Société : Grande croisade internationale sur la démystification de la magie à Ouagadougou

LEFASO.NET | Par Dimitri OUEDRAOGO

Publié le lundi 9 juillet 2018

Société : Grande croisade internationale sur la démystification de la magie à Ouagadougou

L’Association Africa magie moderne et l’Association des détenteurs des savoirs occultes ont organisé, ce dimanche 8 juillet 2018 au palais des sports de Ouaga 2000, une grande croisade sur la démystification et une formation sur le traitement des maladies incurables. C’est le professeur Babou Niang, « maître suprême de la magie africaine », qui a animé la croisade. C’était en présence des autorités politiques et coutumières dont le président du Conseil constitutionnel et le Larlé Naaba.

« La volonté de démystifier la magie est motivée par le souci d’arrêter l’imposture, l’arnaque et l’escroquerie des concitoyens. Il s’agit aussi de préserver ce qu’il y a de plus cher pour notre continent : le savoir. » C’est l’objectif poursuivi par le professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine, et ses disciples. Ce dimanche 8 juillet 2018, il a organisé une croisade sur la magie. Pour lui, c’est l’ignorance qui conduit certaines personnes à se faire arnaquer par de faux marabouts. C’est pourquoi il a entrepris de dévoiler le manège de ces vendeurs d’illusions.

Il existe quatre types de magie, selon le professeur Niang. Il y a d’abord la magie blanche. Ce type de magie est pratiqué par des escrocs. C’est un jeu basé sur la rapidité. Il a pris l’exemple de « faux types » qui demandent à leurs cibles de montrer leur paume. Ils leur demandent de cracher dans la paume de leur main. Après, il lui demande de retourner leur paume et ils aperçoivent le crachat. En réalité, c’est l’individu dit sorcier qui, par la rapidité, pose son propre crachat sur le revers de la paume de la personne.

Ensuite, il y a la magie blanche. Elle est basée sur la télépathie. En troisième position, le professeur a cité la magie noire. Elle est pratiquée, selon lui, par de faux marabouts, des sorciers et des assassins. Il a pris l’exemple des personnes qui prétendent multiplier l’argent. « Ces personnes détiennent le pouvoir du caméléon. Seulement, ces billets deviennent par la suite de la paperasse », révèle-t-il. Sur place, le professeur a multiplié des billets de 5000 et de 10 000 F CFA. Mais tous les billets issus de la multiplication ont le même numéro de série que le billet original.

Enfin, il y a la magie rouge. Elle est propre à l’Afrique, selon le Pr Niang. Cette magie est basée sur le savoir occulte provenant des plantes et des animaux. Ces plantes ont des remèdes contre toutes les maladies dont le cancer et les fractures. Il a cité le nénuphar comme un puissant remède contre l’empoisonnement et bien d’autres maladies.

Ces connaissances, il dit les avoir acquises dans ses recherches et ses études à l’Institut des 77 secrets de la magie noire de Bombay en Inde. Sur place, un opérateur économique a payé une bague protectrice et porte-bonheur pour le Larlé Naaba. Ce dernier a tendu son doigt et la bague est apparue. Foi du professeur Niang, ladite bague provient du Taj Mahal en Inde.Elle a une durée de vie de douze ans. Après, la bague rejoint l’inde.

Le professeur a également promis de chasser les démons du siège du Fespaco où certaines personnes estiment qu’il y a des esprits maléfiques. Le professeur appelle de tous ses vœux les Africains à revenir à leurs valeurs et à leurs sciences. C’est, selon lui, la seule façon de se développer.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • J’ai bien aimé sa dernière phrase :
    Le professeur appelle de tous ses vœux les Africains à revenir à leurs valeurs et à leurs sciences. C’est, selon lui, la seule façon de se développer.

    A bon entendeur,VIVEMENT que nous nous réveillons...Peace

  • Vivement que ce monsieur parte dormir quelques nuits au FESPACO et on verra bien son courage.

  • Écoutez à quand donc le siècle des lumières africains ? La magie n’a jamais créé de la prospérité. Apprenons à nos enfants les sciences exactes.C. à.d 1+1=2.Autrement dit ni l’Inde ni la Chine ont atteint l’autosuffisance alimentaire grâce au taj mahal ni les temples bouddhistes.En fin,je ne vois pas l’utilité de la magie noire en cancérologie à l’hôpital Yalgado.Un oncologue,des médicaments anti-cancéreux ,de la chimiothérapie...Oui.D’ailleurs, l’espérance de vie n’a grimpé qu’avec l’arrivée des sciences dites exactes sinon que quand nous étions immergés dans les sciences occultes jusqu’à la moitié du 20e siècle l’espérance de vie était de 40 ans !

  • @Afro-pessimiste,ne te laisse pas séduire par des phrases creuses.Il est évident que le prof tente d’opposer tradition et progrès scientifique.Puis,quelqu’un peut me dire en français facile c’est quoi les valeurs africaines ? Aujourd’hui les peuples se caractérisent par la créativité : start-up en info/electronics,biotechnologie,médecine,Banking...Tous ces promoteurs de la magie et des valeurs abstraites qui sont en partie responsable de nos difficultés sont à repousser.

  • Encore un charlatan, avec ce titre de "professeur" des charlatans ! Mais le pire c’est ça : "C’était en présence des autorités politiques et coutumières dont le président du Conseil constitutionnel et le Larlé Naaba." ! Tous veulent maintenir la population dans la crédulité pour mieux la manipuler : c’est ainsi que se poursuit la voie du sous-développement ! Quelle tristesse !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.