Procès du putsch : les avocats de la défense demandent deux mois minimum pour citer les témoins des accusés

Suivre en direct le procès

Publié le vendredi 30 mars 2018

Procès du putsch : les avocats de la défense demandent deux mois minimum pour citer les témoins des accusés

Le procès du général Gilbert Diendéré et de ses 83 coaccusés dans le cadre du putsch manqué de septembre 2015, se poursuit dans la salle des banquets de Ouaga 2000. Nous vous invitons à suivre ici, chaque jour, l’événement en direct, à travers notre fil d’actualité mis à jour régulièrement.

Messages

  • C’est quoi ce sac déposé derrière la barrière ? Si c’est un sac d’un des membres des FDS, qu’ils sachent que c’est une attitude non professionnelle qui peut être source de d’insécurité pour tous, à commencer par eux-même, puisqu’ils sont les premiers visés par les attentats. Virez-moi ce sac de là SVP.

  • Ce sac si il appartient à quelqu’un, n’accepter pas de prendre le risque de le prendre pour le garder par devers vous. Dites simplement à tout celui qui porterait un sac de retourner laisser son sac à la maison avant de venir.

  • Ces images si vérifiées dénotent d’une certaine désinvolture des FDS. Il y a des moments ou il faut être très très sérieux. Tous les FDS aux alentours doivent être dans leurs tenues de combat et bien protégés avec cercles de protection.
    Dommage que le "ça va aller" soit partout dans nos gestes.

  • Aucune FDS n’est armée c’est dommage et risqué pour eux
    Nous devons être sur nos gardes en tout lieux et à tout moment. même pas un gilet de protection

  • Vivement que ce procès tant attendu commence. Nous voulons la vérité rien que la vérité. C’est pas la sanction qui nous intéresse mais le degré d’implication des uns et des autres. Que Dieu bénisse le Faso. Bonne chance nous tous !

  • Que azize Dabo se calme un peu pour ne pas énerver les insurgés ! On ne demande pas une autorisation pour chasser un dictateur et ses ouailles

    • Mon ami faut arrêter de parler de ce guignol là !!!
      parle des gens qui en valent la peine

    • Mon frère faut le comprendre. c’est les gens de la NAFA qui l’ont envoyé faire son master en France. Il est obligé de bêler toutes les fois que ses bienfaiteurs sont dans la mouise et le lui recommande.

  • Je les trouve bien trop souriants et bien trop gras , au vu de leurs méfaits, vos détenus VIP, je croyais que le Burkina Faso était un des pays les plus pauvres du monde , vous en avez pourtant de l argent à gaspiller , pour faire un procès, à des putschistes, militaires de surcroît qui ont assassinés des gamins de leur propre peuple , pauvre Afrique !! le voleur de bicyclette à certainement moins de chance n est ce pas ?? Des militaires en carton !! qui pensaient qu’ avec leurs mercenaires du rsp , juste bon à tabasser à mort des pauvres adolescents désarmés !!! 50 militaires des forces spéciales françaises auraient été suffisants pour les renvoyer dans leur caserne à grands coups de pieds au cul !!! C est une honte , l africain à toujours peur du soi-disant puissant , en pyjama rayé avec des chaînes aux poings et aux pieds , ils auraient moins fiers allure , envoyez moi tous ces connards sur le front contre les djiadhistes, qu’ ils se fassent dans le pantalon !!!

    • Frère Kaou en quoi ça :« 50 militaires des forces spéciales françaises auraient été suffisants pour les renvoyer dans leur caserne à grands coups de pieds au cul !!! » a un rapport avec notre situation actuelle c’est comme si tu voulais dire que les 1000 RSP pouvaient mettre le peuple Burkinabé à genoux ; votre complexe d’infériorité me sidère. pour le reste j’ai rien à dire. Merci !!!!

  • Soyons sérieux pour ne pas aller chercher ou inventer des choses.
    Si ce sieur à fait des pats de danse, en quoi cela constitue un affront aux victimes ou aux familles des victimes ? Cela ne peut il pas être synonyme de : ’’Je suis content qu’ils soient jugés’’ ?
    Pardon, Sachez que même quand celui qui raconte prend ceux qui écoutent pour des cons, ceux là qui écoutent ne sont pas forcement des cons.
    Allez y chercher d’autres problèmes !!! Au Faso, on veut la paix et on y travail. On veut la justice et c’est pour cela que ce jour est là. Pas d’amalgames.

    • « Si ce sieur à fait des pats de danse... Cela ne peut il pas être synonyme de : ’’Je suis content qu’ils soient jugés’’ ?
      Justement M. TANGA, est ce qu’on n’est pas « con » quand on se permet de formuler une telle hypothèse saugrenue dans un tel contexte au même titre que le danseur ? Alors, celui qui raconte et qui prend ceux qui écoutent pour des cons aurait de ce fait eu raison.

  • Dommage qu’on soit entrain de faire un théâtre de singes ! Le tribunal militaire devait passer ces 2 généraux félons en conseil d’enquête dès leur arrestation pour haute trahison, rébellion, assassinat etc... La sentence militaire devrait être au prime abord, la cassation des 2 généraux félons au grade de soldat de 2ème. Et la partie pénale devrait revenir au tribunal classique (cours criminelle).
    Voici 2 généraux que le contribuable burkinabè engraisse et risque de les engraisser longtemps encore. Pourtant s’ils étaient casser au grade de 2ème classe, les fantômes de leurs victimes les hanteraient jusqu’à leur mort pendant leurs retraites.
    Le scénario inévitable sera à peu près ceci : Si les 2 généraux sont condamnés à 20 ans de réclusions et placés dans la prison de haute sécurité de Ouagadougou, immédiatement au niveau de l’armée, ils seront rayés des contrôles et des effectifs des forces armées nationales et autorisés dès cet instant, à faire valoir leur droit à la pension de retraite. Pour un général qui gagne autour de 850 000 Frs/mois, gagnera alors environ 425 0000Frs/mois pour sa retraite. Une retraite dorée pour des criminels ! Leurs victimes, (toutes les victimes du coup d’état, Norbert Zongo, Thomas Sankara, Lengani Jean-Baptiste, Henri Zongo, Oumarou Clément etc...). C’est dommage que le dossier soit traité ainsi. Mais dans tous les cas, que justice soit rendu primo, aux martyrs de l’insurrection, ainsi qu’à tous ceux qui sont tombés sous les balles assassines du général félon Gilbert Diendjéré.
    Paix à leur.

    Par je ne suis un Yes Man !!!!

  • Burkina Yaako !Le Burkina Faso va perdre sa crédibilité et tout son secret sera connu du Monde. Il sera également fragilisé. On n’a plus peur,ni du respect pour les Burkinabé. Que Dieu sauve le Burkina.

  • Quoi qu’il en soit,ces honteux generaux reussis à partir de rien repondront de leur actes un jour ou l’autre.Ces generaux fantoches et leurs accolytes qui ont pris plaisir de se salir les mains avec le sang innocents des vaillants fils du burkina,ne resteront jamais impunis.je doute meme s’ils ont encore ce qu’on appelle la conscience qui puisse les gronder

  • Que la sentence tombe et que les perchistes déportes sur une île ;

    • Ne serait ce que le fait de les voir porter l uniforme burkinabé est u e insulte à la nation , que représentent t ils aux yeux du Burkinaaujourd hui ? des mercenaires sanguinaires !! Le monde vous regarde et pense que de toute façon en Afrique le puissant malgré tout ce qu’ il a pu faire est protégé, réveillez vous , donnez les aux familles des manifestants massacrés, ils seront quoi en faire !

  • La démocratie est un luxe pour les pays africain disait un président français.
    Monsieur les généraux et/ou le général Julbert, un peu de respect pour ceux qui sont tombés grâce à votre forfaiture et ceux qui portent toujours des séquelles grâce à votre acte ignoble. Hier au journal de 20heures à télé nationale lorsque le caméraman les a présenté, tous les deux généraux souriaient et riaient. Non, un peut de respect pour les victimes de votre forfaiture et à leurs familles OK. Pour le général djibril on peut un peu comprendre car il a nié son implication dans le coup d’Etat. Si cela s’avérait vrai, monsieur bassolé comprenez que des burkinabès ont été tués par d’autres burkinabès. Mais pour le Général julbert (représentant des putschistes) c’est impardonnable. Tout cela c’est au nom de la démocratie. Mais est ce que le général julbert et certains de ses acolytes du RSP ne savaient pas que la démocratie est la force de l’argument et non l’argument de la force ? Le général au moins devrait le savoir. Mais ils (général et ses acolytes ont utilisé les armes achetés par les Burkinabés pour tuer d’autres burkinabès. Vous avez poignardé la démocratie pendant votre coup d’Etat et lors du procès vous voulez vous servir de la démocratie pour gagner du temps. tel juge n’est pas ceci... n’est pas cela. J’ai honte à votre place.

    • Mon cher HUG,
      il faut d’abord voir leur itinéraire pour devenir généraux :
      - Bassolé était en disponibilité, mais continuait de gravir des échelons par la seule volonté du monarque Compaoré ;
      - Diengueré a bénéficié d’une ascension fulgurante pour devenir général non pas par mérite mais pour services rendus au même potentat Compaoré (exécution du Président Sankara et de ses 12 compagnons, exécution du capitaine Zongo et du Commandant Lengani, ... la liste est trop longue)...
      D’ailleurs, quand un général se fait complice d’un civil étranger et rebelle pour la destruction de son propre pays, on ne peut plus rien attendre de lui.
      Donc, ne sois pas étonné de leur attitude devant les parents des victimes !

  • Vraiment j’ai l’impression qu’on laisse trop de champs à la défense si fait qu’on a l’impression que ce sont eux les victimes ! On ne sens pas beaucoup les avocats de la partie civile ! Ici, il me semble qu’il faut non seulement gagner le procès mais aussi gagner l’opinion ! En dehors de quelques sorties sporadiques des avocats de la partie civile, ce sont ceux des prévenus qui sont omniprésents !
    Enfin, le Burkinabè est si bizarre que hier, celui qui était présenté comme le criminel (ayant assumé le coup d’état), est aujourd’hui admiré, adulé ? Comment peut-on aimer un criminel de surcroit, refuse la vérité, la justice ? J’ai l’impression qu’on est entrain d’assassiner une seconde fois les victimes ! Voyez vous-même la stratégie de ce principal prévenu : citer tous ceux qui sont peut-être intègres, compétents, bref, qui peuvent le gêner comme témoins afin de les écarter dans la constitution du juré pour être sûr qu’il va se retrouver avec des copains et peut-être des vassaux ! Je demande à la presse de fouiller dans l’armée les liens de ceux qui ont été retenus dans le juré avec les principaux accusés ? Sinon, le procès est perdu pour la partie civile !
    C’est à croire à la limite qu’il n’y a pas eu coup d’état !
    Et le régime en place n’a rien fait pour aider ! Bien au contraire.......
    Bref, les gens doivent se rendre compte que tant qu’il n’y aura pas VÉRITÉ, la réconciliation sera un leurre ! Qu’on se souvienne de la journée du 30 mars ! Qu’est-ce qu’elle représente aujourd’hui ?
    J’ai mal au cœur qu’on perde autant de temps mettant en retard notre pays !

  • chers frères gardons le calme. pour moi le secret que detient les deux generaux sont des secret qu’on ne doit pas devoilé aux yeux du monde. chers FDS votre secret risque d’être connue de tous si vous n’y prend pas gard.

  • Quand je vois les prévenus souriant et tenant des propos du genre "nous sommes sereins" et des avocats de la défense défiant sans cesse la cour, je me dis que les choses ont bien changés ; mais tout de même !
    Un Général Diendéré qui semble ne plus se souvenir qu’en 1989 à côté, ils n’ont pas laissé une minute aux accusés du supposé complot pour se défendre, cela dépasse tout entendement.
    Nous sommes aujourd’hui dans un Etat de droit certes, mais pour des faits aussi constitués, le tribunal militaire devrait se faire mieux respecter car il ne s’agit pas de juger de petits délinquant pour des vols à la tire.
    Il s’agit bien d’atteinte à la sureté de l’Etat avec mort d’hommes et les avocats de la défense devraient à chaque instant avoir une pensée pour les victimes en ayant un minimum de décence et de retenue.
    Vraiment l’arrogance des prévenus et de leurs défenses est insupportable.
    Mais enfin tout est à l’image de tout : mouta, mouta ! Et c’est à en pleurer.

  • Ce général nous nargue avec sa tenue. Je ne comprends pas pourquoi après le coup d’état on ne la pas dégradé. C’est une erreur que la transition a commise. Et il se dit très confient. on ne sent aucun regret à son niveau. Des Burkinabé sont morts par sa faute et Basta. Pauvre Burkina. En leur temps des coups d’état ont été fomentés et des gens ont été exécutés sans qu’il n’y est justice. Eux ils sont caressés dans le sens du poil. Ils se croient toujours puissants mais c’est Dieu qui va les faire payer. Que Dieu sauve le Burkina.

    • Soyez sérieux, il y a des règles et procédures. Certainement dans votre république de l’anarchie, vous pourrez le déshabiller.

  • je m’adresse aux autorités responsables, arrêter de nous distraire, la maladie de la faim est entrain de ravager la population . les denrés de premières necessité (Mais=550 F, le plat en mars c’est grave), sont très chèrs, les greniers sont vident. Nous savons que le droit ne peut pas etre dit par n’est porte qui ? il faut des hommes et femmes courageux pour dit le droit et comme cela n’est pas de coutume au burkina, nous savons compté sur la justice divine. et dc arreter de nous distraire. que Dieu benit le Burkina ! celui qui sème le vent recolte la tempête. nous serrons tous juger par nos actes et non les grades et fonction

  • Comme je l’ai déjà dit : Que le président du Faso et son gouvernement décident d’envoyer Diendéré Gilbert et Djibril Bassolé ainsi que leurs complices a la CPI et on n’en parle plus.

    Je déplore ici que les avocats de la défense veulent jouer la stratégie de la chaise vide pour peu de chose : Avec l’ère de Blaise Compaoré, on fusillait les supposés accusés comme Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé sans demander de compte. Et si le tribunal militaire veut se passer de la comédie des avocats de la défense pour continuer le procès et condamner les coupables, le peuple et les familles des victimes s’en réjouiront, et ces avocats avec leurs ruses n’auront aucun droit de se plaindre comme des bébés qui ont eu des fessés.

    • Monsieur Ka cessez de parler de l’ère de Blaise. Les vrais citoyens cherchent à bâtir un vrai État de Droit dans lequel les droits des citoyens sont garantis sans discrimination de quelque nature que ce soit. Alors, arrêté de nous ressasser le passé que nous avons rejeté.

    • Sapence : L’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser : Avec tes multiples pseudos, tu vas te mordre, te torturer a mort, même vouloir te suicider, mais tu ne pourras pas empêcher Ka, ou ces millions de Ka qui ont vécu les cruautés de Blaise Compaoré, son RSP, et son frère François. Matin et soir tu entendras des familles endeuillées de vos atrocités.

      Tu es le seul sur le net avec tes multiples pseudos à tourner en rond pour contredire les milliers des internautes de bonne foi, pour défendre ton mentor criminel. Et comme je le dit souvent : ’’’’Lorsqu’on se rappelle de ce que vous et votre mentor ont fait a notre pays sur la base de mensonges et paradigmes foncièrement imaginaires pour le pouvoir, la seule conclusion qui s’impose est que tout ce qui arrive maintenant n’est que la récolte naturelle des semences d’hier.’’’’

      Et je comprends pourquoi tu ne veux pas qu’on se rappelle de vos atrocités, car vous aviez pris la fâcheuse habitude de violer le droit et les valeurs fondamentales de notre société. Cette situation a conduit à la banalisation du mal, à la déresponsabilisation, à la criminalité politique, à l’impunité et la déliquescence des mœurs. Tu la ferme, et laisse les internautes de bonne foi dire tout, pour que votre situation ne se répète plus dans notre pays. Tes amis Diendéré Gilbert et Djibril Bassolé ont de la chance qu’on cherche à les jugé, Henri Zongo et Jean-Baptiste Lingani n’ont pas eu cette chance avec vous et votre mentor Blaise Compaoré le criminel en puissance qui les ont fusillés sur des simples soupçons.

    • Merci Ka pour la belle réponse à Sapence.
      J’ai plein espoir que ces 2 généraux seront condamnés déshabillés et transférés à la MACO.

  • Patriotes ! Allons achever l’insurrection à la salle des banquets de Ouaga 2000 dès que possible et passons à autre chose.
    Le jeu de la défense est de faire traîner les choses en espérant la déstabilisation du régime actuel.

  • J’ai jamais vu procès avec infraction en flagrant délit où les accusés sont aussi souriant comme cela. Sont ils déjà rassurés par rapport à leur sort ?

    Justice, la VRAIE !

  • Tranquillos ces guignols d’après la photo ! Visiblement, ils n’ont pas compris la gravité de leurs actes ! La NAFA dit quoi ? car Bassolé brille et n’a rien d’un malade à évacuer de toute urgence ! Dernière question : pourquoi Diendéré est encore en tenue de militaire ?

  • Je ne comprends pas l’affaire du droit-là. Et si on appliquait immédiatement la jurisprudence. On m’a dit que quand y’a des faits qui se sont déroulés dans les mêmes circonstances que ceux antérieurs, la sanction ACTUELLE doit être égale à la sanction d’HIER et que cela mettait fin au jugement et on passait alors directement aux sanctions.
    Hier, des militaires ont dit-on aussi manqué un coup d’Etat (Zongo, Lingani), on nous a servi des enregistrements seulement une fois les sanctions-que-vous-savez exécutées. Donc jurisprudence pour jurisprudence, ne devait-on pas commencer par exécuter les sanctions puis on va écouter les enregistrements et les juges.
    Tout ca pour dire que ceux qui comparaissent aujourd’hui tout sourire devrait remercier le peuple burkinabé et les insurgés de leur offrir tant d’égards qu’ils ne méritent point eu égard à leur comportement d’avant-hier et à leur tentative de rebelotter hier. Ce remerciement devrait la première déclaration de ces prévenus ingrats.

  • Pas de haine sur les deux généraux qui ont en fait endosses le coup d’état afin d’éviter une vraie guerre civile entre les pro-zida et les militaires du rsp dirigés par B. Kere,bamba et les sous officiers qui voulaient en découdre. Les 500 militaires du rsp sur armés pouvaient detruire ouaga le transformer en Bagdad ou en Somalie face à une armée nationale qui n’avait pas suffisamment de munitions. N’oubliez pas que les dépôts de munitions étaient sous contrôle rsp.C’est en ça que vous allez féliciter diendere qui a pris les choses en main après accord de la direction de l’armée et des leaders d’opinions(moronaba, évêque, pasteurs. ..) à plié le coup d’état pour éviter un génocide. Vous serez édifié de ce que vous aller apprendre du déroule des événements dont le principal fautif est le Zita fuyard.

    • Merci pour cette vérité historique. Il y a des choses qui se disent sans preuve. Mais l’histoire va rétablir la vérité et le rôle de chacun des acteurs actuels. Que Dieu fasse que la vérité jaillisse.

    • Tu en connais tellement, pourquoi ton nom n’est pas sur la liste des témoins des accusés ?

    • oh ! en voilà un témoin clé que le tribunal doit entendre car, visiblement il en sais des choses. si le tribunal ignore son existence, qu’il aille lui même se porter témoin pour que nous soyons édifiés car, c’est pour être édifiés que nous voulons de ce procès.
      Pauvre inc.......

    • Malgré tout ce que disiez possédé à l époque vous devriez échouer.Face a un peuple déterminé.Après c’était pas pour gouverner des moutons.

  • Avocat de la défense tôt ou tard le dossier sera jugé et les assassins répondront de leurs actes. Ceux qui ont versé les sang de nos frères payeront tôt ou tard. Famille des victimes nous compatissons avec vous la douleur que vous avez au fond de votre cœur. Mais DIEU le tout puissant ne dort pas.

  • Monsieur WAR,
    Je reste choquée par votre propos mais rassurée vous c’est pour juste quelque seconde. Disiez-vous qu’on devrait féliciter le Général Diendere ? Le fait qu’il soit en vie, qu’il bénéficie même d’un procès équitable, qu’il soit bien portant on dirait nous sommes aux USA, malgré que Diendéré ait été pris dans l’action, malgré que des personnes aient été violemment et gratuitement assassinées parce que le peuple a dit non à l’imposture, MONSIEUR WAR, vous vous demandez aux gens de remarquer la bravoure de Diendéré. Vous marchez forcément sur votre tête.
    Quand à tout ce qui crie à la mollesse générale chez les acteurs du procès (avocats de tout bord, juges, prévenus)…, sachez d’abord que un procès ce n’est pas une engueulade entre des chiffonnières. Dans un procès, il y a aussi de la discipline. Chacun doit être dans son rôle.
    Secondo, je compatis au fait que vous soyez scandalisés par vos multiples constats désobligeants. Mais découvrez donc le visage de notre justice. C’est une occasion inestimable pour vous édifier sur ce que l’on appelle justice au Burkina.
    C’est comme ça. On donne la chaise au délinquant et la victime reste debout.
    IL y a rare de Magistrat, oui, je le répète, RARE de magistrat qui soit capable de comprendre le problème, la question de droit, et la délicatesse a envisagée pour mettre le délinquant hors circuit.
    Tout ça ce n’est pas que du boilot juridique mais dans un certain contexte c’est avant tout une question d’INTELLIGENCE HUMAINE. Et vous irez trouver qu’ à côté du boilot consistant, le juge a parfois tout ce qu’il faut pour statuer mais il ne trouvera pas la décision juste. Soit il dit le droit mais dans 98% des cas, vous verrez que le droit est dit sur fond de mensonges, et de montage. Si votre juge a une culture générale réduite, même si vous avez raison et que tout est clair pourtant dans le dossier, vous êtes mal barrés. Car s’il a une culture générale en tant que Magistrat, il ne sera pas, en tout cas d’un point de vue logique, du lot de magistrats à la solde de la corruption, du monnayage……. Même si c’est le BABENDA qu’il a mangé pour veiller et préparer son concours, il reste noble, et il fait son travail. Sans compter qu’au Burkina, en tout cas de ce que j’ai pu constater, lors que tu arrives à la justice, bcp d’entre eux sont dans une posture qui laisse à désirer. Tu dois arriver comme un poonré, quelqu’un qui fait trop pitié pour qu’on rende une décision contre lui. SI SI SI. Et s’il vous plaît, ces juges-là ne le font pas forcément parce qu’ils choisissent de permuter le droit applicable avec ce qui leur chante. NON Ils le font par PURE IGNORANCE.
    Donc s’il y a un seul point positif dans l’organisation de ce procès, c’est le simple fait que le public dispose d’une occasion pour s’instruit sur qui sont nos juges, nos avocats, la place de prestige du délinquant au milieu de tout ça, place accordée à la victime……..
    A part ça, nous savons tous que quand on meurt c’est finit ici. Donc ceux qui sont morts à cause de Diendéré, dédommagez leur famille en leur remettant de l’argent. Certains vont payer école de leurs enfants, se soigner et puis voilà. Et Dienderé repart s’assoir dans sa cellule.
    ET puis ressortez rapidement de cette cacophonie pour passer à autre chose. Un minuscule pays pauvre et miséreux qui sombre dans le tapage médiatique d’individus irresponsables, au lieu de réfléchir sur les vrais problèmes d’insécurité, de chômage, d’autosuffisance alimentaire, d’amélioration et de développement du secteur éducatif, de sauvegarde d’unité de production telle que SOFITEX, de développement de la micro finance, de la résolution des problèmes de logement ( vous avez tellement tord de ne pas résoudre les problèmes de lotissement). Ce que les gens paient dans location à des particuliers, l’Etat gagne 000000000 dedans.

  • Que de moment de bonheur de voir les puissants d’hier devenus des misérables devant la justice du peuple burkinabé. La Pâques divine du Christ JESUS viendra éclairé les juges, Me KAM, Me Farama et les témoins et confondra davantage, les avocats des menteurs et des criminels. Honte à vous avocat de Diendéré et Gilbert. Vous serez couvert de honte au faso à jamais. Après le procès et la condamnation des malfaiteurs du peuple burkinabé, vous irez à l’exile car le faso ne sera plus favorable pour vous. Dieu vous a laissé entre les main de la justice pour tous ces crimes commis par ces gens là. pourquoi craignez vous une justice de vengeance si vous êtes clean ? C’est parce que vous savez que vous avez à un moment donné de la vie de ce pays abusé du peuple ? torturé, assassiné, comprimé, calomnié, ………..Vous craignez que les gens se vengent ? C’est ainsi va l’équilibre naturelle de la vie. Les premiers sont devenus les derniers, honte à vous. Le slogan si tu fais on te fait et il n’y arien n’a plus de cité au Faso. N’en déplaise aux nostalgique de l’ancien régime Compaoré.
    Lona Charle avait bien décrit le contenu de Diendéré qu’il connait bien. Il avait dit que le RSP était un mythe et que Diendéré était un couard. Il n’assume jamais. Il préfère couler des innocents pour se sauver d’affaire. Or dans cette affaire, tout le monde l’a vu. C’était lui qui était à la tête du putsch et qui l’a assumé. Pourquoi venir avec grosse parole de procédure. Et puis ; comment il avait jugé les Lingani et Henri Zongo ? Personne ne les avait entendu avant leur exécution. Pourquoi des paroles en longueur ? ces gens là n’avait m^me plus droit à un jugement à la Pilate. Honte à toi qui veut salir le nom de l’autorité morale du Faso. Qu’est ce que Monseigneur Paul à avoir dans ton coup d’état le plus ignomble du monde ? Quid Moro Naba et autres. Mgr PAUL était président de la conférence épiscopale qui avait marqué un réfus cathégorique contre l’idée de modifier l’art 37 et la mise en place d’un sénat à travers la lettre pastorale des évêques de juin 2014. après Blaise Compaoré avait essayé de négocier avec eux pour faire passer son idée machiavélique mais il est resté stoïque sur sa position avec ses paires. Maintenant c’est un énergumène qui va vouloir salir notre Évêque. Tu vas rencontrer la foudre de Dieu dans ce procès. Ca prouve vraiment que tu es un vrai peureux. en moré ne dit-on pas que « NI KOUSSA ZOETA GOUNGOU » traduction » L’assommeur craint le gourdin avec lequel il assomme les autres ». si tu veux, Il faut aller même cité le Pape dans ta liste de témoin et la vérité jaillira à ta reconversion ou à ta disparition si tu t’entête. A bon entendeur salut.

    • Mon cher Guillaume, je comprend et partage ta colère en ce moment. La solution il faut une forte pression de la population face à ces avocats de merde qui insultent à longueur de journée le peuple. Il faut apprendre à ces hommes de « robes » que nous n’allons pas supporter aussi longtemps leur manque de respect à l’égard du peuple. Quels témoins ces faux généraux veulent-ils ? Tout le peuple Burkinabè est témoin et je vous suggère que l’on se déportent tous le jour du procès comme ces hommes de robe veulent des témoignages, ils seront édifié. Combien de temps va t- on encore accorder à ces vieux généraux d’insulter des personnalités comme Kafando, Le Mogho Naaba, et des hommes de Dieu ? Franchement si tel est le rôle des avocats de défendre des criminels, mieux vaut chercher du travail car la colère divine ne tardera pas à s’abattre sur certains.

  • Je rappelle qu’au moment des faits diendere n’était plus au rsp mais avait été affecté. Les témoins prestigieux cités ont été les témoins des accords ayant incités /encourages diendere à prendre les choses en main pour éviter le Chaos a notre pays et cela après le refus du général Dominique diendere, ambassadeur en Algérie , de s’impliquer. Diendere les a tous cités pour qu’ils viennent expliquer en détail ce que chacun a fait. Diendere est peut-être mauvais mais ici il a sauvé le pays et vous serez servis par les témoignages ."tu es le seul qui peut raisonner les excites des deux camps et si tu n’intervient pas il n’y aura pas d’élection mais le sang va couler.Nous sommes prêts à t’appuyer dans tout ce que tu fera."Et voilà.

    • Merci War , ton commentaire est édifiant. Merci , il faut que les uns et les autres se calment pour qu’ on puisse arriver au fond du dossier.
      J’ ai l’ impression que ceux qui ne veulent pas la vérité accablent les accusés. " la sorcière serait sans doute la propre mëre de l’ enfant . Mais comme la vieille femme d’ à côté a les dent dehors , c’ est elle qu’ accuse".

  • Messieurs les juges militaires, ce jeu de la stratégie de la chaise vide, est un piège pour vous pousser à commettre l’irréparable, vu que les avocats de François Compaoré en France attendent que vous commettez des bourdes pour dire qu’au Burkina il n’ y a pas une justice équitable.

    L’introverti Blaise Compaoré et ses juges militaire n’ont pas donné aucune chance à Henri Zongo ni à Jean Baptiste Lingani d’avoir aucun avocat d’office pour les défendre, avant de les fusiller sauvagement. Je vous prie messieurs les juges militaires, de trouver un moyen pour virer équitablement et juridiquement tous ces avocats mafieux avant de continuer ce procès, même si ça va durer une année, dix ans, afin de condamner légitiment les coupables pour soulager les familles des victimes et on n’en parle plus. La patience est un chemin d’or, et ce n’est pas les familles des victimes d’Hisséne Habré qui me diront le contraire.

    Ces avocats de défense des accusés sont des poisons pour la justice Burkinabé qui cherche son chemin : Ils sont aussi les ennemis de notre jeune démocratie. Dans tout ça, la conduite de ces avocats montre qu’il y a une main qui les manipule derrière pour saboter la crédibilité de notre justice : A vous messieurs les juges militaires de ne pas tomber dans leurs piège diabolique.

  • "à Comportement de mouton, réaction de berger". Allons seulement. A chacun son occasion.

  • Nous devons nous battre pour que la vérité triomphe , si la comparution de certaines personnalités quelque soit leur rang ou leur titre contribuera à cette vérité , qu’on les fasse témoigner....

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.