Attaque Namsiguia : L’administration réconforte les gendarmes

Publié le samedi 10 novembre 2018

Attaque Namsiguia :  L’administration réconforte les gendarmes

24 heures après l’attaque du 8 novembre 2018 qui a ciblé la brigade de sécurité routière de gendarmerie de Namsiguia, le Haut-commissaire de la province du Bam Ambroise Ouédraogo s’est déplacé sur les lieux le 9 novembre afin d’apporter un message de réconfort aux gendarmes, a constaté l’AIB sur place.

A la tête d’une délégation composée du maire de la commune de Bourzanga Dieudonné Badini et du préfet dudit département, le Haut-commissaire a traduit la compassion de l’administration déconcentrée au commandant de brigade et à ses hommes qui avaient visiblement le morale très haut.

« Nous sommes venus vous traduire notre solidarité en ces moments difficiles et vous encourager dans votre mission », a indiqué le Haut-commissaire à la troupe sur place.

Le premier responsable de la brigade s’est dit touché par cette visite et rassuré le représentant de l’administration que ses hommes sont toujours opérationnels à défendre la patrie.

Abordant le sujet de l’attaque, il a expliqué que les assaillants, une dizaine au moins, sont venus du côté Sud de la brigade autour de 6h30 et ont ouvert le feu sur la brigade.

Sur place l’AIB a pu observé les impacts de balles sur la fenêtre arrière et à l’intérieur du bâtiment.

En terme de bilan, le commandant de la brigade a indiqué qu’il y’a eu une moto incendiée et une autre emportée. Le gendarme dont la balle a frôlé le dos est toujours opérationnel parce que sa blessure est très légère.

« Ils sont arrivés du côté Sud de la brigade et étaient habillés en tenus sable. Un d’entre eux était enturbanné et ils étaient au moins une dizaine. Quand ils sont arrivés, ils ont tous ouvert le feu sur la brigade.

L’élément qui a été touché a riposté avant qu’une balle ne frôle son dos alors qu’il rampait. La distance de son mouvement au sol lui a aussi causé quelques égratignures aux bras.

Mais ce sont de légères blessures qui ne l’empêche pas de travailler. Et c’est d’ailleurs au cours de ce mouvement que la clé de sa moto est tombée et les assaillants ont profité pour s’en accaparer.

L’autre moto était stationnée et ils l’ont incendié sur place. Ils ont aussi essayé en vain accéder au garage abritant la Pik-up de la brigade malgré qu’ils aient tiré sur le portail. Il faut aussi signaler que la direction d’où ils ont arrivés est constituée d’une grande forêt » a-t-il relaté aux autorités.

Au moment où le Haut-commissaire quittait les lieux, une ambiance bon enfant régnait au sein de l’équipe.

Cette attaque du 8 novembre 2018 porte à deux le nombre d’attaque dans la province du Bam, après celle de la brigade de gendarmerie de Bourzanga intervenue le 6 novembre 2017.

Agence d’information du Burkina

Messages

  • Euh Alla donc à 6H30 il n’y avait qu’un seul garde à la gendarmerie alors ! Chers internautes , dans la résolution de ce problème essayons d’ inverser notre démarche analytique ? Désormais, Au lieu de se demander pourquoi telle ou telle gendarmerie a été attaque, essayons plutôt de comprendre pourquoi les autres gendarmeries ne sont pas attaquées. Aussi j’aimerais que nous les civiles nous nous impliquons dans l’analyse de la situation afin de proposer une stratégie aux FDS. Cela semble paradoxale et rigollot mais je crois que les civiles peuvent dessiner une stratégie militaire gagnante pour les FDS. Pour ce faire , Chers fasonautes, je propose qu’on mutualise nos réflexions pour en faire un projet de 1000 Hypothèses et ou questions (les plus bêtes et farfelues possibles) d’ici deux semaines. Les deux semaines suivantes, on procèdera PAR élimination de certaines hypothèses et par réponse à certaines questions et enfin la semaine d’après on aura notre draft de solution sans organiser un atelier ou un forum . Ceux qui sont fort en informatique pourront nous proposer une maquette qu’on remplira progressivement sur fasonet depuis nos brakina et autre porcal. L’inspiration n’a pas de lieu. Sans être sous, Moi je pose déjà 10 questions :
    - Est ce une question de ministre de la défense qui est civiles
    - Est ce une question de moyens matériels
    - Est ce une question de la proximité avec la frontière malienne
    - Est ce une question de religion
    - Est une question de region
    - Est ce un sabotage des FDS par boycott ou autodjihadisme ?
    - Est un sabotage des internautes que nous sommes ?
    - Est ce un manque de motivation des FDS
    - Est ce un manque d’engagement, d’audace et de courage
    - Est ce un manque de renseignements
    - EST ce une déstabilisation orchestré
    - Est ce un essai de partition du pays
    - Est une recolonisation
    Etc, etc

    • Cher internaute, j’accorde de l’importance à votre démarche. Plusieurs, pour ne pas dire la quasi totalité, des hypothèses que vous formulez méritent d’être examinées sérieusement. Vous auriez peut être mieux fait de les classer par ordre en commençant par les hypothèses les plus probables. si je me permets de me lancer dans cet exercice je ferais le classement suivant seulement pour les trois hypothèses qui me semblent le plus probables :

      1-manque d’engagement d’audace et de courage des FDS pris globalement y compris la Hte hiérarchie militaire et des politiques,

      2-manque de motivation des FDS et du politique,

      3- manque de moyens matériels

  • ’’Il faut aussi signaler que la direction d’où ils ont arrivés est constituée d’une grande forêt’’. Foret dans cette partie du Burkina ? Possible . Mais en ce moment vous devriez depuis des mois réfléchir à comment se défendre au cas où des délinquants vous attaqueraient depuis cette foret ? Cela est d’autant plus important que l’an passé à la même période vous avez déjà été attaqués. Courage à vous. C’est vrai que nous autres On est dans la possible facile où nous racontons du n’importe quoi sur le net mais c’est dans cette dynamique généralisée que sortira la solution.

  • Félicitation à vous. Toutefois, je reste très préoccupé. J’ai l’impression que malgré les attaques, les brigades de gendarmerie ne font pas de la prévention. Je suis conscient de leurs conditions mais on ne piétine pas le kiki d’un aveugle deux fois. Comment toutes ces casernes peuvent elles restées là à attendre alors qu’elles ont eu vent de ce qui est arrivée à l’une d’elles ? Où est passée la stratégie militaire ? Nous ont veut entendre que vous avez blessé, abattu ces gens ( même si vous avez eu un seul grande sera notre joie). Je formule le voeux que prochainement, le faso.net titrera : des assaillants abattu.
    Dieu bénisse le FASO

  • dites moi comment un seul homme peut tenir tête à une dizaine de bandits armés.
    Franchement quelque chose ne vas pas

  • Ah vraiment cest assailant barbare veulent coute a coute gatter le mouloud du prophet quon organise a namsiguia a peut prêt 50 ans de çela mai I’ll pourront pa cheick Ahmed ouedraogo a vraiment beni cette ville incha Allah meme sur repose la ba le mouloud va continuer que Allah protège No’s population ainsi que Le’s soldat

  • Interanute 5 CISSE sache que le Prophet (PSL) n’a jamais organisé un mouloud ni autoriser sa tenue. C’est de l’innovation qui du reste n’est pas admise en Islam.
    Qu’ALLAH ns éclaire davantage. Amen !

  • Moi, ce que je ne comprends pas c’est que nous n’arrivions toujours pas à identifier nos agresseurs, et leurs commanditaires. Pourtant il y a eu des arrestations et des morts parmi nos agresseurs, et à partir de ces captures ou victimes on devrait pouvoir remonter jusqu’à ceux qui tirent les ficelles non ?
    C’est comme s’il n’y avait aucune volonté de savoir vraiment qui en veut au Burkina ?
    Dire que le régime défunt serait derrière cette déstabilisation, me paraît possible mais quelquefois le "coupable désigné" peut être un pur innocent. En politique, tout est possible. Nous avons vu ici comment on a monté un complot pour éliminer les Lingani B et H Zongo.
    A ce jour on devrait pouvoir dire sans détours qui nous agresse et à notre tour, rendre coup pour coup. Ainsi cet agresseur deviendra une cible pour tout patriote. Personne n’a le monopole du "djihadisme"...

  • A la suite de l’internaute 1
    Est ce une démission du politique
    Est ce une démission de la hiérarchie militaire
    Qu’est ce qui explique que malgré une probabilité tendant vers 1 d’attaque sur nos postes de gendarmerie, police, environnement, on continue de maintenir un seul garde en poste sans mécanisme de renfort instantané

  • l’internaut n6 nonga ou bien cest quoi la cest sont des gens comme vous ki on fait et le Burkina nest pa en paix aujourdhui .toi meme tu est nee trouver Le’s musulmans du monde font le mouloud donc tu peut pa me dire çes gens des chose le jour que prophet Mohamed Aleihi salam est née iblis Satan a criée fort et Le’s Ange’s rejouit de la Venus du prophet donc cest ca ke nous voiyont aujourdhui Le’s vrait musulmans rejouit du mouloud et Le’s salafist terrorists wahabi sont entrein de criée

  • Internaute Cissé Excuse moi pour tout le respect que j’ai pour vous, comme tu es limité..................
    Qu’ALLAH nous guide. Amen

  • bonjour NGOONGA et CISSE je penses que tous les deux vous vous trompez de terrain ici nous devons réfléchir et chercher les causes de ces attaques comme le premier internaute et non de vouloir enseigner la religion car tous les internautes ne sont pas de la meme religion

  • ngooga tout le monde est limité Dan ce monde donc je te comprend chaque personne est 9 donc cest ça l’arrogance est un chemin du Satan je te connait pa tu me connait pa donc on s’excuse et la vie continue donc si toi tu fait pa le mouloud laisse Le’s musulmans fêter nous tous on est Venus trouver on le fait

  • Nos autorités ne se comportent pas en véritable situation de guerre. On est la paisible à regarder une bande de bandit armée se déployer sur l’étendue de notre territoire..Il faut en un premier temps un plan de sécurisation de nos brigades de gendarmerie, du moins sur la ligne de front, qui semble de plus en plus se rapprocher dangereusement de la capitale. Il existe aujourd’hui des technologies de télésurveillance par camera, détection de présence ou de mouvement qui permettent de voir venir l’ennemi de très loin, de le localiser à 2 mètres près et de pouvoir se préparer pour l’attendre convenablement. Avant même l’attaque, un renfort aérien peut se déployer dans la zone et attendre le repli des bandits pour frapper. Si toutes les attaques se soldais par des morts de leur coté. Ils en seraient moins enthousiastes a récidiver. Je crois que ce n’est pas la première fois que ça arrive et ce n’est pas la derrière fois non plus. Alors pourquoi ne pas faire usage de cette technologie qui est pourtant à notre portée. Il y’a des entreprises burkinabés et même des burkinabés qui peuvent vous les conseiller ; il faut surtout trouver les bonnes personnes et les bons equipements. Nos brigades doivent devenir de vrais forteresses imprenables. le pire c’est que ces terroristes le font avec une telle facilité déconcertante alors que nous pouvons d’ores et déjà a moindre cout équiper nos engins d’émetteur GPS pour les localiser a tous moment.. Avec au plus cinq bon avions de combat que nous pouvons acquérir a moins de 50 milliards et trois bon drones militaires nous pouvons mailler le Nord et l’Est de notre pays.. Il nous faut rapidement renforcer l’armée de l’air pour pouvoir frapper en représailles de ces genres d’attaques. Il nous faut acquérir ces équipements dans le cadre d’une coopération militaire avec des pays comme la chine ou la Russie qui nous les livrent avec l’expertise militaire pour assurer un usage optimum et nous nous engagerons a les payer au fur et a mesure pendant 05 à 10 ans. Enfin il faudrait très courageusement demander à toute la population de consentir volontairement ou pas à l’effort de guerre pour se constituer un tresor .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.