, jouera, dans la cuvette du Stade du 4 Août, son match de survie face à l’Etoile sportive du Sahel. Battues à la première journée par Enugu Rangers du Nigeria, les Colombes de Ouaga 2000 n’ont plus droit à un faux pas. « Nous avons perdu notre premier match. Pour cela, nous sommes obligés de gagner », a indiqué Ambass Ouédraogo, coach adjoint de Salitas.

Les visiteurs sont également logés à la même enseigne. Face au CS sfaxien, l’Etoile sportive du Sahel est tombée sur le score d’un but à zéro (1-0). Ce qui complique les équations pour les deux équipes. Un peu plus pour l’ESS qui est en déplacement. « C’est un match très difficile à négocier ici. Puisque nous avons été battus par CS sfaxien.

Pour cela, il faut être prêt physiquement et mentalement pour aller chercher la victoire », a indiqué le capitaine tunisien. Pour Roger Lemerre, les ambitions sont claires. Et il n’est pas question de tergiverser. « Mon objectif est la qualification. Pour cela, nous allons en découdre avec Salitas », a-t-il lancé.

La rencontre va se jouer sur les détails. C’est prévisible. Les deux entraineurs aussi en sont conscients. Concentration, engagement, motivation et surtout l’envie de gagner feront la différence dans ce match capital pour les deux formations qui entendent toujours rester en course dans la Coupe CAF. Mais déjà, l’équipe burkinabè est affaiblie par l’absence de trois joueurs qui comptent pourtant dans son dispositif de jeu, tandis que le club tunisien affiche infirmerie vide.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Messages

  • Avec un REALISME affiché, les jeunes de SALITAS peuvent nous surprendre positivement. Cela dépendra du dispositif tactique du coach, de sa capacité de motiver et de moraliser les jeunes pour une bonne concentration.

    Il sera irréaliste et enfantin de raisonner comme le coach des ETALONS U20 qui déclarait honteusement après sa triple défaite que son équipe a manqué de chance et de concentration.

    Courage à SALITAS qui nous a déjà fait rêver loin et je suis persuadé que ces jeunes y parviendront.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.