Education : Les enseignants de la commune de Zéguédéguin en grève contre les violences sur une collègue

Publié le vendredi 8 février 2019

Education : Les enseignants de la commune de Zéguédéguin en grève contre les violences sur une collègue

Les enseignants de la commune de Zéguédeguin dans la province Namentenga étaient en grève de 48 ces 5 et 6 février 2019. Raison, ils entendaient protester contre les violences à l’endroit d’une enseignante.

Tout serait arrivé suite aux mouvements d’humeur des élèves qui avaient paralysé les cours dans la localité les 17 et 18 janvier.

Selon des sources concordantes, l’enseignante de la classe du CMII (de Zéguédéguin), du nom de Elyse Drabo née Compaoré, qui prépare son certificat d’aptitude professionnelle est juste allée à l’école ce jour 18 janvier pour faire des exercices avec ses collègues enseignants dans le cadre de son examen. A sa grande surprise des collégiens de la localité ont fait irruption dans son école.

Et l’enseignante n’ayant pas eu l’occasion d’expliquer les raisons de sa présence, a été giflée et fouettée par ceux-ci en lui disant de quitter les lieux.

Apres une plainte déposée auprès de la gendarmerie, les enseignants de la commune ont décidé d’aller en grève de 72 heures (du lundi 4 au 6 février) pour qu’un enseignant ne soit plus agressé dans l’exercice de sa fonction. Après des négociations des plus autorités de la région du centre Nord auprès des syndicats et vu les compositions déjà programmées, les enseignants ont donc observé 24 heures de grève ce 6 février 2019.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula BAGNON
Lefaso.net (Correspondant à Dori)

Messages

  • Si la pluie vous bat et vous vous battez, nous ne ferons que constater les dégâts. Les élèves et leurs parents vous frappent et vous vous frappez entre vous, c’est la honte du MENA. Ça fait pitié pour les enseignants.

    • mais mon frère votre message n’a aucune importance et n’a aucun rapport avec l’article. faut bien lire avant de commenter

  • Il a fallu les événements de Bobo pour que vous vous levez yada-yada pour dire que vous allez en grève. Et c’est toute honte bue que vous vous levez maintenant pour dire y a grève. Bandes d’escrocs la Dame avait besoin de votre soutien au moment où les faits se sont produits.

  • Zéguédegin, c’est dans la région du centre nord et je ne vois pas en quoi les autorités du Nord vont négocier avec les syndicats. C’est une erreur monumentale de l’auteur de cet écrit.

  • Je salut l’acte des enseignant, signe de patriotisme. Maintenant, pour éviter ces dérapages, il faudrait que chaque éducateur joue sa partition. Vous savez, les cours enseignés dans les écoles de formation à eux seul ne peuvent pas résoudre le problème. Donc en plus du cours proprement parlant, ils doivent montrer aux enfants comment s’y prendre pour une société seine. Certains le font déjà, donc toutes mes félicitations. Tous le monde doit s’inscrire dans cette même logique. Sinon il y aura un moment où l’élève deviendra maître et ça sera l’apogée de notre éducation.

  • HUG prenez le temps de bien lire. C’est bien écrit autorités du centre nord et non du nord comme vous le dites

  • J’ai l’impression que vs ne lise pas bein prenne soigne de lire et commente

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.