Mise en œuvre du PNDES : Les signaux sont au vert, malgré un contexte difficile

LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo

Publié le vendredi 9 novembre 2018

Mise en œuvre du PNDES : Les signaux sont au vert, malgré un contexte difficile

La session extraordinaire du comité technique national du Plan national de développement économique et social (PNDES) s’est tenue ce 9 novembre 2018 à Ouagadougou. Cette rencontre a été consacrée à la validation des termes de référence de l’évaluation indépendante de la mise en œuvre du Plan, de même qu’à son bilan au cours du premier semestre de l’année. Déjà, à en croire le président du comité technique national, les indicateurs du PNDES sont au vert, malgré un contexte difficile.

Le Plan national de développement économique et social (PNDES) est en marche ; mieux, les résultats sont palpables à tous les niveaux. C’est la certitude de Bamory Ouattara, président du comité technique national du PNDES. Il l’a dit à la session extraordinaire du comité technique national dudit Plan. C’est une rencontre importante au cours de laquelle les termes de référence de l’évaluation indépendante à mi-parcours du Plan seront validés. Une fois les documents approuvés par les participants, il sera procédé au recrutement d’un bureau d’études qui va s’atteler à une évaluation « indépendante et objective » du PNDES, selon Bamory Ouattara.

« L’évaluation à mi-parcours du PNDES vise à mesurer objectivement les résultats atteints par rapport aux objectifs prédéfinis, en appréciant leurs effets sur la société, c’est-à-dire leurs retombées économiques et sociales », a expliqué le président du comité technique national qui ajoute que l’évaluation servira d’instrument pour vérifier si les objectifs initiaux du PNDES sont adaptés aux problèmes de société identifiés ainsi que ceux à venir.
Par ailleurs, elle permettra d’analyser le niveau d’adéquation entre les moyens utilisés et les objectifs fixés, entre les objectifs prédéfinis et les actions engagées ainsi que la bonne utilisation des ressources.

La session vise à valider les termes de référence pour une évaluation à mi-parcours du PNDES, lesquels termes de référence vont être suivis par le recrutement d’un bureau d’études qui va faire cette évaluation. En tout, l’évaluation, une fois faite par le consultant indépendant, sera l’occasion de revoir la trajectoire du PNDES, de le recadrer, s’il y a lieu.

Des résultats appréciables malgré un contexte difficile

La session extraordinaire du comité technique national du PNDES est également l’occasion d’examiner la situation de mise en œuvre du référentiel de développement au cours du premier semestre de l’année 2018. A ce niveau, Bamory Ouattara s’est voulu rassurant.
Il y a des avancées à tous les niveaux. Que ce soit au niveau de la réforme des institutions et de la modernisation de l’administration ; du développement du capital humain ou de la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois, tous les axes du PNDES donnent des motifs de satisfaction.

« Les résultats auxquels nous sommes parvenus, malgré le contexte difficile marqué par la poursuite des revendications sociales et l’accentuation des attaques terroristes, constituent un motif de satisfaction », a noté le président du comité technique national.

Et à l’en croire, les perspectives sont bonnes. Simplement parce que sur le plan économique, avec la bonne campagne agricole, l’embellie du secteur minier et le regain d’activité dans le secteur des services, le taux de croissance économique pourrait légèrement excéder 6% contre 6,3% en 2017. Ces lendemains meilleurs, selon lui, traduisent la forte résilience de l’économie aux aléas adverses.

Malgré ces bons points, le président du comité technique national du PNDES note que des défis sont à relever. Ils sont liés entre autres à l’amélioration de la programmation et du suivi des actions menées, la sélection des prestataires pour la réalisation des grands travaux et l’allocation efficace inter et intra-programmes. Bamory Ouattara a, de ce fait, invité les experts participant à la session extraordinaire du comité technique national à proposer des mesures claires et précises en vue de relever les défis pour des acquis plus éclatants à l’horizon 2020.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Messages

  • ILS N’ONT MÊME PAS HONTE CES SG DE MINISTÈRES AVEC DE TELS PROPOS SURTOUT AVEC LA PRESENCE DU SG/MINEFID QUI PARLENT AINSI COMME S’IL EST ETRANGER A LA SCIENCE ECONOMIQUE ET A PLUS FORTE RAISON SG DE Maaa ROSINE ( la plus intellectuelle de tout les temps au burkina). QUEL SIGNAU EST AU VERT ! LES SIGNAUX SONT AU VERTS ET VOUS AUGMENTEZ LE PRIX DU LITRE DE DE L’ESSENCE ET GASOIL ! POUR FAIRE QUOI SI TOUT VA BIEN COMME VOUS LE DITE. AVEC VOS CRAVATES ON DIRE DES SERVIETTES. VOUS VOUS DITES INTELLECTUELS ET VOUS MENTEZ AINSI. DES GENS SANS DIGNITÉ. HONTE POUR VOS DIPLÔMES OBTENUS DURANT VOTRE CURSUS. UN PROGRAMME PNDS SANS ESPRIT. SI VOUS TENEZ DE TELS PROPOS ET S’IL SE TROUVE QUE C’EST CES GENRE D’INTELLECTUELS QUE VOUS ETES QUI ONT ÉLABORÉ LE PNDS, JE ME DEMANDE QUEL ÂME CE PNDS A ! REDUISEZ LE PRIX DU CARBURANT AU LIEU DE L’AUGMENTER SI LE PNDS EST ACTUELLEMENT LA SOLUTION ET QUI RESSOUD NOS PROBLÈMES ÉCONOMIQUE. QUEL PARADOXE. VOUS FAITES HONTE FACE AUX PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS QUI VOUS LIRA !

  • Faites-vous guili-guili pour vous distraire et rire ! C’est sûrement votre devoir de griots aussi. Mais il faut savoir que tenir tout un peuple en mépris ne dure jamais longtemps !

  • Inutile et nuisible, le PNDES ! Permettez-moi de vous dire que vous mentez et vous ne perdez rien pour attendre la colère du peuple Burkinabé. Personne ne pourra s’échapper pour aller en Côte d’Ivoire, Canada et autres, nom d’un Duc !

  • Ces Technologues du PNDES n’ont même pas été capables de nous dire quel est le taux d’exécution jusqu’à ce jour. Il est loisible de raconter que les signaux sont verts pourtant sur le terrain la réalité est tout autre. La population sappauvrit de jour en jour. La misère se lit sur les virages des citoyens.

  • Si les résultats de l’évaluation sont déjà connus et que tous les signaux sont au vert, à quoi bon gaspiller notre argent pour un cabinet ou quelqu’un d’autre ? Mettez ces millions dans les écoles ou autres au lieu de vous les partager.

  • Les marabouts du PNDES ont crié haut et fort qu’ils ont eu 18 mille milliards de francs CFA comme financement après leur fameuse table ronde de Paris.
    Trois ans plus tard c’est la désillusion totale !
    Aucun projets structurels, aucune nouvelle usine dans la capitale ; aucune perspective pour les jeunes, l’économie est morose, les investisseurs se font rare, le gré à gré tue les entrepreneurs. Rien de reluisant à l’horizon, à tel point que le mot Pndes donne des nausées au peuple.

  • VIVEMENT QUE LA CCVC LANCE UN MOT D’ORDRE D’ARRET DE TRAVAIL ILLIMITÉ DU PUBLIC ET DU PRIVÉ POUR FAIRE BLOCUS À CETTE MESURE MÉPRISABLE DU GOUVERNEMENT MPP ET POUR EXIGER LE MAINTIENT DES PRIX DES HYDROCARBURES AUX NIVEAUX ACTUELS COMME SE FÛT LE CAS LORD DE LA MODIFICATION DE L’ARTTICLR 37 DE LA CONSTITUTION PAR LE RÉGIME CDP. JE VOUS ASSURE QUE CE MOT D’ORDRE SERA SUIVI À 150% PUISQUE C’EST NOS REVENUS ET NOS POUVOIRS D’ACHATS QUI VONT AMPATIR AVEC CETTE HAUSSE.

  • comment on peut être père ë famille et s’assoire aux yeux du monde pour mentir de la sorte même si on vous envoyé respectez aux moins vos enfants qui sont devant la télé et vous regarde.

  • la honte woooooo,la honteeeeeeeeee
    vraiment si le ridicule tuait certaine personne ne serait plus en vie à plus forte raison venir mentir au gens

  • Attentation ! Quand on se chatouille pour rire, il y a danger. Beaucoup reste à faire et on attend toujours. Beaucoup de promesse non réalisées comme les CHR dans certaines Régions du BF.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.