Fonds d’Intervention pour l’Environnement : lancement de l’appel à projets pada/redd+

COMMUNIQUE

Publié le mercredi 16 mai 2018

Fonds d’Intervention pour l’Environnement : lancement de l’appel à projets pada/redd+

Les acteurs de la filière anacarde sont informés du lancement par le Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) en collaboration avec le Réseau des Caisses Populaires du Burkina (RCPB), d’un appel à sous-projets dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui au développement de l’anacarde dans le Bassin de la Comoé pour la REDD+ (PADA/REDD+).

Financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Etat burkinabè, le PADA/REDD+ vise à contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural et à l’augmentation de la capacité de séquestration de carbone. Il s’articule autour de trois (03) composantes que sont : (i) Appui à la production et à la séquestration du carbone, (ii) Développement de la chaîne de valeur Anacardes et (iii) Gestion du projet.

L’appel à projets permettra la mise en œuvre de la composante « Appui à la production et à la séquestration du carbone » qui comprend quatre (04) sous-composantes :

1. Appui à la mise en place de nouvelles plantations d’anacardes (par subvention) ;

2. Appui aux investissements productifs (par crédit à moyen terme) ;

3. Appui à la production de plants (par crédit à court-terme revolving : fonds de roulement) ;

4. Appui à l’entretien de plantations existantes (par crédit à court-terme revolving : fonds de roulement).

Sont concernées par cet appel, les organisations professionnelles de la filière anacarde intervenant dans le Bassin de la Comoé rassemblant trois (03) régions administratives du Burkina Faso que sont les Cascades, les Hauts-Bassins et le Sud-Ouest.

Les acteurs éligibles sont précisément les organisations de la société civile (associations, ONG) et les acteurs du secteur privé (groupements, coopératives, sociétés). Les unions de groupements, d’associations ou de coopératives sont éligibles au même titre que leurs membres. Les promoteurs individuels ne sont pas éligibles à l’appel à projets.

Les promoteurs intéressés sont invités à consulter nécessairement les documents de l’appel (Lignes directrices, Canevas de montage de projet) sur le site internet du Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique (www.environnement.gov.bf) et des organisations partenaires.

Les projets seront reçus jusqu’au Vendredi 25 juin 2018 à 15 h 00 au niveau des directions régionales de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique à Bobo-Dioulasso, à Banfora et à Gaoua.

NB :

-  Aucune disposition ne sera prise par les centres de réception pour la gestion des envois par voie postale.
-  Chaque demandeur doit préciser clairement la sous-composante dans laquelle il postule.
-  Un promoteur peut soumettre un (01) projet dans chaque sous-composante ouverte pour l’appel.
-  Aucun dossier déposé ne pourra être retiré.
-  Les frais éventuels de montage du projet ne sont pas pris en charge par l’appel à projets.

Le Directeur Général

Wango Fidèle YAMEOGO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.