Boucle du coton, 7e édition : Harouna Ilboudo conserve son maillot blanc de leader

Publié le jeudi 19 mai 2011

Boucle du coton, 7e édition : Harouna Ilboudo conserve son maillot blanc de leader

Le cycliste burkinabè Harouna Ilboudo, malgré sa crevaison et sa chute à l’abordage de la 4e étape (les 2 premières demi-étapes considérées comme étapes pleines) de la Boucle du coton, courue le mercredi 18 mai entre Boromo et Dano, longue de 90 km, a réussi à protéger son maillot blanc, malgré la victoire d’étape de son compatriote, Aziz Nikiéma.

Il y eut plus de peur que de mal dans le camp burkinabè, lorsque le directeur de la course a annoncé la crevaison précipitée du détenteur du maillot blanc du leader, Harouna Ilboudo. C’est à mi-chemin entre le point de départ et le premier point chaud de Pa (38 km), remporté par l’homme en forme de cet exercice, Abdoul Aziz Nikiéma. Son équipier du groupe D, Boureima Tapsoba lui, porte secours en lui, remettant son vélo, en attendant la réparation de la monture du leader. Après Pa, le pire faillit arriver car le directeur de la course annonce une nouvelle fois, la chute du porteur du maillot le plus convoité de tous. « Découragement n’est pas burkinabè », dit-on.

Dans l’effectif des Etalons bien structuré, il y a ceux qui travaillent pour le bénéfice de tous. Saïdou Tall, l’un des coureurs les plus expérimentés des Etalons, est chargé de rester dans les roues d’un Harouna Ilboudo, affaibli par les égratignures aux jambes et aux bras. Les adversaires veulent profiter de la situation avec plusieurs tentatives d’échappés annulés par les Burkinabè. Après le premier point chaud de Pa, Rasmané Ouédraogo, Yacouba Yaméogo, Aziz Nikiéma, Hamidou Yaméogo, Hamidou Sawadogo et le Français Mederic Clain dirigent le peloton sans que personne ne tente une attaque franche. Le deuxième point chaud de Bonzan Pougouli au kilomètre 55, a été enlevé par Bangba Zidwemba, à la tête d’un trio burkinabè qui grappille des secondes d’avec le peloton. Le maillot blanc est dans le dernier lot N°3 du peloton, scindé en trois parties à 25 km de l’arrivée.

Les choses s’activent, les 3 Etalons (Rasmané, Aziz et Bangba) de la tête ne lâchent pas prise et gardent une avance de 10 secondes sur leurs poursuivants immédiats. A 200 mètres de l’arrivée, Rasmané et Aziz entrent dans un sprint âprement disputé et le second cité, prend le dessus sur le premier à 1/10e près, à la vitesse moyenne de 39,900 km/h . Le porteur du maillot blanc, Harouna Ilboudo, arrivé quelques temps après, peut encore souffler, car l’écart de 3mn 27sec qui existait entre lui et Aziz, la veille, est réduit à 2mn 22sec. Abdoul Aziz Nikiéma se contente donc des maillots CNSS du vainqueur de l’étape et Castel Beer des points chauds. En plus du maillot blanc SOFITEX de leader, Harouna Ilboudo a porté celui SAPHYTO du premier des Burkinabè au classement. Le maillot vert LONAB du deuxième au classement des points reste la propriété de Rasmané Ouédraogo. La caravane quittera le jeudi 19 mai, Diébougou pour Houndé longue de 122 km, après un transbordement de 39,7 km.

Adama SALAMBERE sur la route de la boucle

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.