Coopération : bientôt la réouverture de l’ambassade de l’Inde au Burkina

LEFASO.NET | Par Moussa Diallo

Publié le jeudi 12 juillet 2018

Coopération : bientôt la réouverture de l’ambassade de l’Inde au Burkina

La 4e session de la coopération mixte entre le Burkina Faso et la République de l’Inde s’est tenue le 12 juillet 2018, à Ouagadougou. Ce fut l’occasion d’examiner plusieurs projets et accords de coopération, notamment dans les domaines de l’énergie, du transport, du logement, de l’éducation. Aussi, les deux parties ont échangé sur la réouverture prochaine de l’ambassade de l’Inde au Burkina. Ce sont les ministres des Affaires étrangères des deux pays (Alpha Barry et Mobashar Jawed Akbar) qui ont présidé les travaux.

Attendue depuis plusieurs années, la 4e session de la commission mixte de coopération Burkina Faso-République de l’Inde a enfin eu lieu, ce 12 juillet, à Ouagadougou. Cette rencontre a permis aux deux parties d’échanger sur l’état de leur coopération, d’examiner des projets en cours et de discuter des perspectives en vue du renforcement des liens historiques de coopération. « Le Burkina Faso et l’Inde entretiennent d’excellentes relations au bénéficie des populations dans les domaines politique, diplomatique et en matière de coopération au développement », a rappelé Alpha Barry, le ministre burkinabè des Affaires étrangères.

Le patron de la diplomatie burkinabè n’a pas manqué de citer un certain nombre de projets examinés. Il s’agit, entre autres, du projet sur les logements sociaux, l’acquisition de bus au profit des étudiants et à la population des villes comme Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.
En effet, dans le cadre de cette coopération, ce sont 135 bus qui ont déjà été réceptionnés et une centaine d’autres devraient arriver d’ici à la fin de l’année. Aux projets suscités, s’ajoutent des projets d’énergie solaire. « La coopération avec l’Inde, c’est sur des projets de taille moyenne mais très concrets et très utiles avec un impact très important pour les populations. C’est ça l’avantage de cette coopération », a confié Alpha Barry.

Par ailleurs, le ministre des affaires étrangères de l’Inde avait annoncé, suite à l’entretien avec le président du Faso, la réouverture prochaine de l’ambassade de l’Inde à Ouagadougou. Elle avait été fermée en 2002. Autre annonce faite par le diplomate indien, c’est l’octroi d’une cinquantaine de bourses universitaires et de formation à des étudiants burkinabè. « C’est une coopération qui repart », s’est réjoui Alpha Barry.

Une journée durant, diplomates burkinabè et indiens ont examiné les voies et moyens pour renforcer la coopération entre les deux pays et défini de nouvelles orientations. « Cette coopération portera sur plusieurs domaines dont l’énergie, les logements, la sécurité. Nous allons également voir comment on peut renforcer la coopération dans le domaine technologique.
Ces technologies permettront aux jeunes, de trouver de l’emploi et d’améliorer leur situation. Nous allons voir également comment renforcer la collaboration dans d’autres domaines. Toutes ces initiatives constituent la preuve des bonnes relations entre les deux pays », a souligné Mobashar Jawed Akbar, le ministre indien des Affaires étrangères.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.