Burkina : Un véhicule de la gendarmerie saute sur une mine et fait 5 morts sur l’axe Fada-Boungou

LEFASO.NET | Par

Publié le samedi 11 août 2018

Burkina : Un véhicule de la gendarmerie saute sur une mine et fait 5 morts sur l’axe Fada-Boungou

Un véhicule d’escorte de la gendarmerie nationale, en mission sur la mine d’or de Boungou, a sauté sur une mine sur l’axe Fada-Boungou dans l’après midi de ce samedi 11 août 1018.

Le bilan provisoire fait état de cinq morts dont quatre gendarmes et un civil (conducteur du véhicule escorté), selon une source sécuritaire locale. Un sixième corps (celui d’un gendarme) aurait été découvert.

Boungou qui abrite un site minier, est situé à environ 140 km du chef lieu de la région de l’Est (Fada N’Gourma)

Lefaso.net

Messages

  • Nos condoléances aux familles des disparus et que la terre libre du Faso vous soit légère.courage aux fds.ni la haine des ennemis ;ni le nihilisme des sadique ne pourront émousser notre détermination a protéger au prix de notre sang la terre de nos enfants qu’est le Faso.nous sommes des burkinabé et nous prêt a ne céder aucun centimètre carré a qui que ce soit.courage au gouvernement.

  • Pour quel objectif ? Contre la mine ou contre les institutions de la république ? Dommage pour les victimes inocentes ?

  • TRISTE NOUVELLE ! MES CONDOLIENCES À L’ARME ET PARTANT LES FAMILLES DES DISPARS. QUE JESUS INTERCÈDE AUPRÈS DE DIEU LE PÈRE POUR LE REPOS ETERNEL DE CES SOLDES DISPARUS ET COURAGE À NOS FORCES DE DEFENSE ET DE SÉCURITÉ !

  • Paix aux âmes de nos valeureux Gendarmes et civils tués. Cependant, l’émotion ne doit pas nous éloigner de la raison.
    Sans savoir le but ou l’ordre de mission, la première question idiote qui me passe par la tête est la suivante/ A qui profite l’échec de cette mission à travers ce carnage ? Sachant que les protagonistes sont bien connus selon l’article (Gendarmerie et Mine d’or). Autrement

    Malheureusement, l’heure sera plutôt à la pleurniche, aux grandes oraisons funèbres et décorations à titre posthume, en attendant les prochaines victimes.

    Le terrorisme est l’arme des lâches ou des personnes sans scrupules qui ne vivent et s’enrichissent qu’e par la terreur.

    Il ne faudrait pas attendre qu’ils ôtes la vie de nos familles avant de réagir. Il faudrait s’organiser pour aller les chercher afin de faciliter leur départ auprès de Dieu, car c’est lui qui saura mieux les juger.

    Paix aux âmes de nos disparus.

    • Comme vous savez où ils sont, il faudrait aller les chercher car c’est trop facile et tu es mieux équipé et plus expérimenté que les gendarmes tués. Paix aux âmes des disparus et que Dieu Tout Puissant se charge de les venger.

    • Cher Nobga,
      Je n’ai pas besoin de savoir où sont les terroristes, car certains Burkinabé (qu’on a toujours du mal à juger), ont collaborer avec eux, les invitant parfois à Ouaga où ils se pavanaient sous nos yeux. Certains Burkinabé on même eu le culot de dire que si nous voulons la paix, il faudra les laisser tranquille continuer leur contrebande dans les zones sous contrôle. Bref ! Un peu comme dans la même logique que Manuel Valls (ex premier ministre Français) qui invitait les Français à " apprendre à vivre avec le terrorisme". Le mal ne prospère que quand les gens intègres restent silencieux et n’agissent pas. Heureusement que l’espoir est permis avec la Russie, qui après avoir aidé à nettoyer la horde de terroristes en Syrie, commence à être solliciter par certains pays africains : Centre Afrique, Cameroun, Gabon, Nigeria, Lybie... Qui vivra verra.

  • TOUTES MES CONDOLEANCES AUX FDS ET LES FAMILLES DE CES BRAVES SOLDATS TOMBES LES ARMES A LA MAIN.QUE LA TERRE DU FASO LEUR SOIT LEGERE ET QU’ILS REPOSENT EN PAIX

  • Encore la nation est endeuillée , que les familles éplorées soient consolées car leurs fils ont payé le prix fort pour préserver les nôtres dans cette partie du pays.
    Mais que deviennent les drones du temps de Djibril Bassolé quand il était ministre de la sécurité ? Il est temps qu’on initie la création d’un fonds d’effort patriotique pour soutenir le gouvernement pour l’acquisition de moyens logistiques afin de faire face à ce fléau du terrorisme.

  • C’est déplorable, une fois de plus nous pleurons nos braves soldats tombés avec honneur et dignité les armes à la mains, pour la patrie et ils vaincront.
    Cette axe je l’ai faite à moto aller-retour. A l’aller j’étais avec un homme de tenue qui avait sa moto et moi la mienne. La voie est telle que ceux qui la connaissent vous déconseillent de l’emprunter seul, vous pouvez faire de mauvaise rencontre, homme comme animal. Vous pouvez parcourir des vingtaines de kilomètre sans rencontrer une vie humaine, pas de villages. La voie là est très dangereuse. La zone est vaste et il paraît que des individus peu recommandables "terroriste" ou "djihadiste" en ont fait un repère de bandit de tout acabit.
    J’ai dit qu’il faut que l’État dans cette fonction régalienne et dans un contexte sécuritaire délétère conjugue les efforts avec les miniers afin de a doter nos FDS de véhicules blindés anti-mines et d’armes de pointe et d’équipements adéquats. Je dis qu’il faut une surveillance aérienne de la zone par drones ou par avions et une implantation de l’armée a dans la Kompienga et dans la Tapoa. Il faut mettre à profit les douaniers et les agents des Eaux et Forêts et même les pisteurs ruraux.

  • Mes condoléances aux familles éplorées. Bon courage aux FDS dans leur combat contre cette nébuleuse.
    Le front s’est déplacé à l’Est depuis un certain temps. Vivement des mesures urgentes pour y faire face.

  • Pas de.mots, pas de larmes, seulement un soupir et une pensé pour mes freres, soeurs, meres, peres, amis, collegues de .... des... oui, oui des dignes BURKINABE. Dans nos salons politiciennes, patriotes nous avons de la famille comme toi, oui mon frere. Ma mere m’attendait, helas...mon frere, ma soeur, mes tantes, mes cousines, même nous on t’attendais, afin que tu puisses encore veiller sur nous. Oui mon frere, tu avais rendez vous ce week end avec des amis, oui mon frere , tu avais envie d’etre avec ta famille. Helas, helas. Je vais veiller ce soir, pour rester eveillé avec les veuves, les orphelins, les parents, les amis, pas pour partir avec vous, mais etre temoin en ce jour ou aucun medium ne puisse ramener la pendule a l’heure de ton dernier sourire. T’ inquiete on a memorisé ce dernier rire, ce dernier sourire pour le temps qui nous reste tous a vivre avec vos memoires. Le Burkina d’aujourd’hui, redeviendra notre Burkina d’antan. Pourquoi, pourquoi la soif du pouvoir nous aveugle, pourquoi ???? Pourriez vous voter, voter, voter, voter, voter, voter....oui .. Vous l’aviez deja fait pour la patrie. Pas de mort plus accidentel que celui du Christ flagellé , qui a eu le Paradis, v
    ous y etes deja. On arrive. Brave Soldat que Dieu veille sur vos familles et sur vous. Fier d’etre Bu😉rkinabe en ces moments. Chaque pas sur nos pavés, nos goudrons , vous permetrons de savoir que nous tenons, tenons, tenons...KOULOUBA.

  • Triste nouvelle, bilan très très lourd. Ma compassion et ma solidarité aux familles des victimes.
    Il est temps que nos autorités " prennent cette zone en mains", les attaques sont trop fréquentes. Avant j’hésitais à attribuer ces attaques à ces voyous qui prétendent agir au nom d’Allah, car ces attaques pouvaient être le fait des coupeurs de route ou de braconniers, mais une mine artisanale placée sur une route ? Ça c’est leur marque déposée.
    Comment ont- ils fait pour " infester" cette zone, qui est assez éloignée de leur zone d’intervention habituelle ? Il faut donc redéployer nos FDS, car il y a deux fronts sinon trois fronts. Le Nord, l’ouest ( Nouna),et l’Est.
    Après on va dire que les écoutes téléphoniques étaient un montage ?

  • Que les âmes des disparus reposent en paix !
    Je suis deçu une fois de plus en apprenant que mon Faso a été attaqué...

  • La lutte contre le terrorisme est rude, sera plus rude parce qu’il est devenu depuis un certain temps mouvant, mais, ce qui est sûr, le BURKINA FASO de nos aïeuls gagnera la bataille.
    De ce fait, je présente mes condoléances à toutes les familles éplorées et je prie Dieu et les mânes de nos ancêtres d’accorder un repos paisible à nos vaillants combattants.
    A l’armée et aux autorités, tous mes soutiens et encouragements.

  • Toutes mes condoléances à nos vaillants gendarmes morts les armes à mains. Voilà des situations tristes et nos politiciens passent leur temps à fragiliser les moyens financiers de notre pays. Vraiment je suis attristé.

  • Si ces quelques idées pour avoir travailler dans la zone peuvent être utiles à nos frères FDS tant mieux. Je vous suggère de travailler avec les braconniers notoires connus dans la zone et de surveiller le marché de Namounou. L’attentat a été très meurtrier, ne faites pas de prisonniers. Ils vous faudra aussi surveiller le carrefour séparant la voie qui quitte le parc où, il y a la route de Tambaga et celle de Namounou. Encore plus, la route de Tansaga allant vers le village de Kimalga collé à la foret. Il faut des commandos aussi férus que les braconniers. Je suis certains que vous publierez bientôt des noms d’assassins terroristes et de leurs complices qui seront recherchés. irrésistiblement triste avec vous.

    • Internaute warzat, pourquoi ne vous rendriez pas vers les FDS pour leur parler et leur donner vos topos de façon discrète ? Je sais que vous pourriez aider beaucoup.

  • je suggère franchement que la police et la gendarmerie se recentrent sur le régalien et laisser le privé au privé. Franchement disperser les forces devient trop risqué pour les pandores.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.