Perspective 2020 : Les Burkinabè du Ghana ont reçu la visite d’une délégation de la CENI

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET

Publié le jeudi 6 décembre 2018

Perspective 2020 : Les Burkinabè du Ghana ont reçu la visite d’une délégation de la CENI

En prélude aux élections de 2020 au Burkina Faso, une délégation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) venue du Burkina a rencontré la communauté burkinabè vivant à Accra, ce dimanche 02 Décembre dernier à la résidence de Son Excellence Monsieur Pingrenoma Zagré, ambassadeur du Burkina Faso au Ghana.

Cette délégation était composée de trois responsables de la CENI à savoir : M. Yamba Malick SAWADOGO, Commissaire, Mme BAGUI / DERRA Fati, Cadre d’appui Technique / Secrétaire et M. Joseph SOME, Cadre d’Appui / Secrétaire Général.

L’ordre du jour de cette rencontre portait sur les modalités et autres informations par rapport au vote des Burkinabè vivant à l’étranger. Même si certains Burkinabè étaient déjà bien informés, bon nombre d’entre eux ont profité de cette visite pour mettre à nu leurs préoccupations afin de mieux se préparer. A tour de rôle, les membres de la délégation n’ont ménagé aucun effort pour donner des réponses adéquates à la hauteur de leurs attentes.

Dans un pays où la plupart des Burkinabè sont très bien intégrés, l’une des préoccupations majeures reste le problème lié à l’octroi des documents de votation. Mais après avoir pris la parole, S.E.M. l’ambassadeur a rassuré tout le monde de la venue prochaine d’une mission foraine pour les aider dans ce sens.

Même si dans l’ensemble tout s’est bien passé, il faut noter que bon nombre de Burkinabè à Accra n’ont pas répondu à l’appel. Et pour cause, si certains ont justifié leur absence par le simple faite que leur calendrier était chargé, d’autres par contre, ont décidé de briller de leur absence afin de dénoncer « l’ inutilité d’une telle visite ». Selon eux, il suffisait à la CENI de demander aux ambassades de passer l’information et éviter beaucoup de dépenses. Quant au reste, tout comme 2009 et 2015, 2020 aussi sera simplement un fiasco.

En attendant, après le Ghana, ce sera le tour des Burkinabè du Togo, du Bénin et du Nigeria de recevoir la délégation.

Etalon / Accra

Messages

  • D’apres Alpha Blondi seul les imbeciles ne changent pas. Vous n’etes pas oubliges de continuer ce tourisme inutiles. Pendant que les gens souffrent pour avoir leur passeport, CNIB, carte consulaire dans les ambassade vous vous balader pour perdre le temps des honnetes citoyens.
    Avez vous envoyer du personel pour etablir les documents et on vous a pas applaudi ? Apprenez un peu a ne pas etre des dirigeants de merdre

  • On sait pourquoi le premier responsable de la ceni a sorti de son chapeau cette tournée mondiale pour ses commissaires et on savait aussi qu’elle allait se solder par une vraie bérézina.Je défie donc la ceni de fournir après cette virée touristique de ses membres dans les 38 pays le vrai chiffre du nombre de participants et son coût en billets d’avion,hôtellerie,transport,restauration,perdiems etc.....!

  • Courage à vous. C est dans vos prérogatives d aller rencontrer les burkinabè à l étranger, c est pas le rôle de l ambassade. Si on pose des questions relatives aux opérations électorales à l ambassadeur que va t il dire ? Appeler d abord la Ceni avant de répondre ou va t il reporter la rencontre pour s informer d abord ? C est vous qui allez le payer pour ce travail ? A chacun son boulot.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.