11-décembre : Michel Kafando salue le bilan positif de la Transition "au grand dam des forces du mal"

Publié le samedi 12 décembre 2015

11-décembre : Michel Kafando salue le bilan positif de la Transition

Mes chers compatriotes
Chers amis des communautés étrangères,

Je m’adresse à vous, ce soir, en ce 55ème anniversaire de notre fête nationale, dans une solennité toute particulière. Vous en savez la raison.

Voilà treize (13) mois, vous m’avez confié la direction de notre pays. Avec toute l’équipe de la Transition, nous pensons avoir servi avec dévouement et loyauté.

Au milieu de toutes sortes de difficultés, nous avons conduit le destin du Burkina Faso et bien peu alors donnaient une chance à la Transition. J’entends encore les quolibets : « ils n’ont pas dit qu’ils peuvent, ils n’iront pas loin ».
C’est dire que ceux qui ont accepté le sacrifice de vivre cette aventure, ont droit au respect de la Nation. Voilà pourquoi, en cette heureuse occasion, il me plaît de remercier, du fond du cœur, Monsieur le Premier Ministre Isaac ZIDA et les membres du gouvernement, Monsieur le Président du Conseil National de la Transition, Moumina Chérif SY ainsi que les membres du CNT, le président et les membres de la Commission de Réconciliation Nationale et des Réformes, de m’avoir courageusement accompagné dans cette épopée.

L’on peut donc affirmer que malgré les épreuves que nous avons traversées, beaucoup plus du fait des hommes que des accidents de l’histoire, la mission est accomplie et que nous récoltons dans la joie ce que nous avons semé dans les larmes.

En effet, l’objectif premier de la Transition, qui était d’organiser des élections transparentes et crédibles est largement atteint et, j’oserai même dire, au-delà de nos espérances puisqu’elles se sont déroulées dans la paix et la sécurité et qu’en lieu et place des contestations, c’est à la fraternisation des concurrents que nous avons assisté.

Je félicite et remercie le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI), Maître Barthélemy KERE et tous ses collaborateurs pour la parfaite maitrise dans l’organisation des scrutins.

Je redis toute ma gratitude aux pays amis, aux partenaires techniques et financiers, aux autorités coutumières et religieuses, aux OSC, aux syndicats, aux medias, à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribué au succès de ce formidable challenge, fierté pour le Burkina et désormais référence pour l’extérieur.

Mes chers compatriotes,

Ce soir, c’est aussi l’ultime occasion pour moi d’esquisser grosso modo, un bref bilan de la Transition.

S’agissant tout d’abord des préoccupations institutionnelles, l’adoption du pacte national, à l’issue des États généraux de la justice ainsi que la réforme du Conseil supérieur de la magistrature, ont fondamentalement contribué à une rationalisation du système judiciaire, consacrant davantage l’indépendance du magistrat et les droits du justiciable.

L’institution d’une Commission de réconciliation nationale et des réformes, appelée à devenir le Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale ainsi que de l’Observatoire national de prévention et de gestion des conflits communautaires, aidera, sans nul doute, à faire avancer les efforts de restauration et de renforcement de la cohésion et de l’unité nationale.

La Transition a fait des questions sécuritaires son cheval de bataille, conscient des dangers existant, tant à l’intérieur qu’à nos frontières, d’où la création du Conseil de Défense et de Sécurité Nationale (CDSN) et de l’Agence Nationale du Renseignement (ANR).

Cette armature, jointe au sérieux de notre police nationale, a permis le bon déroulement des élections dans la paix et de faire baisser le grand banditisme et la criminalité.

S’agissant de la défense nationale, à la faveur du démantèlement du RSP, nous venons de mettre en place une commission chargée de se pencher sur la réforme de l’Armée.

Au plan économique, du fait des difficultés dont nous avons hérité, et de la prégnance de la corruption, la gouvernance n’a pas totalement répondu à nos attentes.

Néanmoins, sur l’ensemble des 13 régions du Burkina et à partir des économies réalisées sur le train de vie de l’État, nous avons pu lancer un ambitieux programme, le PSUT, Programme socio-économique d’urgence de la Transition, lequel a permis de soutenir des projets initiés par des jeunes et des femmes et de renforcer les infrastructures éducatives et sanitaires.

Certains secteurs, tel l’Énergie et l’Électricité, je le reconnais, ont été défaillants mais des mesures ont été prises pour y remédier à long terme.

Au plan commercial, le gouvernement a travaillé à renforcer le contrôle de la qualité des produits de grande consommation et procédé à une baisse significative du prix des hydrocarbures.
En ce qui concerne le secteur minier, le gouvernement a favorisé, par des mesures incitatives, l’expansion de ce secteur stratégique, tout en gardant une vigilance et un contrôle sur nos ressources nationales qu’encadre le nouveau code minier

L’agriculture et l’eau restant le poumon de notre développement, le gouvernement a mis un accent tout particulier dans la valorisation et l’intensification de la production agricole, notamment le coton dont nous restons le premier producteur dans la sous-région.

Quant au secteur social, en d’autres termes la santé, l’éducation, la promotion de la femme, la solidarité nationale etc… le gouvernement y a également consacré beaucoup d’efforts et de moyens financiers.

Notre diplomatie n’est pas restée en rade. Bien au contraire. En témoignent l’ouverture de 3 nouvelles ambassades et de 4 consulats, et notre participation aux différentes rencontres internationales, toutes choses qui nous ont valu le soutien de la communauté internationale surtout au moment de la grande épreuve.

Mes chers compatriotes,

Conclure que la Transition a donné pleine satisfaction serait de ma part prétentieux et illusoire.

Mais ne pas reconnaître que la Transition, pour le régime provisoire de 13 mois qu’elle fût, n’a pas œuvré plus que de raison, serait un déni de la réalité, n’en déplaise à ses détracteurs.

Pour l’amour de la patrie et avec l’aide de la providence, au grand dam des forces du mal et des messes noires célébrées dans les officines, pour faire échouer le Transition, elle a relevé le défi.

C’est par elle et à la suite de l’insurrection que s’est forgée et développée une nouvelle conscience nationale.

C’est par elle qu’est né un nouveau nationalisme burkinabè, puisant sa source dans la résistance farouche des jeunes, face au coup d’Etat.

C’est enfin par la Transition, à la suite des dernières élections exemplaires, qu’est née la vraie démocratie, gage d’un Burkina nouveau fort et éternel.

Mes chers Compatriotes,

Dans quelques jours, la Transition vous fera ses adieux, dans la satisfaction du devoir accompli et en souhaitant plein succès aux nouvelles autorités.

En attendant, j’ai encore l’occasion de vous souhaiter à tous une bonne fête nationale.

Bonne fête donc

Vive le Burkina Faso

Et toujours sous la protection de la divine Providence.

Messages

  • Merci pour les vœux formulés mais Mba Michel sache que quand on fait un travail on laisse le soins aux autres d’apprécier et non de s’apprécier soi même. La transition, de mon point de vue n’a pas changer grande chose dans la gestion de l’appareil étatique. Tout au long de cette transition on a senti une gestion entre copains pour pouvoir profiter au maximum.
    Les multiples gré à gré approuvés en conseils de ministres sont plus pour se procurer de l’argent et non pour des questions d’urgence. Ces marchés ont énormément coûtés a notre Etat. Concernant les nominations, le dernier conseil de ministre nous montre davantage que vous avez toujours cherché des portes de sortie pour vos proches plutôt que des vraies compétences pour les postes.
    Une chose est sûre, tous ceux et toutes celles qui se sont enrichis sous la transition au lieu d’accomplir leur mission première qui était le sacrifice à la nation répondront de leurs actes. Merci quand même de vous enrichir au péril des vies burkinabès.

  • Où sont les conseillers du President ? Dans le fond comme dans la forme, ceci n’est pas un discours à l’occasion de la célébration du 55è anniversaire de l’indépendance du Burkina. Ça ressemble plus à un discours de fin de la Transition qui aurait pu être prononcé à la veille de la démission du gouvernement.

  • Merci a vous pour la transition, Et Dieu merci pour sa grâce qui vous a accompagné,car vous l’avez mis au Coeur de votre mission ,et Il a été au début et a la fin.Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

  • Oui tout n’a pas été parfait. Vous avez peu être commis quelques erreurs que vos detracteurs ne manqueront pas d’amplifier. Mais l’histoire jugera et c’est elle seule qui est Maître. Merci Mbah Michel et bon repos.

  • propre ! pdt 27 ans on n’a jamais compris le français de l’autre. Bonne fête à tous mes frères.

  • Papa Michel,je sui deçu de vous.Pourqoi vou comporter insi a la fin de la transition,vou et votre gouvernement ?Come si sa ne sufisait pas d’attribuer les marchés publiqe de gré a gré,vou avez projetter Zida au sommet de l’armée.Et mintena vou nommer des gens haïs par leur ministere com embassadeur.Qe pars faire Amina Bambara au Danemark ?et Mr Pasgo ?Ya combien de Burkinabés dan ces pays là ?Ça c’est du gaspillage financiers.Et qe Dire de Mr Loada ?Desolation totale !Quand aurons nou les resultats de certains concours directs(gestionnaires des hopitaux,Enep,statistiqe...) et a quand la reprise des concours annulés ?A moins qe je ne sois pas informé,ya rien de nouvo sur ces concours..De Mme de la justice,ne trouver vou pas qe les dossiers Sankara,Zongo...suive TROP lentema leur cours ?Bref...tou ce qe votre transition a fait cè de blaguer les dignes Burkinabé,piller le pays,placer vos partisants dans des postes juteux...jai vu la delegation burkinabé a la Cop 21 au Bourget,140 membres !Quand meme !Sortez mintenant de la maison,on en a marre de vous.N’oubliez pas de declarer vo bien avant de partir,bandes de rapaces ! Webmaster,pardon laisse passer.Cè juste un cri de coeur suite au discours du PF.
    Arso de Paris.

  • Merci.mais mon vieux cela nest pas u’ un discours de 11 decembre. C’est un discourd d bilan, ou sont vos conseillers ? Kan on fait un travail, on laisse ux autres d’apprecier.le bilan de la transition est tres mediocre car vous etes venus pilles les ressources de la republique. J demande kon fasse un audit de tous les ministres et kon fasse la lumiere sur les rappels de salaire infondes des ministres qui s’elevent a plus de 21 680 000 fcfa. Pour avoir les preuves allez y a la solde au MEF.

  • DÉBARRASSEZ VITE LE PLANCHER, vous et votre bouffon de General de pâquerettes. QUE CEUX QUE NOUS AVONS ÉLU SE METTENT AU TRAVAIL...

  • Merci MBA. Oui tout n’est pas parfait, c’est ce qui montre que vous êtes des hommes. Les détracteurs oublient que personne de l’équipe n’était préparée à conduire la transition.
    Vous avez fait ce que vous avez pu sous l’esplanade des forces du mal.
    Je ne vous félicite pas, le mérite revient à tout le peuple Burkinabe. Vous avez fait certaines choses qui, vues de l’extérieur, échappent à la compréhension de bon nombre d’entre nous.
    Les dernières nominations sont une pilule qui a du mal à réussir l’examen de l’approbation collective. Mais je suppose que c’est le meilleur choix que vous avez fait pour le Burkina. Après tout, je crois aux compétences de ceux qui sont nommés mais le contexte de leur nomination et les boutades qu’elle engendre me plongent dans la mélancolie.
    Mais quoiqu’on dise ,il fallait des personnes à ces postes. Et l’unanimité ne sera jamais totale donc, avançons.

    Monsieur le Président, peut - être que cela m’a échappé dans votre discours mais vous n’avez même pas salué une fois de plus la mémoire des martyrs qui auraient voulu vivre ce 11 décembre avec nous. Aussi, dans votre bilan des actions entreprises, rien n’indique ce que vous avez ordonné pour que justice soit faite pour eux. J’ose croire que vous n’avez pas oublié cela.
    J’ai beaucoup à dire mais rendez vous à votre discours de passation de la présidence.
    Bonne à toutes et à tous.

  • y en a marre de cette transition qui s’auto congratule. Débarrassez le plancher. Le peuple a plus payé de sa vie que vous. Merci tout de même pour l’organisation de ces élections. Nous n’allons pas vous regretter ça c’est sûr.

  • Personnellement, je n’ai pas trouvé le discours du président à la hauteur de ce que nous citoyens, attendons du point de vue contenu et forme. Sur la forme, j’ai trouvé notre président fatigué du fait d’une Transition qui a été difficile.
    Sur le fond, c’est une occasion manquée pour le président de marquer les concitoyennes et les concitoyens et surtout de rappeler la noblesse de la lutte pour l’émancipation qu’ont mené les populations et leur renouveler un hommage mérité. Mais de là, à commencer par témoigner sa reconnaissance à ses collaborateurs, tout en oubliant de saluer ce courage populaire et reconnu, Monsieur le président, je dois dire que je suis resté sur ma fin. Ce discours bilan conviendrait mieux à la passation des charges qu’à une adresse solennelle de 11 décembre 2015. Il faudra rattraper cela et de la belle des manières lors de la prestation de serment du nouveau président.

  • Les aigris ! Les déçus du triomphe de la Transition se trompent en condamnant la Transition dans leurs commentaires.
    Si les nouvelles autorités veulent réussir, qu’ils continuent tout simplement sur la lancée de la Transition !
    On a les yeux ouverts en tout cas !!!
    Merci papa Michel KAFANDO

  • Merci cher Président pour tout ce que le gouvernement de transition a pu faire. c’est largement suffisant surtout que vous n’avez pas fait 27 ans au pouvoir. Que 13 mois avec coup d’état en plus. Vous avez apporté votre pierre à la délivrance et à l’édification de notre BURKINA FASO séquestré depuis des décennies par un groupe de dictateurs. Félicitation à tous pour ces élections les plus transparentes de l’ANNEE 2015 qui étaient aussi les plus sensibles du monde. VIVE MA PATRIE !!!

  • Oh si vous avez servi avec dévouement votre pays et nous sommes fière de vous. Mille mercis et bravo. En 13 mois, on ne peut pas régler des problèmes de 27 ans, on est conscients,vous avez fait le mieux. Mais c’est triste de voir que certaines personnes ne sont là que pour critiquer. Mba Michel, vous avez défiez la tempête, les plans machiavéliques du diable malgré votre âge et c’est par amour de votre pays. Merci.
    Il faudra mettre de l’eau dans nos vins !!! Dire que la transition est venue voler !! Nous tous on connaît les voleurs, qui ont vider les caisses pendant 27 ans là. Arrêtons de chercher des poux sur des têtes rasées.
    Si on ne fait pas attention ce sont ces éternels insatisfaits qui vont semer le trouble dans notre démocratie avant même que ça commence.
    Merci à la Transition, et encore merci.
    A bon entendeur salut !!!

  • Bonjour PAPY, alors juste que vous sachiez que jusqu’à présent nous les jeunes bénéficiaires du PSUT n’avons rien reçu jusqu’à l’heure que j’écris ce messages. Au contraire vous nous avez trainé dans les mêmes problèmes que celui du président Blaise. Depuis la remise officielle des chèques grand format le 26 octobre 2015 a l’hôtel LAICO par le premier ministre jusqu’à présent nous ne sommes pas rentré en possession de nos fonds. Pourtant vous nous avez montré à la face et au vu du peuple burkinabé comme étant des bénéficiaires et vous nous exhorté à en faire bon usage. Comment peut on faire bon usage de quelques chose que tu n’a pas encore reçu. Et pire non seulement on nous dit qu’il n’y a pas l’argent mais le vrai problème c’est que le PSUT nous exige des garanties sans lesquelles on aura pas le financement. Si s’était le cas croyez vous qu’on allait déposé ces dossiers pour demander des financements dès le début. Donc vous ne pouvez pas vous satisfaire comme étant une de vos réalisations car jusqu’à présent rien n’est fait. Et la transition fini dans 2 semaines. Pensez vous pouvoir payer les gens d’ici là. Je suis complétement déçu du premier ministre ZIDA. Vous nous avez mis dans des angoisses. Mais DIEU EST FORT

  • Merci mon Prési. Vous etes formidable. On dit dans mon "patois" au village que le tabac ne finit jamais dans la tabatière ! Vous me séduisez toujours dans vos interventions. Ils ne savent que cela, se plaindre, meme si il y a parmis eu qui ne peuvent pas gèrer leur famille. Ah ! les misérables. Vos détracteurs, ils seront toujours là des années après vous.Vous savez pourquoi ? Parce que vous avez démontré qu’il ya mieux que leur "type" là ; Il faut les comprendre. Je dis encore Bravo mon Président, vous avez été plus qu’ à la hauteur de la mission surtout avec à vos cotés deux dignes fils du burkina en la personne de votre Premier Ministre et de votre Président de l’assemblée Nationale. A bientot Président.

  • pourquoi les gens sans éducation aiment manquer du respect aux grandes personnes ? avez vous ce que vous devriez vous offrir vous même ? qu’avez fait pour vous même ? critiquons respectueusement car vous ne ferez pas mieux que la transition rien même que le sacrifice de leur temps qui a failli être fatal. que Dieu vous bénisse et vous donne plus de joie

  • penser que ceux qui critiquent les derniers actes posés par la transition sont des aigris c’est se tromper lourdement . Tout le monde sait que la transition a posé des actes nobles mais certains ressemblent à des mines destinées à faire du mal aux futurs gouvernants. La plupart des conseillers sous la transition ont servi autres choses que des conseils avisés que de l’amateurisme,que de la pagaille , beaucoup d’opportunisme sans pudeur.Pour un régime issue d’une insurrection c’est tout simplement décevant . Ce n’est pas les gens qui vous critiquent c’est plutôt le fait que nos gouvernants actuels n’ont aucun honneur à rester eux-mêmes mais courent pour se rattraper pour combler ceux qu’ils pensent n’avoir pas obtenu en un an c’est pathétique ! Erreur oui mais ce qui est donné à voir est de la mal gouvernance, des avantages oligarchiques et indus. Avec tout le respect que nous devons au président Michel KAFANDO pour son expérience , son âge ce qu’il nous a servi comme discours de 11 Décembre est tout simplement décalé preuve du manque de lucidité au sommet de l’Etat en cette fin de transion.websmaster I beg you let flow

  • la honte, il na rien ce saprophyte e sa suite. heureusema q l petit blaise es arrivé

  • Petit discours d’un petit président qui n’a jamais su entrer dans la peau d’un homme d’Etat. Cette transition a été un joyeux festin de prébendes entre petits copains. En témoignent les nombreux marchés publics passés de gré en gré jusqu’au dernier conseil des ministres et les nominations aux allures de "préservons nos arrières".
    En vérité cette transition n’aura fait illusion de succès qu’auprès de petits esprits . Michel Kafando aura été un chef d’une bande de comparses, imbus de leur sainteté pour voir des "forces du mal" partout où des réserves sont émises sur leur gestion de l’exécutif.
    Espérons que le nouveau président va changer de discours pour une vraie réconciliation des fils du pays. Wait and see !

  • Merci Mba Michel pour tout ce que vous avez pu faire en 13 mois même dans la vie il faut du temps pour être un vrai responsable. La transition est venu au moment ou personne ne s’attendait même si certaines personnes sont rester à leur fin sachez que vous avez fait de votre mieux. Dans la vie on ne peut pas satisfaire tout le monde mais je sais que la majorité ont reconnu que vous vous êtes battu pendant les 13 mois. Parlant de rappel des ministres, il y a des avancements de 2014 qui ne sont pas encore traités ou bien ce n’est pas urgent ?

  • Laissez mba Michel tranquille. IL n’est ni sénile ni débile. Il était paisiblement à la retraite quand nous l’avons appelé au chevet de notre Burkina au bord du gouffre, suite à 27 ans de ...
    Sa seule phrase RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT interpelle chacun de nous, chaque jour que dieu fait.
    Dear all,
    Happy independance day.

  • Très beau discours du 11 décembre et de fin de Transition.

    Nous vous remercions S.E. M Michel Kafando, le pays vous revaudra et Dieu vous le rendra au centuple.

    Pour nous, vous êtes notre "Mandela vivant" à nous, celui qui a oeuvré, malgré les fortes résistances et la traditionnelle jalousie de certains burkinabés, à remettre le Burkina Faso sur les rails de la vraie démocratie et de la plus belle des manières ; des élections démocratiques, libres, transparentes, crédibles et apaisées.

    Vous êtes un véritable Homme d’Etat et nous prions Dieu et sa divine providence de vous garder longtemps auprès de nous et en parfaite santé.

    Que les uns et les autres sachent que l’investiture du nouveau président se fera le 29 décembre, donc, cette date du 11 décembre était la seule opportune pour le Président du Faso de faire un discours- bilan, n’en déplais aux Forces du Mal, des Forces rétrogrades, des jaloux, des apatrides et des ennemis du Peuple Burkinabé.

    Vive le Burkina Faso !

  • Bonne fête de l indépendance et merci à Mba Michel pour le service rendu à la nation.Tout n a pas été parfait ,certes ,mais le plus important est que l essentiel est sauvé.

  • Je repete que le probleme de la transition c’est l’absence de valeur en somme la mauvaise qualite des gens qui l’ont dirgigee. Vous avez seme la haine, la division au sein du peuple, Le diable est entre au Burkina grace a vous. Apres le depart de Blaise on pensait avoir une transition exemplaire mais helas. Vos recentes nominations sont la preuve que vous ne merirez pas votre place. Parler de forces du mal, ne me surprend pas car j’ai toujours su de quoi vous etiez capable avec votre general et Sy le Nazi. WEbmaster il faut publier ce papier afin que d’autres ne fassent pas les memes erreurs

  • merci M’Ba Michel ! comme vous l’avez si bien relevé les agents des forces du mal sont encore tombés sur vous à bras raccourcis dans leur commentaires ci-dessus ! les gens comme le forumiste N01 sont de ceux -la ! mais fort heureusement que le Dieu Tout a déjà scellé leur sort ils ont été à jamais mis hors état de nuire et les résidus qui en reste on laisse le soin au nouveau régime de les reduire en poussière. c’est écœurant de constater que des incapables de tout accabit qui ne savent meme bien gérer leur misérable vie s’érigent à tout vent en juste juge pour condamner le travail des autres. Ne les écouté pas ni aujourd’hui ni demain, l’histoire retiendra que cette transition a laissé une marque qui est loin d’être noire comme ces agents des forces du mal tente de le faire croire !
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso et les forces du bien

  • C’EST BON DEBARRASSEZ LE PLANCHER ET ARRÊTEZ DE VOUS AUTOCONGRATULER ÇA NOUS CHAUFFE LES OREILLES. .....LE FASO.NET QUE VIENT FAIRE LA PHOTO DE ZEPH SUR VOTRE PUBLICATION ?

  • merci mba michel pour votre courage et celui de vos colaborateur.vous avez accompli votre mission en 13moi.il fo que le nouveau elu agisse dans la continute.consernant les aigris de 27ans de vole,cessee de critique et regardee la suite l’ange gabriel a deja terrasse le diable.pour les playants patience l’etat est une continute.pour les affectation c’est une bonne recompense pour service rendu bien que j n’ai rien reçu merci mba et bon repos Peace And Love.Q Dieu Benisse Le Burkind Bila.

  • Ne vous en faites pas chers internautes, la Haute Cours de Justice n’a pas ete cree seulement pour Blaise , elle est creee pour tout le monde et ils vont repondre. Les deux ministres des finances vont y passer. Ne vous en faites pas.

  • Que Dieu vous bénisse Papy. Vous êtes un Président digne du nom "burkinabè". L’histoire retiendra que vous vous êtes demeuré honnête et intègre malgré les manigances des forces du mal.

  • Bien dit internaute 17 et 18. Déjà quand une personne est plus âgée que vous on lui doit du respect n’en parlons pas quelqu’un qui vous a rendu un grand service. un peu de retenue.

  • Merci beaucoup papa Kafando ! Ignorez vos détracteurs pour ne pas leur donner une certaine importance. Ça a toujours été comme ça ! Allez vous reposer avec le sentiment de grande fierté d’avoir combattu le bon combat ! Votre sacrifice est tout aussi salutaire. J’invite par ailleurs tes détracteurs à organiser -s’ils le veulent- des concerts ou des colloques pour vous vilipender, ça ne vous ferait rien. Que Dieu vous élève ! Honte à vos détracteurs qui ne feraient pas mieux !

  • Donc quand les gens se plaignent des actes des dirigeants de la transition, c’est etre aigris ou jaloux ?? Donc tout le peuple qui est sorti se plaindre et dire non à la mal-gouvernance du régime passé, est un peuple jaloux et aigris ? Des gens sont morts, pour que vous puissiez arrivés ou vous etes, que ce soit le président Mba Michel, ou le président de la transition, n’en parlons pas du premier ministre et de son gouvernement....

    Au début, quand vous avez commencer par vouloir déclaré vos biens avant la prise de fonction, le peuple a cru a votre bonne foi. Quand la société civile est sorti chasser le ministre Giguemdé, le peuple a cru a votre bonne foi. Après avoir fait taire la société civile, et dealer avec le MPP pour la transmission du pouvoir, vous vous servez allègrement, au vu et au su de tous en plein jour meme...Pauvre peuple mouton....

    Et dire que de l’exterieur tout le monde nous félicite, mais à l’interne c,est une catastrophe...C’est vraiment dommage, mais ca servait a quoi une insurrection si setait pour permettre à un groupe personnes de venir bouffer et se nommer entre eux ? Now quand le peuple se plaint, on le traite de jaloux, et d’aigri...

    Tout se paye cash sur terre, Dieu est grand....

  • Ne soyons pas aussi alamistres des eternel plaignads ; ne voyons pas tout en mal.M’ba MICHEL par sans arriere pensée.il vous appartien maintenant de vous reoganiser pour affronter l’avenir avec un esprit de positivité au lieu de vous pleindre toujour des autres comme si vous etre aussi saint.

  • A vrai dire le bilan de la transition est simplement décevant !
    - Généralissime ZIDA. Nomination par complaisance. Trop ridicule. Le Couronnement du populisme.
    - Octroi de marchés gré à gré. La corruption est pire qu’au temps de Blaise. Elle a doublé selon l’enquête parlementaire.
    - Nomination à pas de charges de copains et collègues sans diplômes crédibles comme ambassadeurs en vue de dissimuler leur carence !
    - La pauvreté et la vie chère se sont accrues. L’économie du Burkina est en panne.
    - la diplomatie du Burkina est grippée du fait de l’amateurisme du ministre incompétent des Affaires Etrangères.

  • D’abord ça ressemble plus à un discours d’adieu plutôt qu’a un discours du 11 décembre. Ensuite, moi je dis pas que la transition n’a rien fait. En 13 mois vraiment c’est satisfaisant sur le plan politique. Mais ce qui m’intrigue le plus dans cette transition, c’est que c’est un laisser aller pur et simple dans le domaine économique ainsi que celui de la gouvernance. En effet, la transition a commis la grosse erreur de laisser les gens voler les deniers publics cette année plus que qu’avant. Et puisque beaucoup de ces pilleurs disent que chez de devant eux même font pire que çà. En plus je ne comprends plus Mr IBRIGA et son ASCE/LC. Moi j’ai mal quand je vois des gens qui pillent sans soucis alors que des gens meurent par manque de 1000 fcfa ou d’une simple eau potable. Il suffit seulement de planifier une activité pour justifier les dépenses et le fonds est parti dans des caisses noires même s’il n’y a pas pas d’impact réel sur le terrain. Si c’est comme ça nous tous on va forcer nomination. Mieux vaut voler pour sauver quelqu’un qui est en danger que de le souhaiter bonne mort ou bon séjour làba par des prières à n’en pas finir.On nomme des gens pour nommer parce que c’est mon petit et il faut le caser à quelque part. Quant au Fils de Tinga qui se bat dans son fameux intégrité et espère qu’on va lui reconnaître un quelconque mérite, on s’en fou de ça.
    En outre, je pense qu’il ne faut pas toujours s’attaquer à la justice en disant qu’ils ne font pas leur boulot, il faut à mon humble avis redresser même certains patrons qui commettent trop d’injustice dans la gouvernance de leur structures administratives par de vieilles pratiques telles que la politique de diviser pour régner,le mépris, voire l’exclusion. Dans la plupart des structures, il y a des garages et dès que tu donne une opinion défavorable au "patron" on te four au Gnouf du service et y a rien en face car c’est maïs.
    Donc messieurs de la Transition, seuls un vrai politicien à la Burkinabè peut vous accepter parce que politiquement vous avez bien réussi, sinon moi fils de Tinga qui pensais avoir enfin respiré en chassant un vrai ennemi qu’est le trio Blaise- François et sa clique de CDP avec tout ceux et celles qu’il comporte derrière, vient de réaliser que le chemin reste long et même plus large. On n’en a mare.
    Le Burkina Faso est un pays naturellement béni de Dieu. Mais ce sont ses filles et fils,qui l’ont maudit par des comportements antisociaux et qui ont atteint leur paroxysme sous le règne du dictateur Compaoré. Voyez vous, on a passé le temps à nous faire insulter nous mêmes depuis le primaire que le Burkina est un pays pauvre et donc les burkinabè sont aussi pauvres alors que nous avons les sous sols les plus riches. Il nous faut une décolonisation mentale comme disait l’autre. Pire, les Etats africains et leurs dirigeants fantoches se bousculaient et se bousculent toujours pour avoir le premier rang des pays pauvres (je suis pauvre ,je veux financement). Si le ridicule pouvait tuer !

  • Le pire des gouvernements qu’à connu le pays. Des idiots qu’on appelle des soit disant dirigeant. La grande déception vient de pseudo président qu’on dit grand diplomate mais ma grand mère ferais mieux. Les gens comprendront mais en retard. Que se gouvernement de transitaire dégage le podium . A la fin de transition il commence à faire des nominations à la con.

  • Le Pape François refusa de s’appeler François 1er car dit il c’est quand il y aura un François II lui portera le François 1er. C’est bien dit. Car il appartient aux autres de vous apprécier. Ce pays n’a jamais été autant traumatisé . Oui traumatisé d’un point de vue économique, social, politique.... Allez demander au petit commerçant de l’informel ( véritable thermomètre de l’économie) comment ont été les affaires en 2015. Il vous dira purement et simplement " mauvaises ". La transition a eu de bonne intention au départ mais qui a vite tournée au désespoir car les copains et amis ont dévié la ligne de départ. Et le bilan de la transition après la transition sera catastrophique. Et beaucoup auront à affronter la justice. Car beaucoup ignore que les écrit restent et vont se retourner contre eux. L’état n’a pas d’amis.
    Voici ce qui n’as pas marché sous la transition :

    1- Les marchés publics ( gestion catastrophique) et stagnation du trésor public
    2- la corruption
    3- La gestion des ressources humaines de L’état
    4- Les questions sécuritaires
    5- Les boutiques de vente à coût social
    6- L’éducation
    7- l’entretien routier du pays et surtout dans la capitale
    8- la déclaration fantaisistes des biens des dirigeants de la transition
    9- Les nominations de complaisance en conseil des ministres
    10- la nomination de Mr Zida au rang de GENERAL 3 étoiles
    11- La mise en place de trop de commissions de travail
    12- Le fiasco dans l’organisation des examens et concours ( Bac et Fonction publique)
    13- LA non prise en compte des revendications des organisations de masses
    14- la détérioration de nos relations avec des pays voisins
    15- le fiasco des délégations spéciales
    16- les promesses non tenues ( financement des projets des jeunes ....L)
    17- le manque de sagesse des acteurs de la transition y compris des évêques

  • Aucune oeuvre humaine n’est parfaite et je salut à juste titre le travail de la transition. Cependant il y a un malaise et j’en appelle à la sagesse de papy Michou : que chacun déclare ses biens à la fin de la transition pour infirmer les rumeurs. Sinon leur silence serait les confirmer. J’ai mal parce-que c’est suite à une situation bien particulière que la transition a été mise en place ! Alors pourquoi reproduire ce pourquoi leurs prédécesseurs ont été chassés ?!!! Ils faut réellement que nous les africains et les burkinabé en particulier changions de mentalité : arrêtons d’être égoïstes en remplissant nos poches et travaillons pour l’intérêt général. Y en a marre à la fin ! Où est passée notre intégrité ? J’ai le coeur qui saigne au vu de tout ce qui se passe dans mon pays. Que Dieu sauve mon Faso !

  • ZIDA, général pour rien !! Amina BILA, ambassadrice pour rien. De faramineux rappels de salaires, un honteux baptême de rue, pour tenter de cacher votre refus de traiter le Dossier Norbert ZONGO, de nombreuses et scandaleuses passassions de marchés gré à gré, ....c’est ça vous appelez réussite de la transition !? Rien de bien consistant pour ces jeunes qui se sont sacrifiés pour que vous parveniez à vos postes juteux, auxquels vous ne vous attendiez pas même dans vos rêves les plus insensés. Le mépris vis-à-vis des vraies OSC. Du copinages avec ce paquets de copains et de coquins, décorés à la pelle ce 11 décembre 2015, ... C’est ça vous appelez succès de la transition. En attendant on attend la déclaration de vos bien au soir de votre dépôt de tablier. vous avez organisé des élections, d’accord ; mais est-ce que le peuple mange des élections !?

  • Monsieur le Président, ne vous auto jugez pas !

  • Monsieur le Président, vous aviez bien commencé. Mais le seul fait de cette élévation, scandaleuse, de Yacouba Isaac ZIDA au grade de Général de Division vous fait sortir de l’Histoire politique du Burkina par la plus petite porte. Que gâchis !!!

  • La seule chose qui restera en travers de la gorge du peuple burkinabè et sa vaillante armée, c’est cette nomination scan-da-leuse de ZIDA au grade de Général...de Division ! Quand mêêêêmmmme !!!!! Cela fait penser à du Mobutisme ou à du Bokassa-ïsme. Là vous-vous êtes totalement décrédibilisé aux yeux du peuple. Et puis ces décorations entre copains, ce 11 décembre ! (des balayeurs citoyens, CAR, Safiatou Lopez, et autres). Cette fin de la transition donne la nausée. Et vous direz que ce sont "les forces du mal" qui sont jalouses.

  • Merci à Mba Michel et toute son équipe, quand aux soient disant plaignant, on les connais, ils ont été payé pour ça depuis le début de transition pour faire échoué la transition, maintenant qu’ils n’ont pas pu détruire ce que Dieu a construit pour les Burkinabé c’est tout ce qui les reste à faire << s’enflammer >>
    Que Dieu Bénisse mon Burkina Faso et détruise les ennemis Amen !

  • La transition aurait réussi si elle avait rendu justice aux victimes de l’insurrection des 30,31 octobre et 2 novembre 2014. Pourquoi c’est à la fin de la transition que vous mettez la commission d’enquête en place ( septembre 2015 ) et sans donner un délai pour déposer le rapport. Vous avez passer votre temps à diviser les burkinabés en indexant certains de forces du mal. Rappelez vous de certains de vos discours, Michel ( vous aurez certainement honte). Vous avez diaboliser l’ancien régime et même certains pays voisins dans vos discours ( en voulant faire du populisme ). Or dans votre gestion vous n’avez pas fait mieux que ceux là que vous indexer. Vous n’avez fait que exécuter l’immense chantier du régime défunt en essayant de faire certains camouflages pour faire croire au peuple que vous avez travaillé .Malheureusement on a beau caché la vérité , elle apparaitra un jour.

  • Le temps est l’autre nom de Dieu. Dans 5 0u 10 ans, nous saurions qui sont réellement les ‘’forces du mal ‘’. Les resultats des legislatives doivent vous parler. Mon éducation ne me permet pas de dire plus mais je peux dire que vous n’êtes pas un ‘’ bon père de famille’’ pour la nation. Vous ne rassemblez pas vous diviser.
    Enfermez-vous dans une chambre seul pendant 10 minutes et pensez à toutes vos décisions, et enfin regardez-vous dans un miroir.

  • Je reviens pour tous ceux qui dénigrent la Transition :
    La transition ne connaît aucun tripatouillement comme vos amis politicards. Si vous n’avez rien à dire à ceux qui ont volé les richesses de ce pays pendant 27 ans - et il y en a qui ont fêté publiquement leurs... milliards et continueront de le faire, fermer tout simplement vos ...
    M. Michel vous a-t-il demandé de le placer à la tête de la Transition ? Il vous a acheté avec des Tee-shirt oranges et des repas copieux de viandes et de dolo ? Ou encore vous a-t-il offert des billets de 2000frs CFA pour le mettre à la tête de la transition ?
    Quelques mois de Transition, avec la ferme volonté de partir à la fin n’est pas une chose à critiquer comme vous le faites.
    Je suis déçu de voir des réactions dégueulasses qui s’insurgent contre la Transition.
    Blaise en 27 ans n’a rien fait et vous l’avez chassé. Vous venez de donner 5 ans à ses plus proches collaborateurs, espérons qu’ils feront mieux que lui. Pourquoi moins de deux ans est tellement NEGATIF, NEGATIF ?????
    Vous aussi mes amis !!! Soyez un peu sérieux !!!!
    RESPECTEZ-VOUS !!!!!!!!!!!!!!!

  • C’est par tâtonnement que la transition a été surprise par le coup d’Etat le plus idiot du monde. Ainsi elle a profité du silence du peuple pour s’attribuer de salaires mirobolants, de galons de général, de décorations et de postes d’ambassadeurs difficilement convaincants et justifiables. Pendant ce temps Pr LOADA Augustin et ses homologues du Budget et finance (Mme BILA/BAMBARA) semblent ne rien faire pour des enseignants du continuum 2014 qui n’ont toujours pas perçu un franc de salaire. C’est inhumain quand on déclare haut et fort sur les ondes d’un budget d’austérité sous la transition et on s’arroge de billets de banque comme on veut. On oublie que des personnes souffrent financièrement pour joindre les deux bouts. Que des responsables de famille veulent démissionner parce qu’ils regrettent d’être admis à ce putain de continuum sans salaire. L’insurrection n’est toujours pas achevée à nos yeux au regard de cette gestion calamiteuse et partisane.

  • A lire certains,ils n’ont que des critiques sans proposition de solutions.peut être des aigri.mba Michel et son gouvernement ont quand même fait quelque chose pour la nation.mon salut à eux

  • c’est vrai, quoi qu’on fasse, qui que tu sois, on ne peut pas plaire à tout le monde. oui, dans cette transition il y a eu des avancées, mais il faut reconnaître que la fin n’a pas suivi. car comme on dit souvent : "c’est la fin qui justifie les moyens". ici la fin de la transition a justifié la mauvaise foi de la transition, que d’aucun on décrié dès le début. la dignité, l’intégrité, l’honnêteté et la bonne foi a été balayer du revers de la main. il faut que les gens arrête de dire que ceux qui critiquent sont des aigris ou sont à la solde de je ne sais qui. c’est vrai nul n’ai parfait dans ce monde, mais dès votre prise de fonction, si on commence à vous critiquer et ne pas croire à votre volonté de bien faire les chose, ne donner pas l’occasion que ses doutes se confirme. hélas, c’est ce que nous constatons malheureusement avec la transition. des gens sont mort pour ce pays, ils ne méritent pas ça. au lieu de vous remplir les poches, il fallait voté une loi qui permet de prendre en charge les enfants des victimes de l’insurrection et du coup de d’état, jusqu’à l’âge adulte. au moins ils sauront que leurs parents ne sont pas mort pour rien

    L’armée était divisé avec la présence du RSP, lorsqu’on a pu les démantelé, l’armée s’est réunifié, maintenant avec ses grades qui font des gorges chaudes, vous revenez à la case départ. la transition sera tenu pour responsable pour tout ce qui adviendra.

    le favoritisme tant décrié au temps de blaise, vous avez continuer dans le même sens, en ignorant les textes et les lois qui régissent les nominations. entrainant ainsi, la mésentente, la haine dans les services. Vous avez fait le je m’enfoutisme.

    m’ba misselé !! yamb tood nisalb raabo, n’yim wend raab, ti kamb taryamb m’pogdé.
    web master, please !!

  • Saprophyte !!!!!!!! Cette transition a été une calamité pour le BF le bilan est vraiment nul. Le pire gouvernement que le BF a eu depuis son indépendance et ça se permet de se congratuler soi-meme

  • oui, que le puissant vous recomppense de tout le sacrifice consenti pour mettre notre pays les bases démocratiques. allez vous reposer en paix

  • Je félicite et remercie le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI), Maître Barthélemy KERE et tous ses collaborateurs pour la parfaite maitrise dans l’organisation des scrutins. Et aucun mot pour le Président élu. Hummmm. ça manque d’élégance quelque part. Mais vous avez fait quand meme du bon boulot, meme si vos dernieres decisions me laissent perplexes.

  • BILAN TRES TRES POSITIF FELICITATIONS AU GOUVERNEMENT TRANSITIONNAIRE.
    Webmaster, je sais que ce message va passer d’office, c’est facile de dire des paroles mielleuses et de flatter les égo ; même si les personnes savent que celà est faux mais c’est kil veulent entendre. BRAVO AU PM ETOILES

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.