64e anniversaire de la Libération nationale de novembre 1954 : L’Algérie rend hommage aux martyrs de l’indépendance

LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire)

Publié le vendredi 9 novembre 2018

64e anniversaire de la Libération nationale de novembre 1954 : L’Algérie rend   hommage aux martyrs de l’indépendance

Chemin parcouru, stratégies de développement politique et économique. C’est le tableau des acquis de l’évolution du peuple algérien qui a été présenté dans la soirée de ce jeudi 8 novembre 2018 à Ouagadougou, par l’ambassadeur algérien au Burkina, Mohamed Ainseur, à l’occasion de la célébration du 64e anniversaire de la révolution du 1er novembre 1954. Cette célébration est un grand moment de recueillement à la mémoire des martyrs tombés pour libérer le pays du joug colonial.

Les Algériens résidant au Burkina ont rendu hommage aux martyrs tombés sur le champ d’honneur pour libérer l’Algérie du joug colonial, à travers la célébration en différé du 64e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, le 1er novembre 1954.

Aux côtés des leurs frères et sœurs burkinabè, les Algériens résidant au Burkina, par la voix de leur ambassadeur Mohamed Ainseur, se sont inclinés devant la mémoire de toutes les victimes du terrorisme, en particulier les vaillants soldats burkinabè tombés au champ d’honneur pour leur patrie. Le diplomate algérien a souligné le caractère important de cette fête, puisque c’est après cette lutte que le peuple algérien a obtenu sa liberté.

Ce sacrifice a permis à l’Algérie d’être un pays sûr, stable et démocratique, malgré les défis à relever. Depuis son indépendance, plusieurs réformes engagées ont permis à l’Algérie d’atteindre la majorité de ces Objectifs du millénaire du développement.

Cet engagement du pays, avec la vision du président Bouteflika, a fait doubler, durant ces deux dernières décennies, ses capacités en matière de développement humain. Ce qui explique les chantiers de construction d’infrastructures, l’amélioration des conditions de vie de la population et l’accès à l’éducation.

JPEG - 188.7 ko
Les autorités à la célébration de cette fete nationale.

En plus, cette libération nationale a aussi façonné l’action internationale de l’Algérie puisque sa diplomatie repose sur des constantes comme l’indépendance des Etats, la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats et le respect du droit à l’autodétermination. Des principes qui ont guidé l’implication de l’Algérie au Mali et en Libye.

Au plan bilatéral, l’Algérie a réitéré son engagement à soutenir le Burkina dans la réalisation des objectifs de développement humain du nouveau référentiel de développement. Pour l’ambassadeur, « les relations entre le Burkina et l’Algérie sont des relations d’amitié et de solidarité. L’Algérie continuera à soutenir le Burkina dans ses efforts de lutte contre le terrorisme et l’accompagnera à réaliser les objectifs du PNDES ».

Concernant la lutte contre le terrorisme, des délégations burkinabè de différents secteurs ont pris part à des rencontres en Algérie dans le cadre de la coopération dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

L’Algérie et le Burkina Faso partagent les mêmes idéaux de paix, de stabilité pour le développement économique et social des peuples africains. Cette convergence de vues présage de perspectives prometteuses pour leurs relations de coopération.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.