Vie politique : le parti « Union pour la république et la démocratie » est né

LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo

Publié le mardi 11 septembre 2018

Vie politique : le parti « Union pour la république et la démocratie » est né

La liste des partis politiques du Burkina vient de s’allonger. Ce mardi 11 septembre 2018, les fondateurs du nouveau parti, l’Union pour la république et la démocratie (URD), ont présenté la nouvelle formation politique à la presse. C’est un parti d’obédience social-démocrate. Il a pour devise « Justice-Démocratie-Développement ». Le bureau politique est composé de quatorze membres. Il est dirigé par Elisée Albert Kiemdé, un exclu de l’UPC.

Le Burkina Faso est à la croisée des chemins, a estimé d’entrée de jeu Elisée Kiemdé, président du nouveau parti, l’URD. Lui et ses camarades pensent que les attentes des populations vis-à-vis de la classe politique sont devenues croissantes. C’est pourquoi, pour répondre à la demande sociale de plus en plus forte et pour faire face aux défis du moment, des citoyens ont décidé de créer le parti.

La formation URD se veut un creuset dans lequel seront privilégiés les intérêts de la nation toute entière. Pour les fondateurs, le maître-mot, c’est « la République d’abord ».

L’URD ambitionne de créer une société de liberté et de justice qui aura pour fondement le travail. Le nouveau parti apprécie le travail déjà effectué sur le terrain par plusieurs partis politiques. Il propose donc d’apporter sa contribution à la réflexion, au débat d’idées et à la mise en œuvre d’un programme vigoureux mais réaliste. Il vise la relance économique et sociale de notre pays, pour répondre aux attentes des populations.
Pour y parvenir, les militants et sympathisants du parti, « libérés de toutes formes d’oppression et de terreur », disent s’accorder sur un seul principe, une seule méthode de travail : la démocratie.

Le bureau exécutif de quatorze membres est présidé par Elisée Kiemdé, un exclu de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Il a été sanctionné pour avoir voté la loi sur les Partenariats publics-privés (PPP).

Pour ce qui est du nouveau code électoral, Elisée Kiemdé et ses camarades apprécient positivement son adoption. Pour eux, le code ainsi fait, peut limiter les fraudes. Pour ce qui est de la gestion du pouvoir par le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), l’URD la juge positive. Cependant, il y a des difficultés qu’il invite la majorité à résorber. Le nouveau parti compte battre le rappel des troupes dans les jours à venir. Mais pour le moment, le parti n’est ni de la majorité, ni de l’opposition, foi de son président.

Dimitri Ouédraogo
Lefaso.net

Messages

  • Le bussiness de la création des partis ..bientôt ils seront de la majorité..plus juteux

  • "C’est pourquoi, pour répondre à la demande sociale de plus en plus forte et pour faire face aux défis du moment, des citoyens ont décidé de créer le parti." N’importe quoi !!! comment des gens qui depuis longtemps dans la politique vont créer un parti pour resoudre un problème que des partis politiques n’arrivent pas à résoudre. proposez-nous autre chose !!!
    Maintenant si vous créez votre parti et que le peu de députés de votre parti ne vote pas vos idées à l’assemblée vous allez opérer le changement comment ?
    Les traitres seront trahis !!!

  • Vraiment on a marre de ces partis tube digestifs qui se créent au hazard ; On commence par dire qu’on n’est ni de la majorité ni de l’opposition, et puis dans quelques semaines, quand Kossyam va envoyer le gombo, on dit qu’on est de la majorité.
    Ce parti n’a aucun avenir parce que son président Dlysée n’a aucune crédibilité. Et surtout il est trop imbu de sa personne et a mauvais caractère. Et il est pingre comme un rat d’Eglise. Il est connu pour cela au Bazega. Je vous donne maximum 6 mois avant que ce parti n’éclate. Vous avez choisi le mauvais président. Le DG de la SOBCA Napon aurait été un choix plus crédible. Dommage !

  • Qu’apporte de neuf au Burkina ce nieme parti social démocrate ? Si vous étes tous des sociaux démocrates comme le MPP, pourquoi vous n’allez pas directement au MPP au lieu de nous pomper l’air ? Elysée Kiemdé ne peut pas diriger un parti parce qu’il est trop gonflé. Demandez à ses employés à Kossodo ! Et venir nous dire aujourd’hui que vous n’etes ni de la majorité ni de l’opposition alors que demain vous soutenez Roch mais pas le MPP.
    Moi je crois que les dirigeants du MPP doivent etre clairs et fermes ;si tu soutiens Roch, tu viens au MPP. Cette histoire de créer un parti pour dire qu’on soutent Roch mais pas le mpp c’est de l’escroquerie pure et simple. C’est l’argent de Kossyam que vous voulez bouffer et après si ça chauffe vous allez changer de camp et c’est les militants du MPP qui von payer. Y’en a marre des escrocs politiques.

    • Zemstaba , tu as parfaitement raison. C’est nous les militants du MPP qui nous sommes battus pour avoir le pouvoir. Tous ces gens nous ont combattu pendant la campagne. Après les élections, ils trahissent leur partis et viennent soit disant pour nous aider. S’ils veulent vraiment nous aider, pourquoi ils ne viennent pas adhérer au MPP. Rien n’empêchait Mr Elysée de le faire puisque il a été exclu du CDP. Donc en principe, il ne risque plus de perdre son siège de député. Au lieu de cela, ces gens vont créer un parti et Roch va les financer laors que nous nous souffrons sur le terrain sans aucun soutien du parti. Quand je vois tous ces partis insignifiants de la majorité Présidentielle qui vivent au crochets du MPP alors qu’ils ne représentent rien. Que représente Elysée au Bazéga ? La bas le MPP l’a battu en plate couture lors des élections de 2015. S’il était fort, il allait nous battre. Donc qu’est ce qu’il va nous apporter ? Rien ! Sauf qu’il va prendre l’argent de Roch pour mieux nous combattre. Et si demain le régime tombe, il va migrer vers les nouveaux maitres et nous les militants connus du MPP c’est nous qu’on va matraquer. On voit ce qui se passe avec les anciens alliés du CDP .Les UPR et autres Salvador Yamégo sont en train de venir à la soupe du MPP et ont abandonné le CDP à son triste sort. Vraiment il faut que nos responsables fassent très attention. Le MPP n’a pas besoins de tous ces farfelus pour gagner en 2020. Les moyens qu’on donne à ces gens là, ilfaut les donner aux militants et aux députés du MPP pour qu’ils fassent le travail. C’est mieux ;

  • On verra tous les sigles politiques possibles et inimaginables au Burkina.C’est pathétique d’autant qu’en lisant la déclaration des dirigeants de ce machin URD,je ne comprends pas pourquoi ils ne sont pas allés franco en toquant la salle à manger du MPP

  • Moi je crois qu’il faut qu’on vote une loi pour limiter la création des partis. N’importe qui se leve le matin, cherche à manger, cree un parti avec ses copains et dit que Roch travaille bien. Toi Elysee tu etais membre d’ un parti libéral.Maintenant que le MPO est au pouvoir tu deviens social democrate. Depuis quand toi Elysee tu es de gauche ? Je comprends mainténant pourquoi on t’a chasse de l’upc. Effectivement tu es de meche avec le MPP. Or tu sais tres bien qie tunes vomi au Bazega. Lesgens disent que tu ne consideres personne, que tu es gonfle et que tu es pingre. Du temps du CDP tu as tout fait pour etre sur la liste. A la challmbre de commerce tu as vole l’argent. En Inde à l’Ambassade tu as 4ncore vole les sous. Tu peux apporeter quoi au Burkina ? Le declaration est creuse. Tout çà c’est parce que tu reves d’un poste de ministre..Ce parti n’ira nulle part. Celui qui connait bien le caractère de Elysee ne mettra pas pied là bas. Et ceux qui ont adhere vont repartir vite.

  • L’UPC a bien vu et a bien fait d’exclure ce Monsieur de ses rangs. Pour soutenir un autre parti on ne crée pas son parti. A cette allure on aura autant de partis que de militants au Burkina Faso. Soyons sérieux !

  • Avec la disparition de Salifou Diallo,certains ont d^revoir à la baisse leurs ambitions démesurées. Ainsi donc le MPP ne t’a pas fait de la place au soleil. Pas intégrer dans le parti, pas de poste ou de nomination juteuse. Courage à toi Elisée Albert Kiemdé, comme tu es d’obédience socio-democrate il faut allez à la majorité, cela va de soi, puisque tu peux pas aller t’asseoir avec Zéphirin Diabré au CFOP.

  • Vraiment du n’importe quoi ! Comment peux t on crere un parti juste pour le plaisir d"etre president de quelque chose. Je nevsais pas si c’est le journaliste qui a mal expliqué mais j’avoue que je n’ai riên compris dans les raisons avancees pour creer ce parti. Dire que le Burkina est a la croisée des chemins ne veut rien dire. Militer hier dans un parti liberal et venir dire aujourd’hui qu’on est social democrate c’est prendre les gens pour des cons. Tout ça pour faire la cour au MPP et esperer un poste. Ce parti n’ira nulle part. Surtout que son President a une mauvaise image. Dàns le Bazega il ne pese pas. Aux dernieres legislatives, il a failli etre battu par le CDP. L’ecart des voix etait de 300, alors que Bertîn etait en prison. Aux municipales de 2016, il a presente son propre petit frere Irenee comme conseiller a Kombissiri. Echec total. Meme dans son propre village de Toudou Elysee est vomi a cause de la bagarre qui l’oppose au chef du village. Et dire que c’est ce type que vous prenez comme president ! Votre echec est programmé.Elysee est trop suffisant. Et il est pingre. Nous ici au Bazega on le connait pour ca. Deja lui et son ami Ouali se sont manques a cause des sous que Kossyam a donnés pour le lancement de ce part. Tres vite les autres membres du parti vont le decouvrir.

  • Bonjour Chers Internautes, je pense qu’il ne faut pas chercher loin. Le MPP n’acceptera pas un traite dans son Camp, au CFOP, ce monsieur KIEMDE n’a pas sa place, conclusion, c’est naturellement normal et logique qu’il balance dans le vide. C’est le sort réservé à tous les « MOUNAFIKA ». Un parti politique mort-né !!!! Dieu bénisse le Burkina Faso !

  • Notre pays est tombé si bas que n’importe quel zozo se voit leader. Elysée leader d’un parti ! Il faut le voir pour le croire ! J’attends de voir quels sont les idiots qui vont militer dans un tel parti. Ce qui me frappe dans tout ça, c’est que ces soit disant "frondeurs" de l’UPC ne parlent pas le même langage. Ils se concertent depuis le début pour sortir et créer un parti, mais en même temps ils se feintent.Hier, c’est Tambi Kabore qui a été le premier à se démarquer pour lancer son parti sans avertir les autres. Un parti dont on n’entend même plus parler. Aujourd’hui c’est Elysée qui se dépêche de lancer son parti, alors que le autres lui ont dit d’attendre à 6 mois de la fin du mandat pour le faire. Il est vrai que la bande à Simboro ( Simboro, Couldiaty, Lona charles et Kady Zongo) auraient juré de ne jamais suivre Elysée. Eux aussi ont déjà leurs statuts prêts et attendent mi-2020 pour annoncer. Les autres tournent en rond et veulent revenir à l’UPC, sauf que chacun dit qu’il ne veut pas être humilié pas ses anciens camarades. C’est donc une bande disparate unie uniquement par la gloutonnerie.

  • C’est Dieu qui fera le palabre de Zéphirin. les burkinabè vont commencer à comprendre qui sont réellement ceux que l’UPC a vomis. D’ailleurs, est-ce que l’UPC a exclu Kiemde ? En effet, en 2017 dans le mois de juillet, le BPN du Parti l’a exclu. Mais selon les textes du Parti il revenait au Congrès de se prononcer définitivement sur cette sanction.Nous avons tous suivi le Congrès. Cette instance n’a entériné aucune sanction prise par le BPN Donc juridiquement Kiemde n’est pas exclu de l’UPC.... Avec ce qui vient de se passer on peut analyser sa posture comme une démission de fait du Parti. Si l’analyse est acceptée, alors forcément la jurisprudence Ouali devrait s’appliquer à Kiemde. A savoir perdre son mandat à l’Assemblée au profit de son suppléant car il aurait démissionné pour rejoindre un autre Parti.... Et si finalement l’UPC avait piégé Kiemde ? je dirais que les juristes de l’UPC sont trop forts.... Bataille judiciaire en perspectives ???? Wait and see

  • << la république d’abord << non mes chers de l’URD << le Faso d’abord<< N’oubliez pas que la forme républicaine au burkina c’est le FASO vous êtes politiciens vous êtes devant la presse ne parlez pas comme les gens de la rue pareil pour tous ceux qui utilisent le mot république au hasard dans leur discours. Cordialement

    • Merci mon très cher @KOIN pour cette vigilance de rappeler la forme républicaine du Burkina : Le FASO ! Il faut que des sanctions s’abattent sur des hommes et femmes, surtout de la presse et du politique qui contreviennent à ce manquement. En plus, comme proposition, il faut que les différentes régions du Burkina soient appelées par leur nom : CASCADES, HOUET, SAHEL... au lieu de Sud-est, Centre-Sud, Est ... franchement, ça m’exaspère comment nous sommes incongrus. Avons-nous besoin d’aide financière aussi pour ça ? Sommes-nous si incapables de nommer nous-mêmes nos régions ?

  • Vu le nombre grandissant des partis politiques, il serait intéressant de réaliser une étude sur leurs fonctionnement. Il y’a de ces partis qui n’arrivent même à tenir une AG annuelle. Toutes ces fabrications, c’est bien sûr au NOM DU PEUPLE. Pauvre de nous même..........

  • Ce monsieur KIEMDE ne m’inspire pas confiance. Il a une usine à Kossodo. Les employés ont plusieurs mois d’arriérés de salaire mais personne n’ose bronché. Tu t’amuse, on te fout à la porte. Ce monsieur ne constitue pas un bon exemple. Il n’est pas du tout humain. Il traite ses employés comme des esclaves. Son entreprises s’appelle SIMAO

    • Internaute Razougou, la vérité est que son usine ne marche pas. Les marchés que lui donnaient la Brakina ont été supprimés. Les banques sont au courant. Il est endetté jusqu’au cou. C’est sans doute pour cela qu’il a du mal à payer ses employés. Mais C’est la règle générale chez tous nos soit disant opérateurs économiques. Ils sont tous lourdement endettés en milliards auprès des banques. Forcément, quand on emprunte des milliards à la banque on est milliardaire.
      Si ses ouvriers ne sont pas payés, qu’est ce qu’ils attendent pour aller à l’inspection du travail ou faire une conférence de presse ?
      S’ils alertent l’opinion, il ne pourra plus les terroriser. A bon entendeur salut !

  • nous avons suivi l’evolution de la politique d’elisé depuis 2012. je vous jure que lui là n’est pas frequentable. tres gonflé , il n’a jamais calculé que pour ses seul interet. il croit à chaque fois prologer son jeu en se faisant de nouvel entourage . élisé n’a pas d’ami d’un annee. le bazega l’a vomis.
    élisé comptait sur un éclatement du mpp à kombissiri pour se faire de militants.
    je ne sais si cela a marché. de toute façon élisé signe de la façn humiliante, la fin de sa carriere politique.
    quand ton rival va se baigner a la mare des crocodiles , encourage d’aller dans les profondes, s’il echappe aux crocodiles , il n’echapera pas la noyade. c’est ce que mpp kombissiri l’a conduit

  • Voilà, des gens qui n’ont pas encore rien compris et qui ne vont jamais rien comprendre à cette cadence là. Élisée, un homme incertain, un politicien du bas ventre, inconscient et tous les maux possibles qui suivent. Il pense pouvoir tout avoir avec la création cde ce parti, mon œil !
    Aucun parti ne voudrait de la poubelle chez lui...........

  • Après avoir lu les 16 messages des internautes, je n’ai plus rien à dire. En effet, comme on dit : "on ne tire pas sur une ambulance". Tous les 16 internautes à l’unanimité vouent l’URD et surtout son géniteur aux gémonies. Quand on est ainsi lynché lors du lancement de son parti cela n’augure rien de bon. J’ai envie de souhaiter bons vents à l’URD et son président Elisée Albert Kiemdé. Seulement, il n’y a point de vents favorables pour celui qui ne sait pas où il va.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.