Parti pour la renaissance nationale (PAREN) : 30 militants ont démissionné

Publié le lundi 14 mai 2018

Parti pour la renaissance nationale (PAREN) : 30 militants ont démissionné

Dans cette correspondance qui nous est parvenue, le Parti pour la renaissance nationale (PAREN) annonce la démission de 30 de ses membres. Lisez !

DEMISSION DES RESPONSABLES DU PARTI DE LA RENAISSANCE NATIONALE (PAREN)

Les responsables dont les noms suivent annoncent leur démission du PAREN à compter du 1er février 2018

 

 

 

NOM

 

PRENOM

 

FONCTION

01

BAILOU

G. Raymond

Secrétaire Général

02

GNEGNE/ILBOUDO

Adjara

Trésorier Général

03

SISSOKO

Amadou

Trésorier Général Adjoint

04

BAYOULOU

Zakaria

Secrétaire chargé des Relations extérieures

05

BOUDA

Albert

Secrétaire à l’organisation, à la planification et aux affaires culturelles

06

SANE

Ousmane

Secrétaire adjoint à l’organisation, à la planification et aux affaires culturelles

07

OUEDRAOGO

Luc

Secrétaire  aux questions électorales et juridiques

08

KINDO

Inoussa

Secrétaire Adjoint aux questions électorales et juridiques

09

YAMEOGO

Antoinette

Secrétaire chargé des questions féminines

10

OUEDRAOGO

Adama

Secrétaire adjoint à la jeunesse

11

KIRAKOYA

Awa

Secrétaire à l’information, à la mobilisation et à la solidarité

12

SAWADOGO

Yaya

Secrétaire à la Communication

13

KOUROUMA

Kadiatou

Secrétaire adjointe à la Communication

14

YONLI

Diassebedi

Secrétaire chargé des questions associatives

15

TARPILGA

Edouard

Secrétaire chargé du secteur informel

16

KABORE

Issa

Secrétaire   adjoint chargé des anciens

17

KINDO

Inoussa

Président de la Cellule Estudiantine

18

SIMBORO

Elie

Chef Région Boucle Mouhoun

19

BARRO

Alidou

Chef Région Cascade

20

BADINI/YARO

Germaine

Chef Région Centre

21

DIALLO

Djibril

Chef Région Centre Est

22

ILBOUDO

Odile

Chef Région Centre Nord

23

YAMEOGO

Antoinette

Chef Région Centre Ouest

24

NANA

Amadou

Chef Région Centre Sud

25

LANKOANDE

Juste

Chef Région Est

26

YODA

Seydou

Chef Province Houet

27

DRAME

Djénéba

Chef Région Nord

28

DOUDOULGOU

Salif

Chef Région Plateau Central

29

MAIGA

Hama

Chef Région Sahel

30

YOUL

Yegare

Chef Région Sud Ouest

 

Pour les démissionnaires
BAILOU Raymond

Messages

  • Militants de quel PAREN ?? Celui de Bado ou de Tahirou Barry ? Démission au profit de quel parti politique ?

    • De tous ceux là aucun ne figure dans le bureau issu du dernier congrès. Je ne suis pas PAREN mais c’est du n’importe quoi. Voici le vrai bureau du PAREN :
      Président : Michel Béré
      1er Vice-président : Yacouba Sawadogo
      2ème Vice-président : Ismaël Sana
      Secrétaire général : Maurice Zongo
      Secrétaire général adjoint : Lassané Ouédraogo
      Trésorière générale : Mme Assèta Wangré / Naré.
      Trésorière générale adjointe : Angelle Nion
      Secrétaire chargé de l’organisation et de la mobilisation : Moussa Konfé
      Secrétaire adjoint chargé de l’organisation et de la mobilisation : Adamas Ouédraogo
      Secrétaire chargé de la communication, porte-parole du parti : Kossé Gnagré
      Secrétaire adjoint chargé de la communication, porte-parole du parti : Ousséni Samaké
      Secrétaire chargé des relations extérieures : Halidou Rouamba
      Secrétaire adjoint chargé des relations extérieures : Jean Gorbert Traoré
      Secrétaire chargé des questions politiques, juridiques et de la formation : Ange Louis Paré
      Secrétaire adjoint chargé des questions politiques, juridiques et de la formation : Julius Sékoné
      Secrétaire chargé des questions électorales : Sékou Diarra
      Secrétaire adjoint chargé des questions électorales : Gaoussou Sory
      Secrétaire chargé des organisations spécifiques : Jacob Zongo
      Secrétaire adjoint des organisations spécifiques : Daniel B Bénao
      Secrétaire chargé des anciens : Mahamoudou Bambara
      Secrétaire adjoint chargé des anciens : Madi Ouédraogo
      Secrétaire chargé des questions féminines : Odette Sanou
      Secrétaire adjoint chargé des questions féminines : Béatrice Béré
      Secrétaire chargé de la culture et de la solidarité : Siaka Sia
      Secrétaire adjoint chargé de la culture et de la solidarité : Drissa Sangara
      Secrétaire chargé de la mise en œuvre de l’actionnariat populaire : Robert Béré
      Secrétaire adjoint chargé de la mise en œuvre de l’actionnariat populaire : Marcel Yaméogo
      Secrétaire chargé des questions sécuritaires : Vincent K Sandwidi
      Secrétaire adjoint chargé des questions sécuritaires : Urbain Kyelem
      Secrétaire chargé de la jeunesse : Juvenal L. Somé
      Secrétaire Adjoint chargé de la jeunesse : Lassina Ouattara

  • Bien fait pour BADO et le PARENT, je l’avais prédis c’est la fin. BADO s’est fait avoir par les incapables et égoïstes des soit disant anciens militants. Vive BARRY et ses militants dynamiques et combattants. Allons pour 2020....

    • Pourquoi les militants de Barry démissionnent et lui non ? Il y a des intérêts en jeux !!!!!!!!!!! C’est la politique de l’autruche !

  • Voilà un parti qui ne reste que son président, son fondateur, son ministre et ses députés. C’est la preuve que la dureté n’est pas bonne. Bado, on nous a appris depuis l’enfance que les vieux son sages. A dieu PAREN

  • Déjà, ça ne fait pas 30, mais plutôt 29 personnes. Mme Yaméogo Antoinette a été comptée 02 fois dans votre liste (au No9 en tant que Secrétaire chargée des questions féminines et au No23 en tant que Chef Région Centre Ouest). A moins que ce ne soit 02 personnes différentes, auquel cas, toutes mes excuses.

  • Le problème des partis politiques au Faso, est qu’on chasse un pretendu dictateur Blaise et on garde et entretien des véritables dictateurs de plus de 30 ans de pouvoir sans partage. Sans eux le parti ne doit pas vivre. Alors les dictateurs qui pronent la démocratie sans la vouloir sont de ceux là qui déroutent le peuple de son propre et bon chemin en se faisant passer pour des bergers divins. Mais le Dieu d’un peuple n’est pas le dieu d’un politicien, alors
    Ce n’est que le début du declin qui ne dit pas son nom si les Dictateurs-fondateurs, ou les Boxeurs politiques, qui sont toujours les seuls à tenir la raison ne prennent pas le taureau par ses cornes. Le BADO, comme d’autres, des années anterieures n’est plus celui du mpp dont les claires-dires sont totalement piratés aujourd’hui pour satisfaire un clan et non l’eveil sociale, culturel, économique et politique du pays des hommes intègres, proné par ce dernier qui faisait de l’Homme un imbatable defenseur du bas peuple exploité impunement. Ahhhhh....l’argent, quand tu nous tient...! je passais oooooooo....!

  • Quel honte ! quel nomadisme politique ! La gourmandise va nous tuer au Burkina Faso. On démissionne parce qu’on ne trouve pas son compte dans un parti. La politique, c’est du bon boulot dè ! Allez-y vous vendre avec d’autres partis pour remplir vos poches.

  • Finalement c’est Bado qui est en train de sortir par la grande porte. Du jamais vu des démissions d’une telle ampleur dans un parti.Le plus grand gagnant n’est-il pas Tahirou Barry qui a de l’avenir. C’est certes un fin politicien, mais c’est un visionnaire qui a la carrure d’un homme d’état. Il faudra compter avec lui vu son âge. L’avenir nous le dira

  • Ceci est-il une mutinerie ou un exode ? Que le dernier a quitter la piece n’oublie pas d’eteindre la lumiere.

  • Misère de misère, le pauvre Bado Laurent récolte ce qu il a semé comme parti : la saignée du bureau qui se vide de ses membres . On ne traite pas ses "parents"comme des moutons.

  • C’est du pipo. Au moment de votre adhésion au Parti vous n’avez pas informé l’opinion publique. Maintenant que vous n’avez pas de perspectives ou que vous avez été appâtés par je ne sais quel parti, vous fendez des communiqués. Sachez que militer dans un parti est un sacerdoce. Il faut se battre. Hélas !.

  • Il fallait s’y attendre. Le Professeur veut gérer le parti comme une SARL tout en nous faisant croire à une alternance au sein du Parti... de la poudre aux yeux.

  • Hopaoooooo d’après quelqu’un ! Un bon militant d’un parti politique doit savoir ce qu’il veut Ho mon peuple. En principe les Militants doivent payer leur Carte pour l’adhésion à leur Parti , donner des idées pour le progrès et l’innovation du Parti . Une surprise parti les gents crées les Parti pour prendre de l’argent du contribuables . Et si l’Etat cesse de donner l’argent aux partis Politiques et si les militants refusent les miettes qu’ont leur donnent pour aller voter ! que deviendront tous ces milles partis qui sillonnent dans le ciel Burkinabé.
    Il faut que le Peuple refuse le mensonge et la ruse des Politiciens. Regardons autour de Nous la ville de Ouagadougou n’a plus de ceinture verte tout est payé par ? que voulez 274200 Km² pour plus de 18000 000 d’habitants et selon la démographie de 2005 nous avons 48 Habitants pour 01 Km² et la c’est la désertification plus de la moitié de la Population coupe les arbres les herbes tout ici est à vendre l’augmentation de la pauvreté la migration vers les grandes villes et la surpopulations sur les sites minières la progression des Maladies etc .....

  • La raison est très simple, Laurent Bado est très hautain

    • Soyons sérieux, pour moi le PAREN n’a jamais été un parti politique. Ils n’ont pas de structuration sérieuse. Comment on peut écrire comme dénomination d’un poste chef de la region de. Tu ne peux savoir le faible niveau d’organisation du PAREN que si tu dois travailler avec eux au niveau décentralisé.

  • Et ça ce n’est que les militants d’abord. Les sympathisants et votants feront pour eux aux élections à venir.

  • Au moment de votre adhésion, vous ne nous avez pas informé. Pourquoi votre départ va nous intéresser ?. Ça fait pitié. Personnellement, je ne sais pas en quoi votre démission va intéresser l’opinion

    • Lass, il faut élever ton niveau. les résultats du congrès qui les mandatés ont été publiés en son temps avec la liste des membres du bureau à l’opinion.

  • Quelle militants de quel PAREN ?.
    Je vous informe que ce bureau n’existe plus depuis les années 1900’tchok. Le 30 juillet 2017ce bureau a été dissout suivi de la suspension de TAYIROU BARY du parti. Qu’ils arrêtent de vouloir de divertir les gens ; on se sait dans ce pays. Ils n’ont qu’à dire qu’ils sont plutôt frustrés oui . "yaa-sunri".

  • Il va moins faire le MALIN dorénavant ! Tout se paye ici bas.

  • Ils ont raison ! Quand j’ai vu que Bado a chasse le ministre de la culture pour le remplacer par Sango qui n’est même pas membre du parti sans en informer le Bureau Politique j’ai compris que le Paren allait eclater.

  • C’est vrai que vous êtes des militants du PAREN, mais les fonctions ne sont pas les vôtres. Vous ne faites plus partie du bureau il y’a bien longtemps. Vous le savez très bien. Ne nous prenez pas pour des nez percés.

  • CCAE
    (+226)70 60 70 30-76 17 01 98
    A
    Monsieur le Directeur général
    De Lefaso.net

    Objet : Invitation à une conférence de presse le mardi 15 mai 2018.

    Monsieur le Directeur,
    La marche mondiale contre Monsanto, Bayer et autres multinationales promotrices des OGM aura lieu cette année le 19 mai 2018 dans une cinquantaine de pays. Au Burkina Faso, cette journée sera organisée en différée par le Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie (CCAE) le samedi 2 juin 2018 par une marche-meeting à la place de la nation de Ouagadougou. Les velléités de retour du coton BT, l’expérimentation du niébé BT et les lâchers de moustique génétiquement modifiés sont autant de menaces qui planent sur le Burkina Faso. Le CCAE voudrait par son initiative interpeller les autorités et informer les Burkinabè sur le danger de ses OGM sur la santé humaine, animale et sur l’environnement.
    En prélude à cette journée, le Collectif invite votre organe à prendre part à la conférence de presse le mardi 15 mai 2018 à Napam Béogo sis à Gounghin à 09 heures.

    Dans l’espoir de vous compter parmi nous, veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mon profond respect.
    Pour le CCAE

    Pour la Coordination

    Blandine SANKARA

  • quel gâchis ; nomadisme politique
    UPC/RD ; demission à l’UNIR/PS ; au PAREN ; le grand parti de gauche se met -il en scelle ?

  • Bado est en train de tout perdre. Il se murmure même que l’opportuniste Sango est en train de migrer vers le MPP. Comme de toute façon il n’était plus membre du Paren, rien ne l’empêche d’aller sécher son linge là où brille le soleil. Il a utilisé Badou pour avoir son poste de ministre. une fois son objectif atteint, il va laisser Bado avec ses problèmes.

  • c’est 28 en non 30 car Kindo Inoussa (n°8 et 17) et Yaméogo Antoinette (n°9 et 23) sont compté 2 fois

    • c’est exactement 30 responsabilité. ce qui veut tu peux occuper deux responsabilité et démissionner dans l’une ou des deux responsabilités. dans le dernier il s’agit de démissionner dans une responsabilité et démissionner dans l’autre. donc c’est bien compté et ça fait 30demissions

  • Le coup fatal pour le paren du vieux bado. Cette saignée va coûter la mort du paren, un parti qui a failli par l,omnipotence et l,omniprésent de son fondateur.

  • ce parti doit être enterré. vivent les démissionnaires....

  • Même la trésorière à détaillé avec la caisse !!

  • Cette maniere de changer d’un parti a l’autre au cours d’un mandat devrait etre interdite par un article de la constitution elle meme et et des statues des partis politiques. Ke cest trop facile mais attendez la fin de la legislature au moins.

  • Qu,importe le nombre de démissionnaires. Même un, c’est pas bien,pour un parti de la mouvance surtout. Y a trop de partis en Afrique, nous devrions revoir nos copies. Bonne chance à tous.

  • De tous ceux là aucun ne figure dans le bureau issu du dernier congrès. Je ne suis pas PAREN mais c’est du n’importe quoi. Voici le vrai bureau du PAREN :
    Président : Michel Béré
    1er Vice-président : Yacouba Sawadogo
    2ème Vice-président : Ismaël Sana
    Secrétaire général : Maurice Zongo
    Secrétaire général adjoint : Lassané Ouédraogo
    Trésorière générale : Mme Assèta Wangré / Naré.
    Trésorière générale adjointe : Angelle Nion
    Secrétaire chargé de l’organisation et de la mobilisation : Moussa Konfé
    Secrétaire adjoint chargé de l’organisation et de la mobilisation : Adamas Ouédraogo
    Secrétaire chargé de la communication, porte-parole du parti : Kossé Gnagré
    Secrétaire adjoint chargé de la communication, porte-parole du parti : Ousséni Samaké
    Secrétaire chargé des relations extérieures : Halidou Rouamba
    Secrétaire adjoint chargé des relations extérieures : Jean Gorbert Traoré
    Secrétaire chargé des questions politiques, juridiques et de la formation : Ange Louis Paré
    Secrétaire adjoint chargé des questions politiques, juridiques et de la formation : Julius Sékoné
    Secrétaire chargé des questions électorales : Sékou Diarra
    Secrétaire adjoint chargé des questions électorales : Gaoussou Sory
    Secrétaire chargé des organisations spécifiques : Jacob Zongo
    Secrétaire adjoint des organisations spécifiques : Daniel B Bénao
    Secrétaire chargé des anciens : Mahamoudou Bambara
    Secrétaire adjoint chargé des anciens : Madi Ouédraogo
    Secrétaire chargé des questions féminines : Odette Sanou
    Secrétaire adjoint chargé des questions féminines : Béatrice Béré
    Secrétaire chargé de la culture et de la solidarité : Siaka Sia
    Secrétaire adjoint chargé de la culture et de la solidarité : Drissa Sangara
    Secrétaire chargé de la mise en œuvre de l’actionnariat populaire : Robert Béré
    Secrétaire adjoint chargé de la mise en œuvre de l’actionnariat populaire : Marcel Yaméogo
    Secrétaire chargé des questions sécuritaires : Vincent K Sandwidi
    Secrétaire adjoint chargé des questions sécuritaires : Urbain Kyelem
    Secrétaire chargé de la jeunesse : Juvenal L. Somé
    Secrétaire Adjoint chargé de la jeunesse : Lassina Ouattara

    • Exactement les mêmes mots que Kalos. Ce qui veut dire qu’il s’agit de la même personne. Stp assume toi au lieu de prendre les lecteurs de ce site pour des tarés. Si tu veux nous convaincre de quelque chose, vas y franchement.

  • Bado est en train de tout perdre ? Et le Burkina Faso est en train de tout gagner ? Tout se ramène à une personne. Pensons par moment au Burkina. Des hommes et des femmes bien formés se grillent tous les jours. Je pourrais faire une très longue liste . On pense que ce sont des individus qui perdent. C’est le Burkina Faso qui perd.

  • vraiment on ne comprend plus rien au Faso. quant on adhère à un parti politique on n’informe personne, quand ça chauffe on nous prend comme témoin. Moi je ne suis témoin de la démission de personne car je n’ai pas été témoin de votre engagement. Quand vous voulez aller à la table grasse pitié pour nos oreilles allez-y sans faire du bruit. Partage de gâteau quand tu nous tiens.

  • Mr BAILOU Raymond,

    Quand est-ce que ce bureau dont font partie les démissionnaires a été mis en place ? Est-ce celui elu au cours du dernier congrès qui a vu l’éviction de Tahirou Barry ? Le cas échéant, il faut convoquer un congrès extraordinaire pour renouveler le bureau en désignant des remplaçants aux démissionnaires. S’il s’agit d’un bureau autre que celui élu au cours du dernier congrès, c’est un non évènement ! L’on pourrait néanmoins dire qu’il s’agit d’une sortie malheureuse d’éléments aigris manipulés par des esprits malins dans le but de nuire au parti et a ses premiers responsables.

  • Félicitations aux démissionnaires qui n échapperont pas aux pressions de tous ordres.rien de surprenant si un démissionnaire revienne faire un démenti pour un ou deux billets de banque

  • Si vous n’avez pas d’idées souffrez que vos traitres du peuple, ces parvenus soient chassés du PAREN. Du n’importe quoi, Barry va se bruler les ailles en plein vol. Tous les esprits un peu éclairés savent que C’est un vrai faux montage qui n’ira même pas à un metre. Bado s’est sacrifié pour ce pays, si vous ne pouvez pas le lui reconnaître, c’est pas grave. Mais au moins respecter son âge et le père, grand frère qu’il est. Hé, burkinafaçon. Déjà pour un montage, les aigris, les hypocrites et les méchants font le deuil du PARENT. Que gagneriez-vous à la mort du PAREN ? Le sort du monde est le tien, nous dit les saintes écritures. WAIT AND SEE.

    • L’heure de vérité sonnera aux prochaines élections. Alors on saura dans les résultats si c’est un montage ou non. Il en est de même pour l’UNIR/PS.

  • Démission du 1er février 2018 qui est publié le 14 mai 2018 ! Hummm !

  • Tiens, c’est depuis février 2018 et ce n’est que maintenant que cette démission est annoncée. Qu’on m’explique un peu.

  • Quelle leçon pour le jeunesse un pied dedans un pied dehors j’ai faim je cherche la ou y a à manger et à boire mon building à Ouaga 2000 petit Paris mes V8 ma ferme à la sortie de la capitale ou tout autre lieu ou je peux payer et tout est gagné le reste débrouillé vous. ça c’est notre classe politique Puisque personne na un programme et ceux qui en n’ont les programmes les gents ne les lisent pas ils vont et s’adhère sur fond de rumeur sinon des intello comme ils aiment le dire ne doivent pas trahir leur amour propre en mettant en cause la lecture de leur vision. et les bas peuple le bataille électoral qu’allons nous faire à qui croire enfin de compte Nos Maîtres à construire tantôt Opposition tantôt majorité ai ai ai ils sont tous même chose même moule même brique mur tordu

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.