Attaque de la gendarmerie de Koungoussi : Les assaillants ont tenté « sans succès » de libérer un des leurs

Publié le vendredi 8 février 2019

Attaque de la gendarmerie de Koungoussi : Les assaillants ont tenté « sans succès » de libérer un des leurs

Messages

  • C’est bien mais c’est pas arrivé ! fallait abattre au moins 1 de ces bâtards

  • Quelle fatalité pour ce couple ! Nos condoléances éplorées. Suis très surpris que des suspects de terrorisme soient detenus par ci par là à travers le territoire. On imagine aisément les inconvénients d’une telle procédure : motivation des terrorites à attaquer ces sites, exploitation insuffisante des informations, rivalités entre services (gendarmerie police, armée.. ), etc.
    Qu’attendons nous pour mettre en place un parquet national anti terroriste avec tous les moyens matériels et humains qu’il faut ? Les 500 millions du butin des partis du système n’auront ils pas suffi pour amorcer ce projet ? Ce nest point là une idée neuve : c’est le cas en France ou ailleurs où les suspects de terrorisme sont traités par un seul service qui les place en lieu sûr. Les autorités actuelles du pays donnent l’impression de pas traiter à sa hauteur la question du terrorisme. Par icompétence ?

  • Je ne comprends pas pourquoi on emprisonne des criminels sans foi ni loi. Ces gens n’ont aucune pitié pour les humains et on veut les garder à cause de droit de l’homme. C’est inacceptable et ces fous doivent être purement et simplement neutralisés car en les enfermant on dépense nos maigres ressources pour les nourrir aux frais des contribuables qu’ils cherchent à abattre. De grâce , rendez nous la vie plus facile en les eliminant au fur et à mesure. Merci

  • Dans ces moments douloureux de notre histoire, tous les burkinabés sans distinction d’ethnies, de religions , de bord politique ; doivent regarder dans la même direction. Ce terrorisme nous concerne tous. Les balles assassines de ces criminels ne choisissent pas avant de tuer.
    Les politiciens (opposants ou non), les syndicats, les OSC doivent doivent mettre de l’eau dans leur vin afin qu’on sorte de cet enfer.
    Regardez, parmi les plus de 500 victimes depuis 2016, il y en a de toutes les ethnies, de toutes les religions, et tous bord politique.
    Si nous sommes intègres, patriotes, si nous aimons notre pays, fédérons nos forces, notre intelligence et la victoire ne tardera pas.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    • Bonjour cher internaute. Je suis d’accord avec vous, mais le sacrifice doit commencer par le haut. Vous ne pouvez pas demander aux syndicats, OSC et autres de mettre balle à terre pour l’intérêt supérieur de la Nation, pendant ce temps, les gouvernants violent les textes en s’octroyant des salaires et avantages illégaux ;

  • Chers FDS, franchement les mots me manquent quant à votre courage, votre détermination sans faille, votre bravoure inédite.
    Vous faites notre fierté, fierté de toute la nation.

    Je m’excuse , je n’ai aucune connaissance quant à la stratégie militaire, je suis profane en la manière, je ne vous apprends rien du tout dans ce sens ; mais je me dis que depuis novembre 2017, vous avez déjà eu les informations de la part de ce voyou terroriste, de ce mécréant.

    Il faut le tuer maintenant, il ne doit plus faire partie de ce monde, vous perdez votre temps à le nourrir pour rien, imaginez s’il avait été libéré et ceci aussi par l’intermédiaire des complices dans vos rangs, complices aussi auxquels vous devez extraire de vos rangs.

    Courage et bravo à vous, la nation burkinabé existe et existera toujours grâce à votre détermination, au péril de votre vie, tel est le sacrifice suprême qui existe sur terre.

    Que le tout puissant vous assiste infiniment
    Paix aux âmes des disparus et qu’ils se reposent en paix

    Vous faites notre fierté
    Vive le Burkina Faso

  • Pourquoi garder un terroriste en prison ?
    Voilà des civils et militaires en ont payé le prix.
    C’est parce que HRW est en sécurité qu’ils écrivent des connéries. Dommage.

    • Je m’attaque aux défenseurs des droits de l’homme. Est-ce que les burkinabé vivants n’ont pas de droit ? Est-ce que les burkinabé tués par les terroristes n’ont pas de droit ? Nous avons tendance à croire que les droits de l’homme encouragent les tueries des honnêtes humains et protègent les malfaiteurs et les tueurs. Nous rappelons que les burkinabé n’ont pas besoin de terroristes sur le sol burkinabé. En rappel, le Burkina Faso était et sera un pays de paix et de vivre libre sans s’inquiéter de sa sécurité. Nous supportons notre gouvernement avec énergie et détermination quant aux décisions prises en faveur de la paix nationale et d’un Burkina Faso sans terroriste. Sachez que c’est ça le burkinabé.

  • RIP aux victimes.Vraiment je comprend pas ce pays,a l’allure où nous sommes ,on doit garder les terroristes en vie ? A cause d’un minable,deux innocents on payé de leur vie.Gouvernement pardon revoyé votre gestion.

  • - Drabo Lanfo Gontran, excuse-moi mais le jour où tu seras capturé pour une raison ou une autre (politique, manifestation, etc.) et que tu seras dans les mains de la police ou torturé à quelque part, tu sauras toute l’importance des droits de l’homme et ceux qui l’incarnent.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Koro yamyele a raison ! Même les Halidou Ouedraodo et autres Me Benewendé et Bassolma Bazié connaissent l’importance des droits de l’Homme. Ils le savent bien pour avoir été rasés ensemble à la Sûreté !! Donc collez la paix à Yamyele qui ne dis que la verité. Et lui il ne traite pas ses sujets avec passion si vous avez remarqué. Beaucoup s’attaquent à lui juste parce qu’ils sont passionnés, et ils ne savent pas se distancier du sujet et ce sont leurs nerfs et leurs sentiments qui dominent dans le débat qu’ils mènent. Yamylele lui le fait avec professionnalisme, intelligence et distanciation.

  • Mes condoleances aux familles des 2 civils abattus et mes encouragements aux FDS pour leur courage face à des ennemis lâches. Cependant 2 questions me préoccupent :
    Comment ces malfrats savent-ils que leur élément se trouvait a la Gendarmerie de Kongoussi ?
    Comment peut-on garder en vie une telle ordure ayant participé à l’attaque de Bourzanga depuis le 6 novembre 2017 ?

  • Excusez moi de peu. Mais je pensais qu’après que la police de Djibo ai fait l’objet d’attaque pour libérer des assaillants, on allait plus garder ces imbéciles dans ces lieux. Envoyer les directement à Ouagadougou ou bien occupez vous d’eux en timpo silencieux et on en parle plus !

  • Ne confondons pas prisonniers politiques et terroristes. certains sont déjà hors sujet.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.