Élection délégué CSBE – Autriche : Irène Estelle Kpoda pour un nouveau cap

Publié le lundi 25 juin 2018

Élection délégué CSBE – Autriche : Irène Estelle Kpoda pour un nouveau cap

Les Burkinabè d’Autriche et des six autres pays de leur Juridiction ont désigné leur délégué qui siègera au Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur (CSBE). Leur choix s’est porté sur Irène Estelle Hochauer née Kpoda qui s’engage à œuvrer au changement et à la cohésion fraternelle. Le vote s’est déroulé le vendredi 22 juin 2018 dans les locaux de l’ambassade à Vienne.

À l’instar des compatriotes vivant dans les différents pays du monde où le Burkina Faso a établi des représentations diplomatiques, les Burkinabè d’Autriche ont élu leur porte-parole au sein du Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur (CSBE). Il s’agit de Irène Estelle Kpoda.

Dans la juridiction de Vienne, les compatriotes ne se sont pas bousculés pour briguer le poste de délégué du CSBE. Beaucoup ont indiqué soutenir la candidature de madame Hochauer qui, finalement a été la seule candidate en lice. À la fin des opérations qui se sont déroulées de 9h à 18h, elle a été déclarée élue par le président de l’unique bureau de vote de la juridiction, Sanibé Faho. Selon Saïdou Zongo, représentant permanent adjoint et président du comité d’organisation mis en place par SEM Dieudonné Kéré, les élections se sont bien déroulées. En attendant la confirmation des résultats par le ministre en charge des Burkinabè de l’extérieur, Irène Estelle a été félicitée par l’ambassadeur Kéré.

JPEG - 47.8 ko
L’on procède ici au dépouillement sous l’oeil vigilant du président du bureau de vote à gauche.

La nouvelle déléguée, dans sa note de candidature, s’était engagée à représenter de manière efficace ses frères et sœurs d’Autriche et des autres pays de la juridiction auprès des instances et institutions nationales. Elle avait aussi pris l’engagement d’œuvrer à la défense de leurs droits et à l’instauration « d’un climat de confiance, de fraternité et de patriotisme ».

Diplômée de l’Institut supérieur du tourisme de Tanger au Maroc et de l’Institut international du tourisme de Salzburg en Autriche, Irène Estelle est manager de conférences et de projets à l’Institut viennois pour le dialogue et la coopération. Très active au sein de l’Association des ressortissants burkinabè en Autriche (ARBA), elle l’est également dans l’association Barka Barka qu’elle dirige. Cette association travaille essentiellement dans les domaines de l’éducation et de la santé au bénéfice des populations burkinabè.

JPEG - 55.4 ko
Irène Estelle accomplissant son vote

La nouvelle déléguée CSBE, très engagée dans la cause de la femme africaine et des jeunes, ne manque pas l’occasion d’exprimer ses convictions dans des plateformes de discussion aussi bien en Autriche que dans divers pays à travers le monde.
Enfin, Irène Estelle Hochauer/ Kpoda a tâté le journalisme en tant que freelance à TV-Radio Africa où elle traitait de questions politiques, culturelles et sociales relatives aux communautés africaines vivant en Autriche.
Bon vent à la nouvelle déléguée !

Simon YAMEOGO

Messages

  • L’Ex-MENA nage mais on voit son dos ! RMCK doit savoir que ce monsieur ne fera jamais un bon ambassadeur ni en Autriche ni ailleurs. Le président RMCK ne doit pas commettre la faute de se laisser prendre à son jeu !

  • Félicitations Irène. Dieu t accompagne ds y’a noble mission.
    Tjrs battante et disponible.

  • Félicitations grande sœur Irène. je suis très admiratif de ton courage.
    Félicitations pour ton élection !

  • Tous mes encouragement à madame Estelle Kpoda pour son élection a ce poste de délégué du CSBE qui est du volontariat mais exige du sérieux et de la disponibilité, surtout des moyens pour mieux apporter à la diaspora Burkinabé en Autriche les fruits de leur racine qui est le CSBE dans leur patrie : Et aussi apporter la contribution de la diaspora a leur pays par le CSBE, comme je l’ai fait à sa création en 1993 en tant que délégué d’Allemagne, l’Autriche, Luxembourg, la Suisse avec le feu Wandaogo Henri. Encore une fois madame Estelle Kpoda, Bravo et Bonne chance pour la suite.
    Sibiri Georges kaboré.

  • C’est bien de voir que les fonctions de représentations sont de plus en plus assumées par des gens bien qualifiés, dynamiques et motivés. Bon courage à toi vaillant combattant. Quand les gouvernants se rendront compte qu’en face ce n’est pas maïs, notre pays ne s’en sortira que mieux. Bon vent Irène Stars

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.