Commission de l’UEMOA : Le nouveau commissaire Joâozinho Mendes, prête serment

LEFASO.NET | Marcus Kouaman

Publié le mercredi 5 décembre 2018

Commission de l’UEMOA : Le nouveau commissaire Joâozinho Mendes, prête serment

Nommé commissaire à la commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMAO), au titre de son pays la Guinée Bissau, Joâozinho Mendes est entré en fonction. Sa prestation de serment s’est tenue lors d’une audience solennelle devant la Cour de justice de l’UEMOA à Ouagadougou ce vendredi 30 novembre 2018.

Me Joâozinho Mendes, avocat de profession, enseignant à la faculté de Droit de Bissau occupe pleinement les fonctions de membre de la commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMAO) au titre de son pays la Guinée Bissau. Nommé par Acte additionnel N°03/2018/CCEG/UEMOA du 22 novembre 2018, le nouveau commissaire, comme le dispose l’article 27 (dernier alinéa) du Traité de l’UEMOA : « les membres de la Commission s’engagent, par serment devant la Cour de justice, à observer les obligations d’indépendances et d’honnêteté inhérentes à l’exercice de leur charge ».

« Il s’agit donc d’un engagement de vie dorénavant centré sur deux valeurs cardinales : l’indépendance et l’honnêteté », a souligné la présidente de la Cour de justice de l’UEMOA, Joséphine Suzanne Edah-Touré, après avoir félicité le nouveau commissaire. Pour elle, le principe d’indépendance est particulièrement important car devant garantir le neutralité et l’absence de toutes pressions.

« C’est une condition de l’accomplissement de votre mission, et donc de la sauvegarde des intérêts à long terme des Etats de l’Union et le bien-être du citoyen », a-t-elle indiqué. Quant à l’obligation de probité, elle renvoie au respect des biens et de la propriété d’autrui et a pour objet d’éviter que le Commissaire Mendes ne se retrouve dans une situation où ses intérêts personnels pourraient être en contradiction avec ceux de l’UEMOA.

Le Commissaire Mendes, précédemment Directeur général de l’identification civile, registres et notarial au ministère de la Justice de la république de Guinée Bissau, devra donc exercer ses fonctions au sein d’une famille élargie fondée sur des valeurs de fraternité, de solidarité et de partage.
C’est avec joie et honneur que l’ancien footballeur professionnel et actuel vice-président de la Fédération nationale de football pour la Guinée Bissau, Joâozinho Mendes compte exercer cette charge. Tout en remerciant son chef de l’Etat pour sa désignation il a rendu hommage à son prédécesseur, feu Ibrahima Dieme, décédé le 8 septembre 2018, dont il achèvera le mandat.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.