Produits forestiers non-ligneux : Le Burkina abrite le 1er forum régional sur le partage des acquis

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN

Publié le jeudi 17 mai 2018

Produits forestiers non-ligneux : Le Burkina abrite le 1er forum régional sur le partage des acquis

Les 15 et 16 mai 2018, Ouagadougou a abrité la 1re édition du forum régional sur les Produits forestiers non-ligneux (PFNL). Une initiative de l’Institut du Sahel (INSAH) du Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), qui a permis aux participants de réfléchir sur le thème : « Valorisation des PNFL à haute valeur nutritive pour une meilleure diversité alimentaire ».

Le 1er forum régional sur le partage des acquis et la validation des productions sur les Produits forestiers non-ligneux (PFNL) a refermé ses portes dans la soirée du mercredi 16 mai 2018 à Ouagadougou. Débutée la veille, cette rencontre avait deux espaces : un espace technique et scientifique pour le partage et la validation des documents produits et une foire culinaire pour valoriser les mets élaborés à base de PFNL. Ce second volet a permis de récompenser les talents culinaires de trois transformatrices. Grâce à son couscous de néré, Fatoumata Sory du Burkina a eu le troisième prix. Le second prix est revenu à Sira Fofana du Sénégal avec son huile de baobab et le premier prix a été remporté par Kadi Traoré du Mali avec son confit de jujube. Promotrice de l’Etablissement Kadi Traoré (EKT) dans son pays, la lauréate a expliqué que c’est dans le souci de conserver ce fruit pour que l’on puisse le manger à tout moment qu’elle a utilisé un procédé et c’est ce qui lui a valu ce premier prix.

37 espèces de PFNL

JPEG - 55.4 ko
Kadi Traoré du Mali a remporté le 1er prix

Pour le coordonnateur du Programme régional d’appui accès aux marchés au CILSS, Dr Sibiri Jean Ouédraogo, en plus de la foire qui a permis de voir une diversité de produits transformés ou à l’état brut, ces 48 heures ont permis de valider les études et synthèses qui ont été menées. Un des aspects a concerné l’information disponible sur les PFNL, par rapport à une thématique précise, celle de leur valeur nutritive. « Un rapport a fait ressortir 37 espèces pourvoyeuses de produits forestiers non-ligneux. Et on a 80 produits issus de ces 37 espèces qui ont été décrits surtout par rapport à leur qualité nutritionnelle », a-t-il indiqué.

JPEG - 60 ko
Les officiels

Comme pour illustrer ses propos, il a pris l’exemple de l’« acacia macrostachya » appelé « zamné » en mooré, qui a une grande valeur nutritionnelle. En effet, il a expliqué que 100 grammes de ce produit consommés, apportent plus de trois fois le besoin en fer d’une fille en période de menstruation. Ce document décrivant tous ces aspects a été validé par les représentants pays du Programme régional de renforcement des capacités résilientes, les chercheurs venus des quatre pays (Mali, Niger Sénégal et Burkina) et par les participants spécialistes qui étaient des personnes ressources.

JPEG - 91.2 ko
Une vue des participants

Le coordonnateur du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle récurrente au Sahel (P2RS), Félix Compaoré, quant à lui, a félicité les participants pour leur investissement dans la réussite de cette 1re édition du forum régional. Il a pris l’engagement de transmettre à qui de droit les recommandations issues de ce forum. « Je retiens particulièrement la recommandation par rapport à ce qu’il faut faire pour capitaliser tout ce riche potentiel de nos produits forestiers non-ligneux. Nous les avons capitalisés, pas pour garder dans nos tiroirs, mais pour les diffuser et nous permettre en fin de compte d’assurer leur promotion », a-t-il souligné.

Dans son mot de clôture, le directeur général de l’Institut du Sahel, Dr Mohamed Ebbe, a précisé que la maîtrise de la transformation des PFNL pour qu’ils puissent devenir des aliments ou des compléments alimentaires pour les populations, est un créneau très important pour les pays sahéliens. Il a également félicité les chercheurs, les transformatrices et les autres acteurs d’avoir fait œuvre utile en participant à ce forum.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.