Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Agro-alimentaire : Aux délices du Faso, l’adresse qu’il vous faut

Accueil > Actualités > Société • publi reportage • jeudi 6 décembre 2018 à 13h00min
Agro-alimentaire : Aux délices du Faso, l’adresse qu’il vous faut

Désormais une seule adresse pour vous approvisionner en produits locaux, propres, sains et de bonne qualité dans la ville de Ouagadougou et partout ailleurs. Aux délices du Faso, c’est votre boutique qui donne de la visibilité au travail des producteurs et transformatrices burkinabè et qui veut faire du célèbre slogan révolutionnaire « Consommons ce que nous produisons, produisons ce que nous consommons » une réalité.

Ouvert le 10 novembre 2018, Aux délices du Faso est un petit marché qui propose à sa clientèle des produits agroalimentaires de très bonne qualité. Du poisson fumé de Bagré, du chinchard, du maquereau, de la carpe, du poulet local rien que pour amuser vos papilles. Sans oublier la purée de tomate, savoir-faire des femmes de Boussouma ; la pâte d’arachide des femmes du Groupement Nabasneeré du Boulgou, le miel pur du Kénédougou et le bon vin naturel produit par les moniales du Monastère Notre Dame de Koubri. Nul besoin de rappeler aux fin gourmets qu’ils sont en de bonnes mains lorsqu’ils achètent les fruits de la terre cultivés et transformés par les braves femmes du Burkina Faso.

Aux délices du Faso, c’est aussi des produits fait maison pour la satisfaction de la clientèle. Finies les irritations, les picotements au niveau des yeux lorsqu’on découpe les oignons. Aux célibataires et ménagères, la boutique propose des oignons mais aussi de la pomme de terre tranchés, lavés, ensachés et congelés dans le strict respect des règles d’hygiène. La propreté et la qualité, notre sacerdoce.

Aux délices du Faso fait enfin dans la production de glace en sachet. Idéal pour garder vos boissons, jus et autres produits au frais surtout à l’approche des fêtes de fin d’années. Le service traiteur avec des mets succulents et la location de couverts à des prix abordables pour les mariages, baptêmes, pause-café et autres cérémonies font partie de notre métier.

Jeune et ambitieuse, l’équipe d’Aux délices du Faso l’est. Elle veut faire de la structure la vitrine des produits locaux qui souffrent de visibilité notamment sur les réseaux sociaux. Elle exprime sa gratitude envers la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso pour son accompagnement et ses conseils avisés.
Aux délices du Faso a été déjà contactée par des productrices de la région du Nord et par une entreprise togolaise spécialisée dans la vente d’épices, de curcuma et de produits agro-alimentaires. La boutique est enfin à la recherche de partenaires dans la vente de poissons d’eau douce. L’histoire a commencé. Ecrivons-là ensemble ! Aux Délices du Faso, quand cuisiner et manger devient un plaisir.

Coût des services et produits à « Aux délices du Faso »

Chinchard : 1 000 F CFA/Kg ………….. 19 500/20Kg

Maquereau : 1 000 F CFA/Kg …………… 19 500/20Kg

Carpes de mer : 1 500 F CFA/Kg ………….. 27 000 F CFA/20Kg

Carpes d’eau douce : 2 000 FCFA/Kg

Capitaine : 5 000 F CFA/Kg

Machoiron : 2 750 F CFA/Kg

Silures frais : 1 500 F CFA/Kg

Viande hachée : 4 000 F CFA/Kg

Poulet local : 3 500 F CFA l’unité

Poisson fumé de Bagré (Silures) : 3 500 F CFA/Kg

Purée de Tomate de Boussouma (700g) : 1 200 F CFA

Purée de Tomate de Boussouma (350g) : 600 F CFA

Pâte d’arachide du Groupement Nabasneeré du Boulgou (1Kg) : 1 500 FCFA

Pâte d’arachide du Groupement Nabasneeré du Boulgou (500g) : 750 F CFA

Miel pur du Kénédougou : 3 500 F CFA

Bandji : 1 000 F CFA le litre

Vin de Miel (5% d’alcool) : 3 500 F CFA le litre

Liqueur de Miel : 6 000 F CFA

P.S : Possibilité de livrer les produits en fonction de la commande.
Contact : +226 60 20 31 31

Aux délices du Faso est situé à Kilwin (Route de Ouahigouya), à 500 m après le maquis du Maire et à proximité du maquis « La Flotte plus ».

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Postes de péage : Un préavis de grève du 23 au 26 mai 2019
Petit séminaire Notre Dame d’Afrique de Koudougou : Appel à mobilisation pour les 60 ans
Sit-in des avocats : Matinée de plaidoirie devant la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO)
Mouvement des GSP : « Nous attendons le rétablissement de la carrière des GSP et la reprise de service des 10 », selon le représentant SYNAGSP à la MACO
Santé : Le SYNTSHA maintient sa grève du 21 au 25 mai 2019
3ème Assemblée RECOWA-CERAO : Les évêques de l’Afrique de l’Ouest condamnent « ceux qui tuent au nom de Dieu »
RECOWA-CERAO : L’intégralité de la lettre pastorale des évêques de l’Afrique de l’Ouest à la clôture de leur 3e Assemblée plénière à Ouagadougou
Grèves dans le secteur de la santé : Le gouvernement appelle les syndicats à un « esprit de patriotisme »
Métiers d’ingénieur : 2iE veut briser les stéréotypes sur la performance des femmes
Agences de l’eau du Mouhoun et des Cascades : Du matériel pour appuyer la gestion des ressources en eau
Violence dans les langues : Un colloque international pour un meilleur décryptage
Réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso : Les travaux officiellement lancés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés