Trio gagnant du Championnat national D1 : ASFB, RCK et Majestic

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima

Publié le lundi 11 juin 2018

Trio gagnant du Championnat national D1 : ASFB, RCK et Majestic

Le trio gagnant du championnat national de première division saison 2017-2018 est connu depuis ce dimanche 10 juin 2018. L’ASFB occupe la première place, suivie du RCK et du Majestic. L’EFO, qui avait tant espéré être sur le podium, termine à la sixième place. Une désillusion pour les Bleu et blanc.

Depuis la 28e journée, le championnat national avait désigné son vainqueur. L’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso s’étaient octroyé le titre. La grande énigme restait les autres occupants du podium. Plusieurs clubs étaient en course pour la deuxième et la troisième place.
Le Rail club du Kadiogo avec 49 points, l’Etoile filante de Ouagadougou et le Majestic avec 48 points se disputaient les places restantes. La dernière journée était alors décisive pour départager ces clubs.

Le RCK a bavé

Pour l’occasion, le RCK était opposé à l’AS Police. Un ancien client qui a toujours fait souffrir les Faucons. Dans la cuvette du terrain d’entrainement de l’Union sportive des forces armées, l’empoignade était de taille. Les policiers, visiblement déterminés à administrer la cinglante et douloureuse défaite de la saison aux cheminots, ont vite fait de prendre les choses en main. Bien en place, ils endiguent les assauts du RCK et parviennent même à porter le danger dans le camp adverse. Mais ils manquent de succès.

Réveillés par le rappel du coach Kamou Malo, les faucons s’offrent aussi leur quart d’heure de gloire. Mais rien de particulier. A la mi-temps, Kamou Malo tient un langage de vérité à ses poulains. « Je sais qu’il y a des jours sans. Mais de grâce, ça ne doit pas et ça ne peut pas être aujourd’hui. Non. Réveillez-vous », leur lance-t-il.

Seulement, son cri de cœur sera plus entendu par les policiers que ses propres poulains. Ainsi, à la 75e minute, la balle frappe la main d’un défenseur de l’AS Police dans la surface de réparation. La décision du juge de la partie est sans équivoque. Le point de pénalty. Hermann Sawadogo se saisit du cuir mais le portier de l’As Police arrête son tir. Une chance gâchée pour un match aussi crucial.

Le jeu reprend. Les policiers mettent de nouveau le pied sur la balle. Les cheminots sont désemparés. Seulement Roméo Boni, dans un très mauvais soir, ne participe pas assez au jeu. Et à la 89e minute, les dieux étant avec les Faucons leur offrent un deuxième pénalty.
En effet, sur un centre de la droite, Roméo Boni, manque la balle de la tête et prend la mauvaise option de la jouer de la main dans sa propre surface de réparation. L’arbitre indique à nouveau le point de penalty. Hermann Sawadogo se saisit encore du ballon et le met cette fois au fond des filets. RCK 1-0 AS Police.

Sur d’autres terrains, l’EFO était menée par l’AS Sonabel par deux buts à un alors que les Stellistes avaient ouvert le score, Majestic avait déjà assené deux buts à l’ASFA-Yennenga. Une douche froide pour les joueurs de l’EFO qui comptaient sur les 10 millions de la deuxième place pour éponger une partie des quatre mois d’arriérés de salaires. La fin de saison est vraiment douloureuse pour les Stellistes. Pendant ce temps, le RCK et le Majestic se frottent les mains.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.
net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.