Putsch manqué : « Si on était dans l’optique de l’affrontement, on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça » (Abdoul Aziz Korogo)

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET

Publié le mercredi 7 novembre 2018

Putsch manqué : « Si on était dans l’optique de l’affrontement, on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça » (Abdoul Aziz Korogo)

3e jour de l’interrogatoire du Commandant Abdoul Aziz Korogo devant le tribunal militaire de Ouagadougou, ce mercredi 7 novembre 2018. La veille, l’accusé a déclaré à la barre qu’il n’était pas là pour "charger quelqu’un" mais pour "dire clairement ce qui s’est passé" les 16 septembre et jours suivants. "C’est ça l’homme. Quand on fait des choses, on assume", avait-il martelé.

A la barre ce mercredi, le Commandant Abdoul Aziz Korogo a souhaité ne pas répondre aux questions commençant par "Si" mais vouloir s’en tenir aux faits.

Revenant sur le désarmement du RSP, le Commandant Abdoul Aziz Korogo a déclaré qu’à la suite d’un blocage survenu le 27 septembre, il est allé voir la hiérarchie militaire pour demander une pause opérationnelle de 24h, le temps de résoudre le problème.

Il aurait également eu l’idée d’envoyer une délégation rencontrer le Mogho Naaba. De cette rencontre, le Commandant Korogo apprendra que le RSP chercherait à gagner du temps pour attendre l’appui de mercenaires et de djihadistes. Cette information l’aurait mis en colère contre la hiérarchie. "Je leur ai dit que ma médiation s’arrêtait là. Mais on m’a demandé de continuer et j’ai accepté", se souvient-il.

"Avez-vous cherché à démentir cette information ?", demande Me Zaliatou Aouba, avocat de la défense.

"Il n’y a pas de démenti à faire mais c’est impossible. En aucun moment, je n’ai été saisi de mercenariat et de djihadisme. Je ne sais pas si les gens s’en rendent compte mais c’est trop fort pour moi. Franchement si on était dans l’optique de l’affrontement (avec les troupes loyalistes, ndlr) on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça", fait savoir le commandant Abdoul Aziz Korogo.

Depuis le début de son audition, le Commandant Abdoul Aziz Korogo a expliqué qu’avant et pendant le coup d’État, il a eu maille à partir avec certains éléments du RSP dont le sergent-chef Koussoubé Roger dit " Le Touareg", le soldat de première classe, Zongo Amado, le sergent-chef Zerbo Mohamed.

Il avait également souhaité ne pas revenir sur la question estimant que cela ne faisait pas honneur à l’armée. Toutefois, l’avocat de Mohamed Zerbo, Me Idrissa Badini, a voulu en savoir davantage.

"Quand j’ai pris le commandement, votre client Zerbo Mohamed et bien d’autres personnes, organisaient des réunions avec les moyens du corps (voitures, motos) sans l’autorisation d’officiers. Je les ai appelé pour comprendre et leur ai demandé de réintégrer les moyens du corps. Il n’y a pas eu d’exécution. Je suis allé voir le Chef d’État Major particulier de la présidence pour lui expliquer cet incident", a relaté le Commandant Abdoul Aziz Korogo.

Il a également noté avoir eu affaire au sergent-chef Zerbo Mohamed lors du désarmement auquel lui et d’autres s’opposaient.

Pour des avocats de la défense, c’est toujours le même refrain chez les officiers quand il s’agit d’indexer les éléments incontrôlés et indisciplinés du RSP. "Koussoubé Roger, Zerbo Mohamed, Sanou Ali, Poda Ollo, etc. On nous sort toujours les mêmes noms comme si c’était le tube de l’année des officiers", a déploré Me Idrissa Badini.

Quant à Me Alexandre Sanwidi, avocat de Koussoubé Roger, Zongo Amado (l’homme qui aurait menacé de tirer sur le Commandant Korogo) et Nafion Nébié), la présence d’éléments incontrôlés au sein du RSP, est le signe que le Commandant Abdoul Aziz Korogo n’était pas à la hauteur de la responsabilité à lui confiée. Il devait, selon lui, démissionner.

"Si un militaire, à sa première difficulté, dit qu’il va démissionner, alors il aura intérêt à retourner pour la formation militaire", a répondu l’accusé.

"Ce coup d’État n’est pas une affaire d’indisciplinés. Des gens ont fait des coups d’État, mais ce n’est pas dû à une indiscipline notoire", a déclaré Me Sanwidi Alexandre. Pour illustrer ses propos, il citera les coups d’État du Colonel Saye Zerbo, du Capitaine Thomas Sankara, du Capitaine Blaise Compaoré, du Général Honoré Nabéré Traoré, du Lieutenant colonel Yacouba Isaac Zida, de Sara Sérémé et du Général Lougué.

Lefaso.net

Messages

  • Pauvre commandant qui ne commandait rien au fait,Une simple marionnette que je ne condamne pas pour autant,il me fait plutôt pitié mais tout de même et c’est attesté,les 1500 ou 2000 chiens enragés qui devaient venir de la CI pour bouffer de la chair fraîche burkinabè n’étaient pas des mercenaires ?Pour s’en sortir même si les faits sont là et têtus,il aurait pu dire ;"Personnellement comme on n’était pas dans l’optique de l’affrontement,on n’avait nullement besoin de mercenaires sinon,je jure sur l’honneur que je n’aurai pas passé mon temps à gaspiller mon énergie dans des médiations pour normaliser la situation" en lieu et place de sa phrase "si on était dans l’optique de l’affrontement,on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça" et qui me laisse pantois

    • Et pourtant il le sait que dans l’optique de l’affrontement, 15 mn suffisaient aux loyalistes pour raser Naaba Kom2. Pour ceux qui l’ignotent, tant pis ? Un ennemi identifié et localisé est détruit par l’action du feu ? Peut être en Rambo, il allait résister seul ?
      Et parlant de sa lâcheter à commander, ses prétendus indisciplines, voilà pourquoi le GNRAL a travaillé avec ceux-ci avant de. L’informer ? Ça c’est quel chef militaire ?

    • « Si on était dans l’optique de l’affrontement, on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça »
      une phrase qui veut tout dire. Le cdt Korogo est bel et bien un artisan de premier plan du coup d’état. Il pense que les 1500 ou 2000 éléments du RSP peuvent résister au reste de l’armé ! Cette phrase vaut son pesant d’or. D’abords, c’est une insulte à l’autre partie de l’armé. Ensuite, c’est pour montrer que c’est grâce à la médiation et du fait que la voie qu’ils ont empruntée est sans issu qu’il s’est mué en médiateur. Mais avant cette situation, quelle était sa position ? Lui qui donnait des ordres pour ramener du matériel de maintien d’ordre. C’est quel ordre il veut maintenir ? Ce désordre, n’était-il pas du fait de ce coup que le peuple ne veut pas accepter ? Quand il a envoyé des soldats pour interdire les regroupements à la place des nations, ; Est-ce de ses prérogatives ? Si c’est du fait qu’il est officier, il y a des gens plus gradés que lui dans notre armé ou pas ? ça devrait être quelqu’un d’autre de le faire mais pas lui qui s’occupait de la sécurité du président du Faso. La moralité est qu’ils sont allé à la chasse avec tous les risques de rencontrer des fauves ; Ils n’en ont pas eu gain de cause ; Ils ont été agressés par ces fauves là ; C’est ça, la règle. Ils doivent seulement s’assumer car, tout le monde sait les tenants et les aboutissants d’un coup d’état. Ce qui est indéniable, des gens sont morts ; D’autres portes des séquelles à vie. Alors ! On fait comment ? Il faut que la sentence soit à la hauteur de leur forfait pour que ça serve de leçon à tous les voyous prétentieux. Notre peuple ne doit pas continuer dans ça. Vous n’avez pas honte que c’est toujours chez vous qu’il y a coup d’état ? Prenez conscience et prenez leçons dans d’autres pays civilisés tels que le Sénégal. Tout ça, c’est les tares de l’ignorance et le peuple en a marre. Churrrrrrrrrrr !

    • Messieurs les acteurs et actrices du procès du coup d’État en le plus médiatisé de l’Afrique, veuillez faire appel au bon sens pour ne pas céder à l’énervement, à la justice des vainqueurs sur les vaincus , au règlement de compte et autres chasse aux sorcières . Quelqu’un a bien cité le cas du Sénégal qui n’aurait point connu de coup d’état. Je puis vous dire que même si au Sénégal il y avait un coup d’État( que Dieu nous en garde ), le procès n’allait pas faire le tour du net pour ne pas dire de la planète. Les Sénégalais étant les champions du Règlement À L’Interne.
      Tous ensemble et au nom du peuple uni et indivisible du Burkina Faso, faites preuve de respect mutuel, de de professionnalisme et de coopération afin que le droit soit dit uniquement dans le but de faire CAS D’ÉCOLE, afin que de telles choses ne se reproduisent plus ; le souhait le plus partager (selon moi) .

      Quelqu’un a disait que ’’devant l’escalade de la violence l’homme recouvre son impuissance’’ ; tel est le cas de tous ceux qui se retrouvent aujourd’hui dans le box des accusés.
      Un ancien président de la Côte d’Ivoire disait que ’’ la paix n’est pas un vain mot mais un comportement’’ ; tel devrait aussi être l’état d’esprit de ceux qui ont charge de faire justice aux accusés et aux parties civiles.
      À bas ceux qui sont pour que le Burkina Faso perde par les coup d’État.

      Vive la Nation Burkinabè qui gagne par la justice !

  • "Franchement si on était dans l’optique de l’affrontement (avec les troupes loyalistes, ndlr) on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça". Commandant Korogho, c’est présomptueux cette grossièreté ! Vous semblez sous-estimer vos frères d’armes (les loyalistes à l’epoque), c’est grave. Un peu de respect pour notre armée nationale ! Remarquez, Commandant Korhogo que c’est le rapport de force défavorable qui vous a amené à désarmer et rien d’autre.
    Sawadogo

    • Mr SAWADOGO. . Le commandant Korogo à peut être raison. Il n’y avait pas d’armée. Seul le RSP avait une puissance de feu. Depuis la mutinerie de 2011 presque toutes les armes du Faso étaient au RSP . Le général Traoré Honoré en sait quelque chose. C’est pour cela le pouvoir est tombé entre les mains de ZIDA du RSP. Du reste c’est cette gestion pour ne défendre que Blaise qui crée les problèmes pour affronter les terroristes. On achète pas les armes comme du pain à la boulangerie. La seule chose que Aziz a oublié c’est DIEU. La fuite de Blaise et le démantèlement du RPS sont un plan de DIEU qui est partout mais dort au Burkina

  • Mon commandant que tu dises l’armée loyaliste a usé de la ruse » car il se croyait le plus malin or nos jeunes officiers étaient plus n fois malins eux » avec une petite aide ta part là nous sommes partant que tu bénéficies d’une situation atténuante !!!!
    Venir nous parler de père spirituel de décret présidentiel créant le rsp !!!! toi même tu connait très biens la moralité du mari de Fatou de Chantal de Sara.. ou bien tu est rentré au rsp grâce à leur parrainage … soit sincère avec toi même et notre peuple………
    le rsp est pire qu’une milice !!!!

  • "si on était dans l’optique de l’affrontement,on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça" Pour dire que les loyalistes étaient trop faibles pour le RSP. J’étais de cœur avec lui mais là, il vient de me frustrer !

  • en effet MaFoi, cette phrase "si on était dans l’optique de l’affrontement,on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça", si elle n’a pas été mal formulée, alors le Cdt AZIZ s’est condamné.

  • Le clan ZIDA avait déjà semé la mauvaise graine et les chefs ne pouvaient plus commander.

    • Tanga , je t’ai toujours lu, mais toi , ton problème c’est ZIDA ! Soit c’est une JALOUSIE qui ne dit pas son nom, soit tes Malheurs viennent de ta méchanceté , ta mauvaise foi ou de ton comportement social sal ! Mais sache que tu n’auras jamais, je dis bien jamais les biens ni les valeurs de ce que ce Monsieur a légué aux burkinabé !

  • Bien dit "Mafoi". Sa langue a peut être fourchée ou c’était le fond de sa pensée. Soit il veut dire que le rsp avait les moyens humains et matériels d’affronter les loyalistes, soit cela insinue qu’il n’était pas dans cette optique personnellement.
    Mais ne vous y trompez pas. Plusieurs officiers de grande valeur sont passés au RSP, mais ont été pris dans le rouleau compresseur du Golf. Ce qui est dommage est que le rsp recrutait parmi les meilleurs que ce soit les soldats, sous-off ou les off, (j’ai mon idée là dessus), mais ils se se laissaient noyer à la suite par les mœurs de ce corps pourri par ses géniteurs.
    On sent que le Cdt tait beaucoup de choses, mais il ne ment pas (en tout cas pas beaucoup). On doit se faire une raison. Un procès militaire ne peut malheureusement pas donné mieux que cela, sauf si les accusés entraient dans une démarche de confrontation ouverte.

  • Um chef qui prend des millions de francs CFA avec le petit président pour payer des tenues à la troupe et qui part s’acheter une caisse luxueuse ?
    le petit président mis au courant, de plains auprès de GOLF ? Il sera sommer de reverser les millions dès ce jour ? Fils d’ancien gendarme, son père courre voir le Mooro qui saisit BC ? L’affaire est étouffée ? Est il indiscipliné lui aussi ou pas ? Si les autres indisciplines sont tels, ils se connaissent tous ?

  • Si on était dans l’optique de l’affrontement on aurait pas eu besoin de mercenaires . En conclusions lui même s’implique dans le coup d’état . C’est une façon d’avouer sa responsabilité aussi dans le coup .

  • Aziz vient de sceller son sort par une petite phrase de suffisance : "si on était dans l’optique de l’affrontement, on n’avait pas besoin de mercenaires".
    J’avais des doutes sur sa véritable implication sur le coup, mais maintenant le doute est levé. Point de circonstances atténuantes même pour lui. C’est un officier qui parle, donc chaque mot a son sens et bien placé dans sont contexte.

  • Vous croyez maitriser les loyalistes ? N oubliez pas tous ces civils chez qui vous avez loue dans des maisons et vos familles ? C est la peur bleue qui a eu raison de vous. Foutez le au GNOUF et il comprendra

  • "si on était dans l’optique de l’affrontement,on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça".
    Pauvre jeune homme, tu te contredis alors. Tu avais déclaré avoir dit à DIENDIERE que le RSP seul ne pourrait pas tenir longtemps la situation non ? Et aujourd’hui tu prétends que ce même RSP, confiné dans un Camp, haï de tous, pouvait à lui seul faire d’une bouchée les autres. C’est justement cette présomption et ces erreurs grossières d’appréciation de vos mentors qui vous ont conduit dans le bordel oû vous patogez.

  • Vraiment je suis très très dépassé par les propos du commandant Korogo à l’encontre de nos vaillants soldats qui sont venu des differents garnisons pour sauver le peuple qui étaient terrorisé par les terroristes du rsp en les dénigrant par des propos irresponsables, immorales que je condanne avec la dernière énergie et qu’il soit sanctionné à la hauteur de ses propos qui prouve qu’il fait parti des instigateurs du coup d’état avorté vu les propos qu’il vient de prononcer en ridiculisant notre armée.

  • Petit commandant tu es aller trop loin dans l auto appréciation donc le rsp+cdp Léonce et compagnie est plus fort que toute la nation burkinabé !!!!
    Quand nos forces de l intérieur en collaboration avec celles de la capitale ont commencé à faire mouvement vers la capitale la peur était de quel côté !!
    Vous n’êtes même pas capable d assurer la sécurité de la Milice n en parlons pas de vos familles nucléaires !!!!
    Il ne faut pas bagabaga les gens ici
    L argent salles liés aux prises d otage géré par le félon et sa bande de voyous !!
    Savez que le mari de fatou à reçu 1 milliard pour le déménagement de la présidence de kou.louba à kossyam

  • Aziz à raison normalement les forces dite_ loyalistes devraient chercher à comprendre au lieu de venir en esprit de combattre.
    à ce moment eux ne vont pas se laisser faire en attendant que d’autres forces interviennent nous allons vous montrer de quoi on est capable.
    Ah si seulement...... Les insurgés allaient se retrouver vers gorgagui.
    Erreur de Gaoua.

  • Dan’s tous ce que korogho a dit est franchise faut parceque un office de garde presidentiel,Dans qui nous parle de jadhists et de mercenaires Lors de sont process n’est pas professional,il merite pas le🌟 militaire qu’il Porte sur Lui tous un commandant qui ne c’est pas parler nawaoooo pour lui ,##ce qui est interessant dans sont process est son histoire de jadhists faite nous savoir quelque chose claire

  • Houp la langue ! Elle a fourché et tout est foutu ! Qui pour sauver le soldat KOROGO ? Tes propos prouvent à souhait ton implication dans le coup d’etat. L’arrogance est le pire ennemi de l’homme.

  • ILS avaient besoin que les loyalistes Se retranchent a une 50taine de km de la capitale et là l’affrontement allait être bien possible et avantageux pour eux.

  • Des le debut de l´interrogatoire du Commandante´ je commencais a prendre position pour le commandante´ car il semblait assumer et dire la verite´.Mais maintenant avec cette fameuse phrase pleine d´arrogance de ne pas avoir besoin de mercenaires pour affronter l´armee´ loyaliste, je suis pour la condamnation de ce faux chef qui n´etait meme capable de controler ses elements. Les chefs militaires qui dirigeaient le commandement des loyalistes doivent deposer une plainte commune contre Aziz Korogo pour denigrement. Des froussards qui ont detale´ comme des lapins au premier coup de canon des loyalistes se disent aujourd´hui etre capable d´affronter toute l´armee´ loyaliste d´un pays .Larrogance quand tu nous tient .

  • Ce monsieur la nous prend pour des bêtes ou quoi ? incapable de discipliner de simple soldats comment peut tu nous convaincre que le RSP pouvais affronter les loyalistes sans mercenaire ,je conseille aux juges de bien fouiller ce monsieur car j’ai l’impression qu’il tante de camoufler des choses très graves sur le coup d’état ;

  • IL tente d’être honnête, mais hélas DIEU ouvre son cœur et il dit réellement , ce qu’il est ! Il a soutenu réellement le coup d’état ! Je pense qu’il fait partie même de ceux qui envoyaient les soldats sur le terrain de tirer sur la population. DIEU NE LAISSE JAMAIS PASSER LES MAUVAIS GRAINS ! AZIZ KOROGO A TOUT FAIT MAIS DIEU L’A Poussé A SE DENONCER

  • Je pense qu’on n’a pas bien compris le sens de ces propos. Lui même il sait que ce n’est pas une question de moyens seulement : dès qu’un combat se serait déclenché, ils ne pouvaient plus circuler en ville, aller voir leurs familles, s’approvisionner etc. Il suffisait que la population et l’Armée loyaliste soient patientes pour les cueillir par petits groupes avec des embuscades. On allait les terminer un à un avec le système de la guérilla. Il a juste voulu dire que s’ils avaient voulu l’affrontement, ils l’auraient déclenché immédiatement sans attendre, ce qui pourrait d’ailleurs faciliter l’arrivée de renforts extérieurs. Je lui laisse ce bénéfice du doute, mais reconnaissons qu’il aurait dû être plus clair dans ses propos.

  • Quittez labas, bande d’ignorants, il a juste dit que sil yavait affrontement, le RSP pouvait tenir le reste des militaires. Ce nest pas la vanite, cest juste la verite, on ne fait pas la guerre avec la bouche ou le nombre mais avec les armes. Tout etait centrer au RSP. Ceux qui sont militaires le savent. Je ne supporte pas ce mr mais ce quil dit est verite. En bon Burkinabe qd on dit ce qui est vrai on dit que faites le malin, vous insultez l’intelligence des gens, vous vs pensez mieu que les autres. Il faut grandir les amis !

  • LELEUK, ton RSP allait être détruit en 15mndr pilonnage. Une simple unité d’infanterie malgré leur armement qui n’impressionait Que les ignorants ? À une distance de tir, ils allaient recevoir des patates comme le petit test et ça été la débandade ? T’aurait même pas un face à face ? Faut pas confondre avec les soldats que les RSP ont abattusû à Bobo par bavure ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.