Barreau burkinabè : Mamadou Savadogo passe le témoin à Paulin Marcellin Salambéré

LEFASO.NET | OL

Publié le samedi 13 octobre 2018

Barreau burkinabè : Mamadou Savadogo passe le témoin à Paulin Marcellin Salambéré

Après trois ans passés à la tête de l’Ordre des avocats du Burkina, Mamadou Savadogo a passé la main à Paulin Marcellin Salembéré, élu en juin 2017. Le nouveau bâtonnier et les membres de son équipe ont été installés dans la matinée de ce vendredi, 12 octobre 2018, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des sceaux, représentant le président du Faso.

Le barreau peut se comprendre comme l’ordre professionnel des avocats. Il est chargé de défendre et de réguler la profession. Le Conseil de l’Ordre des avocats est l’organe dirigeant du barreau. Il est présidé par le bâtonnier de l’Ordre des avocats (le Conseil de l’Ordre est élu avec le bâtonnier pour un mandat de trois ans).

Le bâtonnier sortant, Me Mamadou Savadogo, avait, en réalité, passé le bâton à son successeur, Me Paulin Marcellin Salembéré, en juillet 2018. En effet, selon la loi portant harmonisation des règles de la profession d’avocat dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), le futur bâtonnier est élu un an avant la fin du mandat de son prédécesseur.

JPEG - 60.2 ko
Le nouveau Bâtonnier, Paulin Salembéré

Ce poste de « dauphin du bâtonnier » permet à celui entrant de s’imprégner des dossiers avant son exercice à proprement dit. Ainsi, pendant une année, le dauphin participe au Conseil de l’Ordre, sans pour autant avoir une voix délibérative.
Un dispositif qui vise à permettre une bonne continuité dans la conduite des affaires. Me Salembéré est donc le premier dauphin au bâtonnier (le premier bâtonnier à bénéficier de cette disposition communautaire), neuvième bâtonnier de l’histoire du barreau burkinabè.

Marié et père de deux enfants, Me Salembéré est inscrit au Tableau de l’Ordre des avocats du Burkina depuis mai 1997. Après avoir servi, de juin 1997 à novembre 2000, en tant qu’avocat collaborateur au Cabinet Benoît J. Sawadogo, il crée, en décembre 2000, son Cabinet (Cabinet Paulin M. Salembéré).

Depuis août 2003, avec Me Anna Ouattara/Sory, ils fondent la Société civile professionnelle d’avocats, « SCPA Ouattara/Sory et Salembéré ».
Le nouveau responsable des avocats du Burkina a plusieurs cordes à son arc car, en plus d’avoir été secrétaire de l’Ordre des avocats (octobre 2012 à septembre 2015), président de l’Union des jeunes avocats du Burkina (2004-2006), Paulin Marcellin Salembéré est connu pour sa pratique du football et du tennis de table ; mieux, il est pourvu d’un diplôme d’entraîneur de football niveau 1 et d’un diplôme d’entraîneur de tennis de table niveau 1.

Chevalier de l’Ordre national burkinabè, Me Salembéré a été porté à la tête de l’organisation avec un programme ficelé autour de quatre grands axes. Il s’agit de la protection de la profession (accès à la profession, rendre plus performant le Centre de formation des avocats du Burkina, miser sur la formation continue, promouvoir le respect des règles régissant la profession), renforcer les relations avec les magistrats, dynamiser la Mutuelle et la couverture sociale et, enfin, l’administration du barreau.

JPEG - 200.4 ko

« Brillamment élu », selon son prédécesseur, Paulin Marcellin Salembéré bénéficie de la disponibilité de l’ensemble de l’équipe sortante. La cérémonie d’installation officielle fut une occasion pour le bâtonnier sortant, Me Mamadou Savadogo, de prodiguer des conseils à son successeur et à son équipe. « L’Ordre est à la fois un sacerdoce et un devoir », révèle Me Savadogo, pour qui, « le mandat ne sera pas de tout repos ».
Pourvu de ses attributs de bâtonnier, Me Salembéré a ensuite procédé à l’installation des membres du Conseil de l’ordre et des membres du Conseil d’administration de la CARPA (Caisse autonome des règlements pécuniaires des avocats du Burkina).

Dans ses propos d’après-installation, le bâtonnier, Paulin Marcellin Salembéré, a d’abord eu une pensée pieuse pour les personnes arrachées à l’affection de la grande famille judiciaire au cours de l’année judiciaire écoulée.

Il est aussi revenu sur sa vision en ce qui concerne l’exercice de la profession et la vocation de l’organisation dont il a désormais en charge la responsabilité première.

« Je suis animé d’une volonté pour apporter de la terre à la terre », a-t-il soutenu par emprunt aux propos du premier bâtonnier du Burkina, Me Pacéré Frédéric Titinga (qui était également présent à la cérémonie).
La cérémonie, qui s’est achevée par une remise de présents aux membres de l’équipe sortante, a enregistré la présence de délégations des barreaux du Niger et de la Côte d’Ivoire.

O.L
Lefaso.net

Messages

  • # « AVOCATS INCOMPÉTENTS ET IMMORAUX » dixit Pr BADO QUAND DIT LE NOUVEAU BÂTONNIER DE CELA ?

    # ON N A JAMAIS ENTENDU QU UN AVOCAT A ÉTÉ DÉCHU POURTANT IL Y A DES BREBIS GALEUSES, DES AVOCATS QUI N ONT JAMAIS GAGNE DE PROCÈS, DES AVOCATS QUI ONT GAGNE LE MOINDRE PROCÈS IL Y A BELLE LURETTE POURTANT ILS TOUJOURS AVOCATS, S ENRICHISSENT ET SONT NOMBREUX A OUAGA 2000

    # LE MONDE DE LA JUSTICE EN AFRIQUE C EST LA CATA*******

  • Très content pour le nouveau bâtonnier. J’espère qu’il sera aussi efficace comme il l’est avec le ballon. ( rire ). Un coucou à toi et à tous les amis de samedi matin depuis le Canada. Que Dieu vous bénisse !

  • Felicitation Grando,
    Tres bon joueur. Il aurait pu porter le maillot des Etalons N 9 en bon attaquant. Bon vent au nouveau Batonnier. Un de tes petits du quartiers. "International School of Ouagadougou" C’etait le bon lieu du Foot".

  • Comment peut on verrouiller une profession libérale de la sorte ? Vous ne faite pas du bien au pays, le Togo a côté ici petit pays a plus d’avocats que le Burkina

  • Tous les problèmes du Burkina prennent leur source dans le système judiciaire(juristes comme avocats)
    Travaillez alors à ce que la confiance revienne entre vous et les populations qui sont les sans voix.
    C’est la seule façon pour éviter les crises sociales qui obligent à courrir sous des robes
    Mais si vous passez le temps à faire l’affaire des hommes politiques et des hommes d’affaires corrompus ,vous repondrez devant l’histoire tôt ou tard.

  • Tout changement apporte son lot d’espoir : Et tout dont je demande au nouveau venu Mr Salembéré, c’est de prendre le défi qu’on le confie en considération, car la justice Burkinabé a perdu sa crédibilité depuis les 30 dernières années a cause de l’impunité dont les magistrats sont les premiers complices. La solution la plus simple que peut faire le nouveau venu Mr. Paulin Marcellin Salembéré c’est d’en finir avec l’impunité de certains : Pour y faire Il faut virer les magistrats corrompus qui vendent la Justice Burkinabé au plus offrant et qui ne disent pas le droit. C’est seulement ainsi que la confiance en la Justice Burkinabé reviendra. Bon vent Mr. Salembéré.

  • C’est un ivoiro diaspo. Ne vpous attendez pas a grand chose. Rien que du vent. Ivoirien est trop fort dans les deals. Qui a amene defense en ligne ici ? Concours qu’ on passe pour des morts ? Fraude fiscale ? Bruler de goudron ? Ils tchatchent bien mais ils ont les deals dans le sang.

    • Il n’y a rien dans jalousie. Au lieu de chercher à avancer, c’est des idées arrêtées que tu cultives. Lui a pris la tête du barreau ? Et toi ? Absolument rien. C’est juste la vermine qui coule dans ton cœur. Continue, les autres avancent et ton avis ne compte pas parce que tu n’es rien et tu ne seras rien tant que de telles façon de réfléchir vont prospérer dans ta tête. Cherche à connaitre l’homme avant de balancer des balivernes. Sans rancunes !

  • Internaute 7. Ton problème il est où ? Quitte dans ton argumentaire de diaspora ivoirienne s’il te plaît. Arrête ta haine si tu n’as rien a dire. Maintenant je te confirme qu’ le nouveau bâtonnier n’est pas de la diaspora ivoirienne.
    Maintenant si tu n’ai pas content je vais te faire un cours spécial sur l’apport de la diaspora ivoirienne au Burkina Faso.
    United we are strong.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.