11-Décembre 2018 : Le ministre des Sports lance les activités sportives à Pô

LEFASO.NET | Jacques Théodore Balima

Publié le vendredi 7 décembre 2018

11-Décembre 2018 : Le ministre des Sports lance les activités sportives à Pô

Le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, a procédé, le dimanche 2 décembre 2018 à Pô, au lancement des activités sportives entrant dans le cadre de la commémoration de la fête nationale. Course cycliste féminine, séance d’aérobic, matchs de gala, tir à l’arc étaient au nombre des manifestations.

Le ton des activités a été donné dans la matinée par le cyclisme féminin. Au total, 92 jeunes filles et dames ont pris le départ à la Place Némaro de Pô, chef-lieu de la province du Nahouri. Après avoir bouclé un circuit de 17,5 kilomètres en 5 fois 3,5 km, Arlette Saré, élève en classe de 1re A, a devancé ses concurrentes. « Je me suis entraînée... C’est ce qui m’a permis de remporter cette course. Je voudrais remercier le ministre de nous avoir donné l’occasion de montrer que nous avons aussi des talents en sport », s’est-elle exprimée à l’issue de la course.

La Journée sportive du Nahouri avait pour but d’encourager la pratique du sport sur l’ensemble du territoire national. « Notre objectif est de faire en sorte que les Burkinabè, dans leur globalité, puissent pratiquer le sport afin d’avoir une population bien portante de façon à pouvoir optimiser le rendement », a expliqué Daouda Azoupiou.

Les anciens footballeurs l’ont échappé belle face à la presse sportive

La seconde grande activité a été la séance d’aérobic qui a réuni un grand monde sur la Place Nemaro. Pendant près d’une heure d’horloge, les sportifs d’un soir ont encore mesuré leur endurance. C’était l’occasion pour les journalistes sportifs de se mettre en jambes avant le choc face aux anciens internationaux de football. En croisant les crampons contre Jérôme Tiendrebéogo et ses hommes, les anciens internationaux ont eu de la baraka et ont échappé à la « remontada » que leur préparaient les « plumitifs » du sportif.

En effet, les anciens ont eu l’occasion de scorer à trois reprises avant que les journalistes ne réduisent le score en fin de partie, grâce un pénalty très bien exécuté par Sandrine Zougouri. Le score final était de trois buts à un (3-1) en faveur des anciens internationaux. Ce n’est que partie remise, car rendez-vous est pris pour très bientôt.

Le second match a opposé les jeunes de Pô aux éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS). Un match âprement disputé en dépit de son caractère de gala. Les FDS, plus athlétiques, endurants et adroits devant les buts, ont dominé la partie et se sont imposés sur le score de deux buts à zéro (2-0). Les différentes rencontres se sont déroulées dans une bonne ambiance.

Aussi, le ministre Azoupiou s’est exercé au tir à l’arc. Un essai aussi réussi pour le patron des sports burkinabè. « Je tire un bilan hautement positif. La Journée sportive du Nahouri a tenu toutes ses promesses. Toutes les activités au programme ont été tenues et se sont très bien déroulées et clôturées par ces deux matchs de football », a-t-il indiqué.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Messages

  • Bravo Mr le ministre ! Sauf que tirer à l’arc est plus facile que vélo vitesse dans ce lancement des activités. Moi j’aimerais un jour voir le ministre lancer les pédales dans la poussière avec les femmes ; même s’il arrive dernier. Possible non ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.