Situation nationale : La couche noire de l’opposition politique

LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo

Publié le mardi 11 septembre 2018

Situation nationale : La couche noire de l’opposition politique

Des partis politiques membres du Chef de file de l’opposition ont animé l’hebdomadaire conférence de presse, ce mardi 11 septembre 2018 à Ouagadougou. L’insécurité, la marche-meeting des forces vives de la nation, les établissements scolaires ne respectant pas la loi, l’organisation du Hadj 2018... sont les questions évoquées par les présidents du Rassemblement des écologistes du Burkina et du Prit-Lanaya.

Premier point de cette rencontre avec les journalistes, le Conseil supérieur de la défense animé par le chef de l’Etat. Les deux animateurs, Adama Séré du Rassemblement des écologistes du Burkina et Mamadou Kabré du Prit-Lanaya, ont regretté la tenue tardive de cette rencontre intervenue près de quatre mois après la dernière. En outre, ils attendaient plus dudit conseil.

« Quelle ne fut notre surprise d’entendre le président du Faso répéter la même chanson, à savoir que des mesures seront prises ! », s’exclament les conférenciers.

Quand le chef de l’Etat affirme qu’il est temps de reprendre l’initiative à l’Est, l’opposition le prend au mot. C’est bien la preuve, selon elle, que sous le magistère de Roch Kaboré, l’Etat burkinabè a perdu l’initiative à l’Est. Les animateurs de la rencontre ont ainsi invité le chef suprême des armées à sortir de sa torpeur, de son immobilisme et de son sommeil, pour proposer des mesures drastiques avec des résultats tangibles contre le terrorisme.

« Nos autorités préfèrent injecter des milliards dans des dépenses de luxe comme l’achat de V8 et de Talisman, pendant que nos braves militaires et paramilitaires sont en manque de matériel. Ils organisent le pillage de nos ressources à travers les PPP [Partenariats publics-privés] et le gré à gré, alors que ces sommes colossales détournées pourraient permettre d’équiper nos FDS de façon adéquate, et d’améliorer leurs conditions de vie et de travail », ont fustigé les communicateurs.

Les problèmes d’insécurité arrimés à la corruption, au chômage, à la politisation de l’administration et à la mal gouvernance ont amené l’opposition politique à sonner le rassemblement de ses troupes pour une marche-meeting le 29 septembre prochain. A en croire les animateurs de la conférence de presse, cette marche de contestation n’est pas seulement l’affaire de l’opposition.

Mais de tous ceux qui sont indignés par la « gestion chaotique » du pays. Tout en précisant que ce sera une manifestation républicaine, l’opposition dit ne pas comprendre pourquoi le pouvoir « et ses OSC s’affolent et organisent des tournées de mobilisation », si tant est qu’ils sont convaincus que les populations aiment leur manière de gouverner.

Pour ce qui est de l’organisation du Hadj 2018, l’opposition politique a invité les agences de voyage, les compagnies aériennes et l’Etat à avoir un esprit moins mercantile dans l’organisation de ce 5e pilier de l’islam. Concrètement, Adama Séré et Mamadou Kabré relèvent que l’absence des agences dans l’encadrement des pèlerins, le coût exorbitant du Hadj et les conditions de séjour, doivent être corrigés.

Le ministère de l’Éducation nationale a récemment publié une liste de 200 établissements d’enseignement qui ne respectent pas les règlent régissant le secteur. Une initiative salvatrice, a reconnu l’opposition. En revanche, elle a regretté le réveil tardif du ministère de tutelle.
Pour ce faire, les conférenciers ont invité l’exécutif à plus d’anticipation, de vigilance. Pour elle, le gouvernement doit s’inscrire dans une dynamique d’accompagnement de ces établissements, pour leur permettre de se conformer aux lois en vigueur.

Tiga Cheick Sawadogo
LeFaso.net

Messages

  • Hop ! Yélwoumbré damba. Talisman, V8, pleurnicherie etc... Laissez nous respirer si vous n’avez rien d’autres à faire. Vraiment vous êtes pitoyables à répéter toujours la même chose à chaque conférence. Êtes vous des crétins ?

    • Alors monsieur Manisougri, au lieu de pleunicher à votre tour, vous auriez mieux fait de contribuer au débat en démontrant ppar a+ b que leurs critiques ne sont pas fondées ; sinon tu ne pourra pas convaincre les burkinabè honnêtes et sans parti politique que ce que l’opposition dénonce n’est pas une réalité. Moi, comme bcp d’autres, ’mis cherchons à comprendre qui, de l’opposition ou de la majorité a vraiment raison !. Arrêtez de polémiquer et faites u’ vrai débat politique !

    • L’internaute "Manisougri" n’est qu’un pauvre larbin du MPP. l’opposition fait des critiques fondées et lui il vient sans argument pour insulter. Quand on vous envoie il faut savoir vous envoyer. C’est regrettable.

  • Est ce que vous avez remarqué que depuis 2 mois l’opposition ne dit que la même chose chaque mardi ? C’est ennuyant pour nous et aussi pour elle. Heureusement que ces opposants le disent à tour de rôle

  • Il est au Burkina des jeunes,qui,de quelque façon que ce soit,ne prennent pas le temps de mûrir leur reflexion avant de réagir ou se croient détenteurs de la vérité absolue.Cela est pitoyable du moment où nous voyons nos grand-frères ou parents se lancer des pierres,choses qui paralysent,freinent et empêchent un développement réel dans ce pays.Il est nécessaire que chacun,avant de poster sa réaction ou son apport le fasse dans l’intérêt de notre chèr pays au lieu de celui d’une quelconque personne.Que Dieu benisse le Burkina Faso !!!!

  • Par le Haji l’Etat via ses fameux subventions nourris ces larbins pas le pèlerin. Dites moi,quel pèlerin en s’inscrivant comptait sur une quelconque aide pour son voyage spirituel ? et pis encore ; qui a bénéficier de quoi de cette subvention. Pas d’ambulance, séjour inutilement long sous-traitance du voyage avec les amis de Air Burkina qui ne peuvent prendre que 200 pèlerins par voyage.

  • Ils sont assis, certains goro goro (très gros) à cause de manger harame, les autres les yeux rouges comme si ils n’ont pas dormis seulement pour parler mal.
    Je dis wooh, vous étiez où pour ne pas proposer au président de faire cette rencontre ?
    Qui de vous a proposé aux autres de faire effort de guerre ?
    Y en a marre !!!

    • MOI JE NE PARTICIPERAI PAS A CETTE MARCHE DE LA HONTE.CETTE OPPOSITION EST UNE HONTE POUR LE FASO

    • MOI JE VAIS PARTICIPER. CETTE MAJORITÉ QUI NOUS DIRIGE AUJOURD’HUI FAIT HONTE.

    • Au Burkina Faso, il n’y a pas une opposition de la honte.
      La honte c’est pour le gouvernement. Rien ne va dans ce pays. Il existe des problèmes au niveau de tous les couches sociologiques.
      Si ya quelqu’un qui à faillit à sa mission c’est l’Etat. Il faut vraiment être très très ridicules pour défendre ce gouvernement.

  • Vivement que des mesures fortes soient prise contre ces attaques qui déstabilisent notre pays a petit feu.
    concernant le HADJ, nous suggérons un commission d’enquête indépendante de l’État et de ces agences de voyages vautours pour investigué sur l’organisation du hadj. le coût et l’organisation du hadj sont en inadéquation avec la réalité sur le terrain.
    un pelerin paye 2 200 000 en gros hors prix mouton, qui comprend le prix du logement, le repas, et le transport mais la réalité est tout autre.
    - pour plus de 8000 pèlerins moins de 40 cars peuvent t-il assuré le transport ??? conséquence tu es obligé de prendre taxi a tes propres frais pour la plupart des trajets car les bus sont insuffisant. si enquête il pouvait y avoir, vous constaterez qu’ils sont plus que nombreux ces pèlerins là qui n’ont pas eu la station d’arafat(selon le prophète(psl) ,le pèlerinage c’est arafat). les agences leurs ont donné l’assurance du transport sur place mais ont préféré renfloué leur compte en banques que de prendre les cars conséquemment pour transport des pèlerins.c’est vraiment dommage ; pareil pour la nourriture aucune prise en charge réel du pèlerin qui est en terrain inconnu. les délégués insuffisants qui vous disent disponible une fois sur place disparaissent et n’ont pas le temps de quelqu’un. plus de 2 000 000f cfa pour une organisation qui ne dit pas son nom. vraiment que Dieu nous soutienne.

    • Le drame du haji il y a certe notre Etat qui est frileux de la question religieuse, il ya aussi la goinfrerie des musulmans des agences, le beni oui des pèlerins. Mais aussi le silence coupable ou complice des oulémas. Ils passent tous le temps a ne narrer qu’un passé glorieux de l’islam tout en fermant les yeux sur l’arnaque généralisée des pauvres mendiants larmoyants a la Mecque. Ou ils ont responsables d’agence ou encadreur pressé de se trouver a la Mecque pour spolier ses frères qui est fou pour parler.

  • Si l’opposition est dans son droit, je ne comprends pas le mariage contre nature entre l’UPC et le CDP ; si le CDP n’avait pas tenté la modification de l’article 37, Blaise serait à Ziniaré ; il n’y aurait pas eu insurrection, coup d’Etat, attaques terroristes, mort des FDS, etc. Aujourd’hui, vous me demander de marcher avec le CDP. Zéph, je dis non, je ne marcherai pas. Chez nous, on dit : "quand tu ne peux pas t’en prendre à là où tu as buté, n’accuse pas là où tu es tombé" Ce qui nous arrive aujourd’hui est la faute grave du CDP. Je n’accuse pas le MPP, né juste avant l’insurrection. Cependant, je suis d’accord pour que vous marchiez et je pense que la mairie doit désormais imposer un itinéraire aux marcheurs : itinéraire minimum imposé 30 km dans la ville de Ouagadougou. Ce n’est pas anticonstitutionnel, Zéph.

    • Moi je ne vois pas d’alliance entre le CDP et l’UPC. Je vois juste les deux groupes comme des camarades de classes, qui ont redoublés. Le MPP est passé en classe supérieur, le CDP a été rétrogradé pour mauvais comportement. Dans sa rétrogradation il a perdu ses anciens cahiers de cours, le MPP a volé ça et continué en classe supérieur avec. Maintenant que CDP et l’UPC sont dans la même classe, ils vont mener un combat républicain commun en d’opposants à ce que le MPP fait mal, et travailler chacun de son coté pour conquérir le pouvoir d’Etat. Si étant dans la même ils leurs devoirs de maison ensemble, ne disons pas qu’ils sont copains.

      En tout état de cause si le MPP rejette le CDP et les militants du CDP décident de voter pour l’UPC, la CENI ne va pas trier ces voix là jeter parce qu’ils sont tous burkinabè.

    • Belle réponse intelligente de PAPOU. Tu as tout dit ; merci pour cette illustration. Vraiment les gens confondent UPC et CFOP ; le premier est un composant de l’opposition et le deuxième un contenant des partis opposant. C’est l’analphabétisme et l’esprit de haine qui bornent les gens dans les affirmations ; comme ils cofondent co-locataires et mariés. Sachez seulement que UPC et CDP sont tous des déchus du pouvoir, et rangés dans le même cadre, et contraints d’assumer les mêmes pas. Cela ne veut pas dire qu’ils sont des amis. Vraiment PAPOU a tout dit ; relisez-le plusieurs fois pour comprendre et démontrer tolérance.

  • Pathétique, vermine, charogne et même du vomis. Le Burkina est le seul pays au monde où la politique est un métier, le seul pays au monde où le nombre de parti politique est très élevés ; on parle de centaines. J’ai l’impression que les opposants n’ont pas de métier. Zeph,Abl,Gilb,Herm,Kabré etc dites moi que est votre métier en dehors de vos conférences, vos marches, vos protestations diverses. On a en marre de votre dilatoire.

    • Bien dit. Zeph comme le disait quelqu’un ne devrait pas quitter AREVA. Il s’est précipité à mon avis. Voilà que les autes partis sont entrain de l’utiliser. Le MPP a profité de lui pour avoir le pouvoir des mains du CDP et le CDP va certainement profiter de lui pour le reprendre des mains du MPP. Certains pensent que l’ethnicité n’est pas un problème au BFA (c’est aussi mon avis), mais dans la pratique, elle existe en cachette, car j’ai entendu quelqu’un dire que si c’est pas Samo c’est Mossi qui va toujours diriger ce pays. Au passage, je signale que je suis de l’un ou l’autre ethnie, mais je ne suis pas de cet avis. En tout cas, j’ai la nette impression que les autres profitent de Zeph et que lui ne se rend pas compte.

  • Le gouvernement a préféré prendre des milliards payer des véhicule s de luxes pour donner à des gens pour qu’il se pavanent ; pendant que nos FDS demandent moins que sa pour nous protéger allez y comprendre ça. Et je vois des gens insulter l’opposition qui ne fait que dire la vérité.

  • Internaute Calmos, si tu trouves que l’UPC ne doit pas faire alliance avec le CDP, donc tu devrais avoir honte de Roch Marc Christian Kaboré qui a été président du CDP pendant 15 ans. Tu devrais aussi avoir honte de l’alliance entre l’UNIR/Ps et le MPP de Simon. Et puis l’insurrection n’a pas été faite contre le CDP, mais plutôt contre la modification de l’article 37. La leçon a été bien comprise, donc les militants du CDP sont et resteront nos frères. Il faut arrêter vos discours de haine et de division, car le CDP a 18 députés et 2400 conseillers municipaux qui ont été élus par des burkinabé.Vous ne réussirez pas à nous diviser.
    quant à la sortie du CFOP, je trouve que leurs analyses sont très pertinentes quand ils disent que : « Nos autorités préfèrent injecter des milliards dans des dépenses de luxe comme l’achat de V8 et de Talisman, pendant que nos braves militaires et paramilitaires sont en manque de matériel. »}

    • internaute Nikiema, ajoute à ta liste des dépenses "achat de V8 et de Talisman" la subvention accordée au CFOP que ton ZEPH crie sur tout les toit que c’est insuffisant. Désormais, les dépenses de cette institution incombent aux partis politiques membres.
      E n quoi le citoyen doit payer ses impôts pour que l’on subventionne des opposants qui ne savent rien faire d’autres si ce n’est des conférences bidons. Quand je pense que mes impôts servent en partie à cette sortie des Mamadou KABRE avec son machin de PRIT... et compagnies.
      Pour ceux qui ont suivi cette conférence de presse à la télé, vraiment du n’importe quoi.

    • En voilà une drôle de réponse monsieur SAA le porte-parole du MPP. La subvention allouée au CFOP/an ne peut même pas acheter une V8 land cruiser. E n quoi le citoyen doit payer ses impôts pour que l’on subventionne un gouvernement qui ne sait rien faire d’autres si ce ne sont que des conseils de ministres bidons, se partager les marchés publics de gré à gré, détourner les fonds publics et boire du whisky à longueur de journée, le tout accompagné de cigares cubains ? Quand je pense que mes impôts servent en partie à ces conseils de ministres bidons, à payer du champagne, des renautlts talismans et des v8 pour ces jouisseurs du gouvernement...
      pour ceux qui suivent les conseils de ministres, c’est vraiment du n’importe quoi..

  • Celui qui veut que l’opposition propose des solutions contre le terrorisme, il connaît la route du CFOP. Ce n’est pas à l’opposition de faire le mounafika pour aller donner des conseils au président Roch. Si avec son équipe de conseillers techniques, Roch n’arrive pas à sécuriser le pays, le mot démission existe. on en a marre de compter les morts !

  • Le président continue de conjugue ses verbes au future. Les Burkinabe pensaient que les mesures avaient déjà été prises. Chaque fois c’est le même discours "on va prendre des mesures". Roch la solution est devenu "Roch la couture".

  • Celui qui disaient que nous allons terroriser les terroristes la ?? Depuis la on le sent plus !! Mais si c’est pour sortir dans les médias pour menacer les enseignants qui grèvent il est fort dans ça !! Dieu protège le Burkina Faso Seulement et qu’en 2020 ce gouvernement incompétent débarrasse le plancher, parce que nous souffrons trop !

  • depuis lqu’il y’a eu les attaques à l’EST, ni le président du Faso, ni le ministre de la défense et de la sécurité n’ont effectué ce déplacement sur les lieux... Décourageant !! et avec ça, comment voulez-vous que le moral des troupes ne soit pas bas ? En plus, il n’y a aucune prise en charge des veuves et orphelins des FDS tombés sur le champ de bataille. Sur ce point je trouve que l’opposition politique a totalement raison !

  • L’opposition a fait des remarques pertinentes. Il faut que le président mette les hommes qu’il faut à la place qu’il faut, pour au moins stopper le rituel quotidien de v8 dans nos cimetières avec des décorations posthumes. Des chefs de familles ont la peur quotidienne , des parents pleurent en dedans, des hommes sur le terrain comptent leur jours. vraiment, il faut que nous sortons manifester ce 29 Septembre pour que le président se réveille de son sommeil !

  • Quand on n’arrive pas à gérer un pays, ayons le courage de rendre le tablier en démissionnant ! Notre pays regorge assez de compétences humaines pour assurer cette mission ! Que Dieu protège le Burkina Faso !

  • TOUS A LA PLACE DE LA NATION LE 29 SEPTEMBRE 2018 POUR DENONCER LA MAL GOUVERNANCE DU REGIME MPP.

    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !!!

  • Merci au CFOP pour cette conférence de presse pour alerter le pouvoir en place, qui oublie pourquoi ils ont été élus... Ce sont les fils des pauvres qui sont envoyés en pâture au front, qui demeurent les victimes et de longs discours posthumes qui n’en finissent pas.Oui les décisions draconiennes pour éradiquer le terrorisme peuvent toujours attendre car leurs enfants n’auront jamais cette occasion pour faire face aux terroristes.

  • Le peuple a besoin d’action concrètes pour sa sécurité et non pas les mêmes paroles à chaque sortie. Que nos dirigeants sachent que l’heure n’est plus aux discours politique mais de sauver l’intégrité du territoire et assurer la quiétude des populations.

    VIVE L’OPPOSITION POLITIQUE DU BURKINA FASO !!!

  • J’ai aimé ce passage dans la déclaration liminaire de l’opposition : pourquoi le pouvoir « et ses OSC s’affolent et organisent des tournées de mobilisation », si tant est qu’ils sont convaincus que les populations aiment leur manière de gouverner ???.
    Vraiment, on ne comprend pas pourquoi les militants du MPP ne sont plus séreins depuis que l’opposition a annoncé une marche meeting ?

  • Le drame du Burkina Faso aujourd’hui c’est la multitude d’experts.

  • Bonjour à tous. Sans parti pris , je demande aux internautes un peu de tolérance et de maturité dans leurs interventions. Vous vous caractérisez par la haine et l’intolérance des uns envers les autres. Celui qui estime qu’il peut transformer notre pays en paradis et plus paisible que tous les autres pays du monde je le propose de préparer sa candidature pour 2020 et je le voterai. Ces injures, ces attaques verbales interminables n’honorent ni les auteurs ni le Burkina Faso. Les autres peuples savent s’unir sur l’essentiel et ne se déchirent pas publiquement comme nous. je vous demande pardon, arrêtez cette campagne de haine. la politique n’est pas une fin en soi, gardons notre dignité légendaire qui nous valait l’admiration du monde entier. Que les patriotes sincères m’entendent. Fraternellement

    • Yamsoba felicitation pour ton poste.Seulement je doute fort que tu sois entendu.Tu sais chacun est a l image de son poste.On ne sent pas un debat d idees mais rien que des invectives.Chaque fois que le debat est polique il se polarise.Soit tu es de la mouvance soit de la majorite.On oublie l idee que tu defends.Simplement pitoyable.

  • Pourquoi temps de Blaise Compaoré le Burkina était bien sécurisé que aujourd’hui ? Si Roch Kaboré ne moyen pas l’affaire il n’a qu’à dire on va instaurer l’Etat d’urgence parce que le pays est en danger de puis qu’il est au pouvoir.

  • L’opposition est dans son plein droit d’organiser une marche pour recadrer la gestion du mpp qui est entrain de conduire le pays dans l’abime

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.