Procès de coup d’Etat : Léonce Koné dit n’éprouver aucune compassion pour les ministres Réné Bagoro et Augustin Loada

LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo

Publié le samedi 20 octobre 2018

Procès de coup d’Etat : Léonce Koné dit n’éprouver aucune compassion pour les ministres Réné Bagoro et Augustin  Loada

L’interrogatoire de Léonce Koné a pris fin ce vendredi 19 octobre 2018. Poursuivi pour complicité d’attentat, de coups et blessures volontaires, l’accusé est resté campé sur sa position. Il ne reconnait pas les faits. Lorsque le tribunal lui a demandé son mot de fin, l’accusé a révélé qu’il n’a aucune compassion pour trois des victimes du coup d’Etat. Il s’agit de l’ancien Premier ministre Isaac Zida, les anciens ministres Réné Bagoro et Augustin Loada.

Ce vendredi 19 octobre 2018, Léonce Koné était encore devant le juge Seydou OUEDRAOGO. Au 3e jour de son audition, l’accusé a continué de nier les faits qui lui sont reprochés. Il n’a, selon lui, au moment des faits posé aucun acte en soutien à la consommation du coup d’Etat. Après les passes d’armes entre lui, ses avocats et le parquet avec la partie civile, le président lui a donné la parole pour son dernier mot. L’accusé a saisi cette occasion pour faire un discours.

L’accusé dira qu’il regrette profondément que des burkinabè trouvent la mort à cause des mouvements politiques. Pour lui, leur disparition est une tragédie. Il s’incline donc en leur mémoire. Léonce Koné laissera entendre qu’il condamne toute forme de violence dans la vie politique. Mais il a choisi de compatir pour certains et non pour d’autres.

Selon lui, parmi les parties civiles au procès, il y a des politiciens et des activistes. Il y a des personnes qui ont été traumatisées par l’irruption des militaires dans la salle du conseil des ministres. D’autres disent avoir été maltraités avec leur cravate arrachée. L’autre dit avoir été privé de nourriture. Il s’agit de l’ancien ministre de la fonction publique Augustin Loada et de l’ancien ministre de l’habitat Réné Bagoro.

Ces personnes selon Léonce Koné n’ont rien vu par rapport à lui. Il a vu sa maison brulée, ses biens emportés. Il pense que ces parties civiles sont aussi responsables de ce qui est arrivé. C’est pourquoi il dit n’éprouver aucune compassion envers ces dernières. Ces personnes vont voir ce que ça fait quand on ne respecte pas les droits des citoyens.
Il dit être aussi contre l’érection de l’ancienne assemblée en musée. Pour lui, l’assemblée est un lieu de vote, de liberté de parole et d’opinion. Pour ses coaccusés, l’inculpé souhaite de tout son cœur que le destin leur offre une seconde chance. Il a souhaité que le présent procès soit le dernier où des civils comparaissent devant un tribunal militaire.

Léonce Koné a exprimé dans son mot de fin son amitié et sa solidarité aux Généraux Diendéré et Bassolé. Pour lui, le temps n’est plus loin où ils gagneront les élections. En ce moment, ils vont mettre fin à la gestion calamiteuse du pays. C’est sur ces paroles qu’a pris fin son interrogatoire. Il a passé le témoin à son ami et beau-frère Hermann Yameogo.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Le souci premier , c est qu’ avec tous ces malfrats qui s expriment avec un tel détachement vis à vis , de la mémoire des victimes , ils constituent , une menace permanente , sur la démocratie et l avenir du burkina . C est un procès, ils ne sont pas au salon de thé. Aucune peur !! Le sentiment nauséabond de s être bien conduit. Ces gens là font peur encore !! et en parallèle, des attaques permanentes, contre les fds se produisent au quotidien , sans revendications explicites , cela ne vous suffit t’il pas ??

  • En lisant ces propos, on comprends mieux les problèmes du burkina. A mon avis la réconciliation est une nécessité absolue. Il n’est pas juste que l’avenir de millions de personnes soit pris au piège pour des questions de divergences politiques ou de divergences d’interets. Il faut que M. le président ait le courage politique de franchir ce pas. Certainement que ça deplaira son propre camp, mais c’est cela aussi être un homme d’etat. l’histoire vous donnera raison

    • Reconciliarion par lä reconciliation par-ci, on en a marre . Dites-nous, vous qui passez tout le temps a proner la reconciliation, quelles sont les ethnies ou tribus au Burkina qui se sont affrontees´ avec des morts considerables qui necessite une reconciliation ? Le peuple insurge´ du Faso a dit simplement qu´il ne voulait plus etre dirige´ par le regime criminel de Blaise Compaore´,est-ce difficile a comprendre ? Pas de pardon avant la justice et chacun doit payer chere pour sa compromission.

    • Quelle réconciliation ? laisse au moins le temps de terminer ce procès et les autres pour connaitre la VERITE. On ne peut faire l’économie de passer par les cases suivantes : vérité, justice, réconciliation. Le reste est baliverne. Il suffit d’écouter ce Léonce qui verse une larme de crocodile et qui est prêt à recommencer demain ses turpitudes ! comment pardonner à de tels sinistres individus s’ils ne font pas amende honorable en reconnaissant leurs fautes ! C’est le préalable.

    • Je salue le courage de Léonce Koné. Ceux qui l’insultent et passent leur temps à évoquer les morts par ci et par là, as t- il tué une de ces victimes ? Je suis d’ accord avec lui sur le cas des ministres OSC. Ces derniers sont tous des assassins avec leur balai citoyen .
      Finissez vite avec ce procès et liberez tous les inculpés pour qu’ on en finisse !! Bravo à Léonce Koné pour son courage.

    • Mon cher , je respecte la mémoire de ceux que vos drogués de rsp ont tués . Notre pays a connu la paix le respect sur le plan international ,on était fier d’être BURKINABE et mieux des citoyens d’autres pays voulaient être à notre place . Votre cupidité , votre égoïsme et malhonnêteté ont mis fin au bonheur présent et futur des BURKINABE , un certain 15 octobre 1987 et faire sombrer le BURKINA FASO dans la merde . Et pendant 27 ans vous n’avez fait que piller et cultiver la cupidité , l’incivisme ,l’arrogance , le vol et tout cela arrosé de sang des fils dignes du BURKINA . Vous parlez d’incendier vos domiciles ! eh bien !vous vous avez incendié la vie de combien de millions de BURKINABE.? Calculez parce que il n’y avait que ceux qui acceptaient les sales besognes de la famille présidentielle qui bénéficiaient des bonnes grâces et ne connaissaient pas la misère . C’est pas la peine de nous divertir , vous même vous savez que le BON DIEU qui est un DIEU du bien ne va jamais permettre que vous venez encore piller ses créatures . J’encourage le président RMCK , et je le bénis , car lui au moins ,il s’est séparé de blaise compaoré ,il n’a pas envoyé l’abattre ; c’est ceux qu’il a affamé qui l’ont chassé ,lui et sa suite . Mr le président n ’ayez pas peur de prendre des décisions radicales pour enrayer la corruption , l’incivisme dans notre pays . Prenez des décisions pour une culture de la propreté dans nos villes et campagnes et cela nous fera sauter les 27 années sombres et revivre les 4 années de grâce ( 04/08/1983-15/10/1987 à 16h) que le BON DIEU nous avait offertes .

  • Léonce Koné est très arrogant, il mérite une condamnation sérieuse

  • Début prometteur pour un épilogue très décevant. Dommage pour le grand frère, c’est ce que j’appelle "donner soi même le fouet qui doit te fouetter à son bourreau". Encore que là il ne s’agit pas de bourreaux, car il a décidé volontairement d’assumer une bêtise. Promettre une embellie à deux généraux putschistes après les prochaines élections c’est comme si le grand frère à pété un plomb. De un c’est confirmer que ces deux militaires ( je ne sais même pas ce qu’on attend pour les radier), sont des militants du CDP et donc font la politique, ce qui est illégal, et de deux c’est aussi oublier qu’un des généraux à derrière lui un parti qui veut le porter au pouvoir.
    Vraiment le grand frère m’a déçu, et me rappelle l’autre grand frère médecin de surcroît qui avait fait le diagnostic peu flatteur de notre moral, qu’on envoyait toujours expliquer les choses inexplicables et qu’après on jetait comme une ordure. C’est si nous ne sommes pas capables de fournir au pays des politiciens futés. A part Melegué qui fut un politicien respectable j’ai l’impression que nos grand frères ne font que nous mettre la honte.
    Comment après ce genre de comportement tu vas espérer diriger un parti d’envergure national ? L’espoir faisant vivre, je te souhaite beaucoup de courage, qui sait après tout tu dois avoir l’assurance que cela se terminera bien pour toi. Car après tout c’est peut être une comédie que l’ensemble de la classe politique joue au pauvre du Burkina. CDP, MPP, UPC, NAFA, ADF/RDA tous portent l’empreinte de Blaise. Si Blaise avait juste accepté passer la main en douceur nous n’en serions sans doute pas là. Mais pouvait -il vous faire seulement confiance, vue la violence avec laquelle lui même est venu au pouvoir et la manière non moins violente avec laquelle il a dirigé ce pays ?

    • Vous avez tout-à-fait raison. Il vient de montrer qu’il se fout éperdument de la vie des populations et qu’on peut les tuer à tout moment sans problème pour des besoins politiques ou de pouvoir d’Etat. Ce monsieur là ne regrette aucune mort des insurgés et de ceux qui sont tombés sous les balles assassines des putschistes de septembre 2015. C’est ce qui énerve totalement. Il est temps de penser qu’il faut que des gens comme lui-là, le CDP, le MPP, l’UPC, la NAFA, l’ADF/RDA et l’UNDD soient effacés de l’histoire du Burkina (comme au temps de la révolution) et mis au frigot / violon afin que nous repartions sur de bonnes bases de développement économique et social dirigé par un despote éclairé.

    • on frere Dedegueba Sanon tu vois justement comment ces grands freres là ne sont pas en realité des grands freres. C’est eux qui ont copieusement tués les petits freres pour leurs interets personnels. Voila surtout je reproche a ces gens : ils ont contribué a aider Blaise a tuer Bobo. Alors que Bobo avait commencé a repartir sous la revolution avec les eve sanou etc. Ce que les tribalistes Conombo, kango, etc n’avaient pas reussi à faire depuis les independances, eux fils de bobo ils ont accepté aider Blaise a le reussir. Ca je ne l’accepterai pas. Ils ne nous ont seulement mis la honte, ils ont detruits.
      SOME

    • Bonsoir, Grand Frere. Melegue etait vraiment a la hauteur mais lui non plus n’ est pas un politicien digne. Il a tout fait pour bloquer toue evolution de cadres politiques dans sa region. Il est tres egoiste aussi. C’est comme si mon ouest etait modis.Les mossis eux au moins sont d’ accord sur leurs desaccords.Les autres sont de grands regionalistes et vous vous vous battez. Dites que je suis regionalisse Je men fous c’st la verite. les mossi croient que le burki na les apartient.

    • je vous demande pardon mes chers frères Bobolais. dès que des gens rentrent dans ces genres de considérations partisanes, c’est bonjour les dégâts. vous vous souvenez que notre cher pays le Burkina, je dis bien la Haute Volta devenue Burkina Faso par la suite a eu des vaillants fils qui se sont coalisés pour rétablir la Haute Volta dans ses limites territoriales ? Il n’y avait pas que des Mossis. Je crois bien qu’ils ont lutté. L’histoire retient qu’il y avait de grands Hommes comme Daniel Ouezin COULIBALY, Nazi BONY et j’en passe qui sont bel et bien de l’Ouest. Si eux ils avaient pensé comme vous on n’était pas là à parler ainsi. pardons à toi mon frère si mes propos te blessent. étant ton frère Mossi j’ai tjrs combattu ces genre de propos et je souhaite tjrs que les fils du BURKINA se donnent tjrs la main pour construire de notre cher pays. vive l’ ouest, l’Est, le Nord et le Sud. vive le BURKINA FASO

  • Sacré Léonce Koné. Il a vraiment raison ce monsieur.

  • Que voulez vous ? Le pays est géré par un régime incompétent (mal gouvernance, l’hypocrisie, mensonge, ruse,la corruption).
    Les Burkinabès méritent mieux que ce régime aux abois, mais les Burkinabès ont fait des compromissions avec un Rock qui n’ a pas l’intelligence d’un président d’après l’insurrection populaire.
    Tous les problèmes du pays se résument sur Rock qui est arrivé aux affaires sans vision, mais pour se venger et faire enrichir son clan.

    L’armée républicaine au pouvoir
    KARL DU FASO

  • Quand je regarde tout ce qui se passe présentement au Burkina, je trouve que c’est la fautes aux conseillés de Monsieur COMPAORE. Mon sujet : Et si Blaise avait accepté céder ce pouvoir à X ou à Y, aujourd’hui nous n’en serions pas la et également on deposerait un tapis roulant depuis son natal Ziniaré jusqu’à Ouagadougou pour qu’il revienne en héros. Mais Hélas voila tout le pays dans la boue et personnes de ces vieux au cheveux blancs ne regrettent de ce que traverse ce pays.

  • Là il peut fanfaronner parcequ’il sait que rien ne lui arrivera.A supposé qu’il était un opposant de son dieu sur terre bilaise kouassi né compaoré et que ce procès avait lieu sous son règne,je parie que ce vieux kon-né allait disparaître de la circulation en moins de 24h et il n’y aura absolument rien

  • Maintenant on commence à comprendre. Quelle haine Mr Léonce ? La réconciliation ne concerne même pas le peuple Burkinabè, mais entre vous même politiciens. Je pense qu’il faudrait que nos politiciens disent exactement avec qui il a des démêlés et nous allons trouver une salle pour qu’ils se réconcilient. Il faudrait que mes 2 petits frères (BAGORO et LOADA) demandent à voir Mr Léonce pour le demander ce qu’il y a et vous vous réconciliez. Les Ablassé et autres peuvent le faire et cela va nous réduire beaucoup de choses. Décelez ceux avec qui vous ne vous entendez et hop, passez à la réconciliation. Je trouve que c’est mieux et n’associez pas le peuple (ou inventer des arguments) dans vos querelles. Quelle déception ???? Ce sont ces personnages qui conseillaient Blaise COMPOARE ? Le Faso a des égoïstes en puissance.

    • Des démêlés mesquins — paysan. Tu comptes sur Ablassé pour réconciliation ailleurs entre les Koné et Loada ? Lui-même/Ablassé qui ne peut même pas manger dans le plat que ZEPH ? C’est tout une culture politique à revoir à la base de nos enseignements. Sinon, tout s’éternisera dans des histoires plates de malheureuses coépouses. Dommage que ces politiciens ne laissent pas le passage facile aux jeunes expériences nouvelles.

  • Internautes 1 et 3 si vous avez le courage de tenir de tels propos envers un homme qui a l’age de votre père ou même plus sachez que ce pays connaîtra difficilement la paix. Lui a dit ce qu’il pense et vous lui manqué du respect. Je nai pas la carte politique d’aucun parti mais objectivement la transition à lamentablement échoué en organisant des élections exclusives et les problèmes du pays actuellement se trouvent là.

    • Sidbala, tu raconte n`importe quoi !
      Le respect non seulement se mérite, et n`est pas du tout lié a l`age. Croix-tu qu`un vieux malhonnete, impoli et imbu de sa piètre personne merite le respect de quelqu`un ?
      Tu pretend ne pas avoir de carte politique, mais rien qu`a travers ton opinion il est assez facile de comprendre que tu fait partie des gens qui sont mecontent par la deconvenue de la dynastie COMPAORE ! Continuez de souffrir, car ce pays va belle et bien poursuivre son petit bonhomme de chemin sans votre messie Blaise Kouassi.

    • Sidbala , je suis l internaute 1 et je vais te répondre. Le courage n a rien à voir la dedans et l age n excuse absolument rien , bien au contraire !! Le courage, de ne pas se souvenir de ces méfaits , pire de les revendiquer , en prétextant, vouloir si l opportunité, se présente, les reconduire est un outrage !! , à tout un peuple qui a assez souffert , et qui prend du retard sur son avenir . Ces gens là sont un danger pour le futur , ils pensent encore pouvoir régner pour des siècles et des siècles, faire leur petit business entre eux en ecartant le reste du peuple , juste bon à réclamer sa pitance quotidienne . Le pire dans tout ça, c est qu’ il y a encore des gens comme toi , nostalgique d un système qui peut être ,t était profitable je n en sais rien , et qui ose parler encore avec une telle arrogance . C est toi qui manque de respect à ton pays . Ne me parle pas de paix aujourd hui ,dans un contexte actuelle aussi instable . La transition par définition veut bien dire ce qu’ elle veut dire et rien n excuse un coup d état et des morts innocents au sein des manifestants desarmes. Bientôt crois moi le Burkina n intéressera plus grand monde , le contexte politique mondial est tellement chaotique en ce moment , que les priorités sont ailleurs ! Le monde vous observe tout de même , un procès comme celui la ou les généraux putschistes et meurtriers se présentent , en tenue militaire nationale , après avoir fait un coup d état, est une injure et une ineptie , cela enlève toute crédibilité et cela les investisseurs le savent . À une autre époque, le droit d ingérence n était qu’ une coquille vide , il aurait fallu quelques centaines de mercenaires aguerris et un service de renseignement présent sur le terrain ,pour vous épargner , une telle mésaventure !! Pour conclure , ce qui est le plus triste dans cette histoire au delà, bien évidemment, de toutes les victimes innocentes, est qu il y a une recrudescence de personnes qui pensent , que l Afrique reproduit , toujours les mêmes schémas, qu’ elle est prisonnière de ce système qu’elle nourrit elle mème, que l Afrique est incapable de s autogérer, comme des enfants , il faut la paterner la surveiller ,l éduquer et s en méfier. La crise des migrants à accentuée ce courant de pensée, l opinion vis à vis de l Afrique est en train de se durcir considérablement et ça c est dangeureux ,comme dit la chanson d alpha blondie le problème des africains vient des africains , songeons y , avant qu’ il soit trop tard et condamnons ces putschistes assassins félons copains de terroristes, à la peine maximale , ca fera peut être réfléchir, certains autres idiots , à recommencer

    • Merci Major, vous avez tout dis. Un vieux arrogant.

  • Que ceux qui parlent tous les jours de reconciliation ecoutent et comprennent que la reconcilition ne sera que chimere dans notre pays.On gagnera a faire l economie de cela pcq ce n est pas evident avec autant d arrogance de part et d autre.Souhaitons simplement bonne chance a Leonce et cie pour leur revanche.

  • L’arrogance en personne. Le coupable qui se croit victime. Au pays des hommes intègres tout est possible. À leur retour au pouvoir beaucoup quitteront le pays. L’avertissement est clair comme l’eau de roche. Léonce lui n’utilise pas de "ZIRI" dans ses expressions. Il est direct ce CDPiste. Chers membres de gouvernement, le cri de guerre est lancé. A bon entendeur salut

  • Il a raison.Léonce est un grand,digne et fier différent de la multitude d’hypocrites qui pullulent dans le milieu politique.Jugé pour ces opinions devant un tribunal d’exception C’est le comble de la reculade démocratique .
    Très peu parmi ceux qui le jugent,qui l’insultent,n’ont son niveau et n’ont eu son brillant parcours et c’est frustrant.
    Le Burkina appartient à tous ses fils et filles n’en déplaisent aux falsificateurs et aux escrocs politiques dont la majeure partie n’a apporté aucune pierre dans la construction de ce pays .
    A bon entendeur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.