Journée mondiale de l’hygiène des mains : La prévention de l’état septique au cœur de la commémoration

LEFASO.NET | Justine BONKOUNGOU

Publié le jeudi 17 mai 2018

Journée mondiale de l’hygiène des mains : La prévention de l’état septique au cœur de la commémoration

Le Centre hospitalier pédiatrique Charles-de-Gaulle a accueilli, ce jeudi 17 mai 2018, la commémoration de la Journée mondiale de l’hygiène des mains, sous le thème : « C’est entre vos mains, prévenez l’état septique lié aux soins ». Une commémoration organisée par la Direction générale de l’offre des soins du ministère de la Santé.

Au Burkina Faso, selon l’analyse de la situation de la qualité des soins intégrés centrés sur les personnes et la sécurité des patients, validée en février 2018, 89,42% des professionnels de la santé ne pratiquent pas convenablement l’hygiène des mains. Alors que le manque d’hygiène des mains constitue l’un des principaux modes de transmission des infections aussi bien aux patients qu’au personnel soignant lui-même, souligne le Dr Félicité Nana, directrice de la qualité des soins et de la sécurité des patients. Une situation qui relève de l’insuffisance de compréhension de l’importance et de la pertinence de l’hygiène des mains dans la pratique quotidienne des soins de santé. C’est donc pour prévenir les infections associées aux soins que l’Organisation mondiale de la santé a fait de l’hygiène des mains une mesure de prévention de base en initiant, depuis 2005, une campagne mondiale.

La commémoration de cette campagne sur l’hygiène des mains est l’occasion pour les autorités sanitaires du Burkina Faso de sensibiliser et d’engager les acteurs de la santé, les tradithérapeutes et les usagers à mettre en pratique l’hygiène des mains dans les structures sanitaires. Ce qui réduira l’ampleur des infections liées aux soins.

Le Dr Lassané Bangagné, représentant le ministre de la Santé à la cérémonie, a ainsi invité les professionnels de la santé à respecter les cinq moments de l’hygiène des mains. Ces cinq moments sont : se laver les mains avant de toucher le malade ; se laver les mains après avoir touché le malade ; pratiquer l’hygiène des mains avant de faire un geste aseptique (geste ayant un risque d’infection) ; se laver les mains après avoir été en contact avec les liquides biologiques du patient ; après avoir été en contact avec l’environnement du malade, pratiquer également l’hygiène des mains.

Le représentant du ministre a aussi appelé les responsables d’hôpitaux à inscrire l’hygiène des mains comme indicateur de qualité dans leur structure et les a encouragés à continuer à sensibiliser les acteurs intervenant dans les hôpitaux afin que l’hygiène des mains entre dans les habitudes du personnel soignant.

Les tradithérapeutes présents à la cérémonie de commémoration ont, pour leur part, reconnu l’importance du lavage des mains et ont promis de relayer l’information aux membres des différentes associations de tradithérapeutes, afin qu’ils intègrent cette hygiène dans leurs habitudes.

A l’occasion de cette commémoration, une démonstration de lavage des mains a été faite au profit des participants.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Messages

  • 1) Moi, je trouve pharamineusement dommage qu’une question comme l’hygiène des mains fasse l’objet d’une "journeeisation" mondiale à l’adresse des gens comme les professionels de la Santé. C’est dommage. L’hygiène des mains fait partie integrante de la vocation de ces gens et c’est dommage qu’il en est qui bafouent cette mesure d’hygiène.
    2) Il faudra etendre cette sensibilisation aux laboratoires d’analyse ou certains jonglent pour faire des economies de gants aux detriment de la Securité Sanitaire des patients.
    Ceux qui meritent une telle journée, c’est même les vendeurs de poulets rotis, les restaurants, les boulangeries et que sais-je encore ...
    3) Une fois de plus, la preuve que nous sommes des neuro-esclaves, une meute d’individus sur terre qui ne savent pas reflechir par eux-même si ce n’est par l’intermediaire des institutions specialisés des Nations Unies et autres...
    4) Je comprends maintenant pourquoi la delinquance routière generalisées de l’illettré à l’intellectuel, des sans diplomes aux PhD-éens. Oui il faudra une journée mondiale de la courteoisie routière pour que certains salauds et imbeciles irreverencieux vis-à-vis de la vie d’autrui apprennent à ralentir pour laisser passer son prochain dans le besoin de traverser.
    A bas Dieu, ce fan de tous les plaisirs qui ne vit que là où il n’ y a que du plaisir..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.