Coupe du Commissaire central de police de Ouaga : Une 1ère édition « Pour plus de cohésion entre policiers »

LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki

Publié le samedi 7 avril 2018

Coupe du Commissaire central de police de Ouaga : Une 1ère édition « Pour plus de cohésion entre policiers »

Le Commissaire central de police de la ville de Ouagadougou (CCP-O), Bonswindé Sankara, organise un tournoi de football pour tous les policiers de Ouagadougou du 7 avril au 12 mai 2018. Le lancement officiel de la première édition s’est tenu sous la présidence du parrain, le Larlé Naaba Tigré, le samedi 7 avril 2018, dans la cour du commissariat central.

Selon le promoteur de cette coupe, le commissariat central de police de la ville de Ouagadougou compte un effectif total de 1 568 policiers dont 796 pour les commissariats de police d’arrondissements. « Ces hommes et femmes doivent travailler en parfaite symbiose, gage incontournable du succès dans nos missions », a déclaré le Commissaire central de police de la ville de Ouagadougou (CCP-O), Bonswindé Sankara.

Ainsi, l’idée de lancer cette coupe est née « dans le souci de réunir tous ces acteurs, engagés dans cette infatigable et interminable lutte contre l’insécurité ». C’est pourquoi le thème retenu de cette première édition est : « Pour plus de cohésion entre policiers ». Ce thème se justifie par le facteur important de cohésion dont regorge le sport, qui « permet de dégager les énergies inutiles », a indiqué le CCP-O.
L’un des objectifs spécifiques de cette compétition, c’est le rapprochement entre les chefs et les subalternes du commissariat central et ceux des commissariats de police d’arrondissements.

Matchs et autres activités

A travers cette compétition, le commissaire Bonswindé Sankara vise à promouvoir la pratique du sport dans les services de police de la ville de Ouagadougou.
Douze équipes de policiers vont s’affronter du 7 avril au 12 mai 2018 afin de trouver la championne de cette première édition. La discipline choisie est le maracana petits poteaux. A en croire le président du comité d’organisation, Yabassomou Damani, le jeudi 10 mai, il y aura un match de classement communément appelé petite finale, avant de faire place à la finale prévue deux jours plus tard.

Durant cette période, d’autres activités sont au programme en sus des matchs de football. Il est prévu :

 Un cross populaire ;
 Un nettoyage de la cour du commissariat central de police de la ville de Ouagadougou ;
 Une conférence publique sur l’histoire de la police et des conseils de sage ;
 Un repas communautaire ;
 Un match de levée de rideaux entre les gradés et l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB)
 Une journée de cohésion (la finale du 12 mai 2018).

Le match d’ouverture a opposé l’équipe de la 2ème section (en maillot orange) à celle de la 3ème section (en maillot vert). Après un score nul (un but partout) au temps réglementaire, l’équipe de la 2ème section arrache la victoire lors des séances de tirs aux buts.

Selon le parrain de cette première édition de la coupe du CCP-O, le Larlé Naaba Tigré, l’initiative et surtout le thème retenu sont un motif important qui l’a poussé à accepter de parrainer cette édition. « Vous ne l’ignorez pas, les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer. En même temps qu’il contribue à la santé physique des individus, il participe énormément au rapprochement et à la cohésion entre les hommes. Toute chose qui est un facteur d’un vivre ensemble dans la paix et l’harmonie », a-t-il indiqué.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Messages

  • M. Bonswindé Sankara, vous êtes un bon visionnaire. Votre initiative et les activités communautaires associées sont à développer et à maintenir dans les services de sécurités. Le ministère devrait alloué un budget permanent dans cet objectif et disponible à travers toutes les communes. Nous souhaitons que des personnes avec des compréhensions pragmatiques sur les enjeux de bâtir une sécurité cohérente dans le pays puissent être présents dans les tables de prise de décisions nationales. Évitons la superposition des couches infinies de sécurité et travaillons bien avec les structures et institutions officielles en place. Bonne croissance à votre idée.

  • Très belle initiative à encourager, les policiers de Ouagadougou auront droit au loisir durant cette compétition et pourront s’égayer un temps soit peu. Grand respect au parrain et plein succès à l’équipe d’organisation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.